Latest Content

Bilan 2018 – Krakoukass

Grosse année encore, arriver à faire un top annuel semble chaque année toujours plus compliqué… Assez peu de déceptions à déplorer, nombre de découvertes une fois encore et quelques confirmations de poids également. Cliquez sur les albums pour aller consulter les chroniques correspondants et avoir davantage de détails.

Funeral Mist – Hekatomb

Viktoria (Marduk), Hekatomb (Funeral Mist). Deux albums sortis à quelques jours d’intervalle avec comme dénominateur commun l’immense Mortuus/Arioch en tant que frontman et chanteur. Et même plus que simple chanteur/frontman puisque Funeral Mist est SA chose, son projet qu’il mène de main de maître depuis plus de 20 ans (la sortie du premier EP, Devilry, datant de 1998) et sur lequel il prend en charge tous les instruments et la composition.

Bilan 2009 matt_moussiloose


Albums de l’année

Rome – Flowers From ExileEmancipés du carcan neo-folk, les dandys luxembourgeois rouvrent tout en douceur quelques plaies de l’histoire récente et en extraient pour nous tous un devoir de mélancolie fédérateur, plus urgent que jamais.

Beherit – EngramTrop de groupes revenant d’entre les morts prennent le soin de s’essuyer les pieds sur le paillasson du goût du jour. Beherit est le parfait contre-exemple avec ce missel de blasphèmes sans collagène. Putride, retors, old-school, impeccable !

Wolves in the Throne Room – Black CascadeUne tempête dans la nuit noire… Les loups rugissent de [...]