Latest Content

Møl – JORD

Comme un paquet de courants musicaux un brin novateurs, le post-black metal aussi connu sous le nom de blackgaze voit aujourd’hui de très nombreux groupes s’attaquer à ce style popularisé suite au succès de Deafheaven et son Sunbather. Møl vient du Danemark et aurait pu être un énième groupe du genre étant donné qu’il utilise les mêmes arguments que beaucoup de ses congénères, sauf que le quintet d’Aarhus parvient à imposer sa propre vision du style et à marquer l’esprit.

Majesty Of Silence – Zu Dunkel Für Das Licht

Nommé autrefois Culture Shock (1994-1996), Majesty Of Silence est un groupe de black metal officiellement né en 1996 en Suisse sous la forme d’un trio. S’en suivent trois albums en sept ans avant que le batteur ne quitte le navire suite à Lichtstille (2006). Huit longues années de hiatus plus tard (débuté en 2010), les deux membres restants décident de réactiver le groupe en 2016. Deux ans après, nous voilà avec Zu Dunkel Für Das Licht (« trop sombre pour la lumière »), un nouvel album très dense de quasiment 1 heure 20 dont la composition avait débuté au moment de [...]

Cult Of Extinction – Black Nuclear Magick Attack

Après avoir fait vriller nos oreilles avec des projets mélangeant noise expérimental et black metal, Sentient Ruin Laboratories revient à des hybrides un peu plus « traditionnels » mais pas moins violent, un bon petit mix de black et de death metal ! Aujourd’hui, c’est Cult Of Extinction qui nous intéresse, dernier projet en date d’un certain Void, allemand officiant aussi seul dans Abominations et Imperceptum, appréciant autant jouer très vite et râler dans un micro blindé de réverb…

Panopticon – The Scars Of Man On The Once Nameless Wilderness (I and II)

Pour qui ne le saurait pas encore, Panopticon est le projet d’un mec nommé Austin Lunn produisant sa musique seul chez lui. Autrefois dans le Kentucky, désormais établi dans le Minnesota, le gaillard aura attendu un peu plus de trois ans (bien qu’il y ait eu un split et un single entre-temps) pour sortir The Scars Of Man On The Nameless Wilderness, double-album de 18 (!) titres pour plus de deux heures de musique, on comprend un peu mieux les délais un peu prolongés. Toujours dédié à la nature et à la spiritualité, son black metal mâtiné de folk [...]

Black Earth – Diagrams Of A Hidden Order

Au train où va le label, j’ai quelques albums de retard dans les sorties de Sentient Ruin Laboratories, récupérant à tour de bras ses obscures trouvailles et leur offrant une seconde vie en les ressortant avec un peu plus d’exposition. Notre candidat du jour vient d’Espagne, a sorti ce premier EP une première fois en 2016 et se nomme Black Earth. Identité des musiciens inconnue, cover d’album sobre et stylisée, on commencerait presque à avoir l’habitude de ce genre de mise en bouche avec ce label.

Lord Of Pagathorn – Daimono Philia

Fondé en 1992 du côté d’Helsinki, Lord Of Pagathorn a connu quelques pauses dans sa carrière (entre 1994 et 2010 a été la plus conséquente) mais a semble-t-il relancé la machine, livrant ici son second long-format, quatre ans après Nekros Philia, le premier. Le groupe finlandais joue du black metal, mais tente d’en donner l’image la plus raw et virulente qui soit.

Ophe – Litteras Ad Tristia Maestrum Solitude

La scène black metal avant-gardiste française connaît une solide réputation, notamment grâce à l’engouement généralisé pour des groupes comme Blut Aus Nord ou Spektr. Projet solo du guitariste/chanteur d’Område, Ophe vient tenter de se faire une place au sein de cette scène à part.

Problem Of Pain – I Will Always Want To Let Go

Problem Of Pain est un duo guitare/batterie originaire du Michigan composé par Garrett Finch et Jake Beaver, les deux partageant le micro dans lequel ils aiment hurler. Les deux comparses partagent donc leur douleur sur un nouvel EP destructeur, mélangeant hardcore (à tendance chaos-métallique), black metal à des passages tout en lourdeur.