Latest Content

Ma sélection pour le Hellfest 2018

Je me rendrai au Hellfest cette année après un saut de 8 éditions qui s’explique par le fait que je vis désormais à l’autre bout du globe. Je repense avec nostalgie à ces « années festival » pendant lesquelles pour rien au monde je n’aurais manqué une édition de ce festival. J’ai assisté au Fury Fest en 2004 et 2005, le festival a ensuite changé de nom comme de structure tout en reprenant le même concept pour devenir le Hellfest dès 2006. Je me suis rendu à toutes les éditions du festival jusqu’en 2009. J’ai également en parallèle été à pas [...]

Bilan 2017 – Krakoukass

Année 2017 riche blabla, toujours plus de nouveautés blabla, on n’a pas encore fini de découvrir certains albums de 2017 blabla…

Steven Wilson – To the Bone

Nouvel album pour le génial anglais, To the Bone, est l’album que Steven Wilson a voulu le plus « pop » prenant pour exemples des artistes comme Kate Bush et Daft Punk, qui parviennent selon lui à combiner idéalement profondeur et accroche pop.

Bilan 2015 Rock / Prog / Pop – Krakoukass

Après un premier bilan consacré au black et au death et un deuxième abordant les meilleurs albums de metal et hardcore, voici (enfin) la dernière partie de mon bilan 2015 avec cette fois les albums rock, prog et pop qui ont retenu mon attention pour l’année 2015.

Steven Wilson – Hand. Cannot. Erase.

Darkantisthene :
Faut-il que ce nouvel album solo de Steven Wilson soit exceptionnel pour que les lecteurs retrouvent à nouveau la plume du plus mystérieux des chroniqueurs : Joss. Exceptionnel au point de faire se reformer le célèbre duo que vous pouvez retrouver sur la nombreuse chronique de Marbles (Marillion) ? J’en ai bien peur, chers lecteurs.

Steven Wilson – Cover Version

Pas vraiment une nouveauté, ce Cover Version de Steven Wilson est la compilation de 6 singles sortis de manière un peu confidentielle par Steven Wilson entre 2003 et 2010 (donc principalement avant le début de sa carrière solo officielle). Le concept de ces singles était de présenter à chaque fois une reprise (d’où le « cover », pas bête !) et une composition originale (à l’exception de « The Unquiet Grave » qui est une chanson traditionnelle réarrangée par Steven Wilson).

Bilan 2013 – jonben

Il y a des années où le bilan annuel est plus difficile à établir, où piocher les meilleurs parmi les albums qu’on a écouté dans l’année n’est pas évident. 2013 est à vrai dire la première année que ça m’arrive depuis que je m’intéresse à la musique. Pas que l’année fut pauvre musicalement, mais il semble que se conjugue le fait que j’ai eu moins de temps en général pour faire des découvertes, que mes styles de prédilections furent moins riche en sorties que d’habitude, et que l’année fut parsemée de plusieurs déceptions. Peut-être aussi qu’à force d’écouter de [...]

Steven Wilson – The raven that refused to sing (and other stories)

J’ai bien fait de ne pas me précipiter pour cette chronique. Non que je sois d’une rapidité exemplaire quand il s’agit de remplir mon devoir de chroniqueur (et c’est peu de le dire) mais il aurait été malvenu de donner mon avis trop rapidement sur ce troisième album solo de Steven Wilson.
Pourtant, je suis déjà assez familier avec son univers et avance donc en terrain relativement conquis. Surtout que ce troisième opus du prolifique binoclard anglais ne le voit pas opérer de changement de cap radical dans sa musique.

Bilan annuel 2011

Et une année de plus en compagnie d’Eklektik !
Retour sur l’année 2011 avec les coups de cœur, coups de gueule et autres remarques de la rédaction.
On ne peut pas nier que 2011 a été une année florissante en termes de sorties d’albums et de découvertes pour l’ensemble des chroniqueurs. Comme vous le verrez dans les bilans individuels, la rédaction est fidèle au credo du webzine et les dix chroniqueurs qui se sont prêtés au jeu offrent un panel d’albums extrêmement varié. On retrouve donc peu de recoupements entre les top 10 individuels.
On peut quand même signaler [...]

Bilan 2011 jonben

Top 10:



Tous les ans amènent leur lot de découverte, il y a un tel foisonnement de sorties ces temps-ci qu’on ne sait même plus où donner de la tête, et c’est sans compter que j’écoute également beaucoup de funk et jazz. Cette année fut indéniablement pour moi celle du mouvement djent qui évoluait dans son placenta depuis un certain temps jusqu’à éclore en 2010 avec l’album de Periphery, et celle de la consécration dans la foulée de plusieurs premiers albums phénoménaux. Mes découvertes et mon bilan dans son ensemble se veulent sous le signe du metal prog et [...]