Latest Content

Ringarë – Sorrow Befell

Ringarë est l’un des innombrables projets d’Alex Moon (aka Esoterica, qui officie dans Chaos Moon, Krieg, Gardsghastr, Skaphe etc.), débuté en 2004 sous le nom de Ringar (mais ne l’est nullement, ringard). Redémarré en 2018 sous ce (quasi) nouveau nom, le projet est devenu duo avec la présence derrière le micro du suédois Likpredikaren (Demonomantic, Summum ou Ars Hmu, ce dernier déjà avec Esoterica). Suite à un premier album (Under Pale Moon) et une démo sortis l’an dernier, voici Sorrow Befell sortant chez le prolifique Iron Bonehead Productions.

Baume – Un Calme entre les Tempêtes

L’Odeur de la Lumière (2019) s’étant à peine dissipée, voici que Baume nous revient déjà avec un nouvel EP. Un Calme entre les Tempêtes opère de nombreuses modifications dans la façon de faire de Baume: tout d’abord on trouve cette fois Gaétan Juif seul aux commandes (aux instruments comme aux voix en passant par l’enregistrement et même l’artwork), le seul apport extérieur ne sera que le mastering, assuré par le réputé Jack Shirley (Deafheaven, Gouge Away, State Faults). Mais surtout, le principal bouleversement chez Baume est clairement la musique qui s’éloigne bien tout ce qu’on avait entendu chez eux [...]

Spectral Lore & Mare Cognitum – Wanderers: Astrology Of The Nine

Les splits, c’est sympa. C’est la rencontre de groupes qui souvent se sont croisés en tournée et avec qui des affinités (musicales et humaines) arrivent et tiennent. Et une fois le deal conclu, chacun y va la plupart du temps d’un ou deux titres histoire de marquer le coup. Spectral Lore et Mare Cognitum n’ont vraisemblablement pas fait les choses de cette manière, d’abord puisqu’ils ne tournent pas (ce sont des one-man bands) et qu’ils ne sont pas originaires du même coin (la Grèce pour Spectral Lore, les USA pour Mare Cognitum). Mais surtout, les deux ont décidé de [...]

Monolithe – Okta Khora

Groupe bien connu de la sphère doom, Monolithe a déjà presque vingt ans au compteur et n’en a pas pour autant perdu sa flamme créatrice, la preuve avec ce Okta Khora qui n’est autre que son huitième album. Le chiffre huit qui est d’ailleurs l’élément central de ce nouvel opus: il y a huit titres, chacun dure 8 minutes 8 secondes ou bien 4 minutes 4 secondes (et même avec des variantes), et sa durée est de 48 minutes ! Outre l’aspect mathématique qui attire déjà l’intérêt, la thématique va encore plus loin puisqu’elle nous narre l’histoire d’une civilisation [...]

Borgne – Y

Tête pensante de Borgne, Bornyhake est un musicien ultra prolifique. Actif dans de nombreux autres groupes (souvent solo) tels que Enoid (qui vient d’ailleurs de sortir un nouvel album), Astral Silence ou Ancient Moon, le multi-instrumentiste suisse sort avec ce Y le neuvième album de Borgne. Complété aux claviers par une certaine Lady Kaos arrivée après Règne Des Morts (2015), le duo signe avec ce nouvel album une nouvelle déflagration de black metal industriel.

Baume – L’Odeur de la Lumière

En attendant de s’attarder sur Un Calme Entre les Tempêtes qui a vu le jour il y a quelques semaines, intéressons-nous à L’Odeur de la Lumière, second album de Baume étant sorti fin 2019. Le duo composé de la prolifique tête pensante de Cepheide Gaétan Juif (qui s’est aussi signalé l’an dernier avec un excellent split en compagnie de Time Lurker) et son fidèle bassiste Hugo Beauzée-Luyssen (qui l’accompagne aussi dans Basilique, autre projet du gaillard). L’Odeur de la Lumière prend la suite du précédent EP (Les Années Décapitées – 2018), soit un black metal infusé de shoegaze.

Abigail Williams – Walk Beyond The Dark

Qu’ils sont loin les débuts « black metalcore symphonique » des débuts ! C’était autour de 2004-2007, Abigail Williams cartonnait sur Myspace avec son premier EP Legend au milieu de tous ces groupes de metalcore à mèche. Puis le projet a splitté. Deux fois. Ken Sorceron, sa tête pensante, fait finalement renaître le groupe sous sa forme actuelle en 2015, s’occupant (ou s’étant occupé) en même temps d’une foultitude d’autres groupes dont pas mal de bien connus (Lord Mantis, Aborted, Cobalt, Tombs ou encore The Faceless). Après avoir quitté Candlelight Records, c’est finalement Blood Music (label que je pensais fini, ils [...]

Dvm Spiro – MMXIX – In Frigidvm Lectvm

Dvm Spiro est un groupe italien formé par des membres de Nihili Locus, groupe de black/death atmosphérique actif depuis une trentaine d’année (et annoncé comme culte). Formé en 2012, Dvm Spiro ne traite pas vraiment du même sujet, il est ici question de tristesse sur fond de tempo ralenti puisque pour son premier album, le quartet turinois s’attaque à un doom/death empreint d’atmosphères funéraires.

Constellatia – The Language Of Limbs

Duo sud-africain fondé par Gideon Lamprecht et Keenan Oakes, issus de Crow Black Sky et de Wildernessking (ces derniers ayant d’ailleurs malheureusement annoncé la fin de leurs activités), Constellatia est un jeune groupe d’à peine plus d’un an combinant black metal et atmosphères issues du shoegaze comme de très nombreux groupes actuellement.

End Of Mankind – Faciem Diaboli

Jeune groupe formé à Paris en 2015, End Of Mankind n’est pourtant pas composé d’illustres inconnus. En effet, le quintet est formé d’anciens membres d’Eternal Majesty, Aosoth, Antaeus, mais aussi d’actuels membres d’Azziard ou Nydvind, bref du beau monde faisant partie de la fine fleur du black metal français. Or la fiche promo indique qu’End Of Mankind fait du post-black metal, peut-être est-ce dû à l’apport du guitariste venant de la scène hardcore (qui joue actuellement chez Tromatized Youth et a fait ses armes chez Providence ou Right For Life) ? En tout cas, cette surprenante étiquette ne semble [...]