Quand la musique se penche sur les mots…

livre

Certains musiciens manifestent un intérêt caractérisé pour la forme littéraire particulière qu’est la poésie. Après tout, la poésie n’était-elle pas à la base faite pour être chantée? Mais elle n’en est que plus difficile à instrumentaliser car il faut, pour mettre efficacement en musique un poème, respecter à la fois les sonorités, la musicalité propre au langage et préserver l’intelligibilité des sons. La clé est donc l’harmonie entre les instruments et la voix pour que la musique vienne mettre en valeur les mots sans les étouffer tout en conservant un intérêt sonore qui ne se borne pas à la simple récitation (même si certaines sont très intéressantes, je vous l’accorde). Je vous propose ci-dessous quelques exemples que je trouve particulèrement réussis.

Primordial – The Hosting of the Sidhe (W.B. Yeats)

Il n’est guère étonnant que les irlandais se soient fendus d’un hommage au monument de la littérature irlandaise qu’est W.B. Yeats. Ce poème décrit la cavalcade de l’armée des fées descendant des collines de Knocknarea. Primordial a su préserver l’atmosphère fantastique du poème tout en mettant en valeur la diction de Nemtheanga.

http://www.youtube.com/watch?v=TNraWtbaqeM

Agalloch – A poem by Yeats

Le poème en question est « The Sorrow of Love », toujours de W.B. Yeats. Ici la voix se fond littéralement avec la musique et Agalloch prend le parti de la mélancolie, ce qu’ils maîtrisent avec brio.

http://www.youtube.com/watch?v=XKTvv7qKGqM

Blood Axis – The Voyage (Canto I)

Canto I est un poème du moderniste américain Ezra Pound. Ici, Moynihan a utilisé un sample du poète lui-même enregistré lors d’une récitation faite dans un asile psychiatrique. Le poème, d’inspiration homérique, raconte la descente d’Ulysse et son équipage vers les enfers. Le côté très inquiétant de la voix de Pound est bien mis en exergue par l’instrumentation de Blood Axis, et le choix d’adapter de la musique de Bach paraît bien adéquat pour mettre en valeur le côté à la fois épique et douloureux de ce voyage.

http://www.youtube.com/watch?v=NNR6sEb1gU4

Drudkh – Furrows of Gods (Lina Kostenko)

Drudkh est connu pour prendre les textes de pas mal de leurs chansons (notamment sur The Swan Road et Blood in our Wells ) dans les recueils de poètes ukrainiens. Ici un magnifique exemple sur l’album Blood in our Wells avec un texte de la dissidente ukrainienne Lina Kostenko.

http://www.youtube.com/watch?v=4DzTHCRmyKs

Ulver – Christmas (Fernando Pessoa)

Ici les norvégiens ont opté pour une traduction en anglais du texte du moderniste portugais.

http://www.youtube.com/watch?v=DAIf6_CsoRc

Dans un registre plus franco-français, la fascination des jeunes éléments de notre scène black metal pour Charles Baudelaire n’est un secret pour personne.

Amesoeurs – Recueillement

« Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille », qui n’a jamais entendu ces vers?

http://www.youtube.com/watch?v=q00PZMg9uvY

Peste Noire – Deuil Angoisseus (Christine de Pisan)

L’adaptation du Spleen de Baudelaire par les petits français n’a pas grand intérêt, par contre, leur mise en musique du texte de Christine de Pisan, femme de lettres du XIV-XVé siècle, est une réussite.

http://www.youtube.com/watch?v=uLSUQYzqXZ0

A PROPOS DE Ennoia

Ennoia Amatrice de chats, de zombies, de littérature, de black metal en particulier et surtout de musique en général.

Ennoia a écrit 31 articles sur Eklektik.

2 commentaires

  1. jolie mise en bouche, bien joué camarade !

  2. Très bien vu cet article, ça m’a donné envie de me replonger dans l’œuvre d’Ezra Pound.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • klone - here comes the sunjoss | 22 avril 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Eh bien, moi qui était toujours resté insensible à la musique de ce groupe, me voilà de plus en plus accro à ce nouvel album. J'ai tout de suite été séduit par la superbe voix claire de Yann, ce qui m'a donné envie d'y revenir plusieurs fois. Ensuite les compos se dévoilent au fil des écoutes. Très bel album et une g...
  • Moonspell - Extinctangrom | 20 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    Plutôt agréablement surpris par ce disque d'un groupe que j'avais comme toi un peu lâché depuis la fin des années 90. Pas une grosse claque, mais un bon disque bien foutu. par les temps qui courent, c'est déjà pas si mal
  • djentHycare | 20 avril 2015
    Djent, késaco?
    Merci d'avoir mis des mots sur ce que je ressentais en écoutant Meshuggah et de m'avoir fait découvrir ces quelques groupes....! ;)
  • coverThibaut | 18 avril 2015
    Dead – Transmissions / Verse
    Je viens juste (ce matin) de recevoir mes deux EP de DEAD, donc l'album est aussi superbe. J'aimerais la K7, mais je ne trouve pas le bon de commande!!! J'adore DEAD, groupe exitant. A rejoindre les légendes françaises; JC Satan, Docteur Mix and the Remix et bien sûr Métal Urbain. T
  • Moonspell - Extinctsoldout | 13 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    Pochette hideuse, ras le bol des pochettes copier/coller de Seth. Sinon excellent album ça doit bien faire une dizaine d'année que j'avais pas autant écouté un album de Moonspell, mention spéciale aux leads vraiment excellents (Domina en tête). Effectivement on réinvente pas la roue mais c'est, selon moi, largement au des...
  • Man is not a birdmetacello | 12 avril 2015
    Man Is Not a Bird – Survived the Great Flood
    Plutôt original et frais. Merci pour la découverte ! (surtout que cela n'a pas semblé facile)
  • Man is not a birdMarbaf | 09 avril 2015
    Man Is Not a Bird – Survived the Great Flood
    Merci pour la découverte !
  • Prodigy - TDIMEsoldout | 07 avril 2015
    Prodigy – The Day is My Enemy
    C'est marrant c'est justement Rok-Weiler qui m'a le plus branché sur l'album (je m'imagine qu'en live ça doit envoyer du lourd) tandis que le reste s'écoute sans réel déplaisir mais ne présente rien d'innovant ni de mémorable.