Quelques covers

copy

Les reprises, quel que soit leur parti pris – pâle et identique copie de l’original ou relecture personnelle du titre, sont souvent décriées. Cependant, certaines d’entre elles sont pour moi de véritable pépites à côté desquelles il serait dommage de passer.

- Premier cas de figure, et certainement le plus rare: la reprise qui est meilleure que l’original. Ici magnifiquement exemplifié par Johnny Cash. Le clip de sa version très personnelle du « Hurt » de NIN est tout aussi émouvant que le morceau lui-même, il nous laisse une fois de plus sans voix.

- Deuxième cas de figure, la reprise fidèle à l’original: Darkthrone avaient juré qu’ils ne feraient jamais de reprise, eh bien il ont joliment trahi leur parole et surpris leur petit monde en choisissant un morceau de Siouxsie and the Banshees.

Dans le même cas de figure et changeant également principalement la voix, on retrouve Faith No More qui nous livrent leur version à eux du mythique « War Pigs » de Black Sabbath.

Encore dans le même cas de figure, les enfants terribles de la scène black parisienne (plus Meyhnach de Mütiilation) s’attaquent au déjanté GG Allin. Du meilleur effet.

- Troisième cas de figure: les feignants qui arrivent quand même à sortir une super reprise. Feignants car ils ont gardé la piste de voix de l’original pour faire eux même quelques backing vocals en background et super car Nachtmystium s’attaquent aux géants de la dark folk Death in June  et ils s’en sortent avec brio.

- Quatrième cas de figure, la relecture complète de l’original: « Kneel to the Cross » de Sol Invictus par Agalloch. Ici Agalloch revoit complètement le tempo et l’instrumentation de la chanson tout en gardant la voix en avant qui dévoile à travers les subtiles paroles de Tony Wakeford une des plus belles chansons anti-religieuses jamais composées.

http://www.youtube.com/watch?v=_sTIzYTe70w

Toujours dans l’esprit relecture compète de l’original, les français de S.U.P. sont connus pour être de grands fans de Tears For Fears, et ils leur rendent ici un bel hommage en revoyant le célèbre « Shout » à leur sauce. Ils scindent le morceau en deux, la première partie lente et lourde et la deuxième… beaucoup plus proche de l’original.

- Et en bonus, le cinquième cas de figure: les princes du kitsch.

Avouez que rien que d’imaginer Hellhammer en train de jouer « Spaceman » de Babylon Zoo avec The Kovenant vous fait sourire, on vous a bien vus.

LTNO ne s’est pas mis en bikini blanc pour ce clip, ils n’ont pas non plus montré leurs tétons, mais l’esprit y est, peut-être même plus que dans l’original.

 

A PROPOS DE Ennoia

Ennoia Amatrice de chats, de zombies, de littérature, de black metal en particulier et surtout de musique en général.

Ennoia a écrit 29 articles sur Eklektik.

1 commentaire

  1. Sympathique sélection ! :)

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Guilty-Pleasures_Photo-credit-Hannah-Woodcockjoss | 04 décembre 2014
    Guilty Pleasures 2014
    Quoi ? rien sur Metronomy et The Do ???!!!
  • bbng-iiibeunz | 01 décembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    excellent ! merci pour le partage ! :)
  • bbng-iiiAER | 30 novembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    Pour les amateurs, une "cover" magistrale de BBNG de Future Islands "Waiting on you" https://www.youtube.com/watch?v=FWyJEhMHFdM#t=79
  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...
  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!