Latest Content

Hegemon – Contemptus Mundi

Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé depuis 2002, année du précédent album d’Hegemon, mais je suppose que les embûches ont dû être légion sur le parcours des ces valeureux Français puisqu’il a fallu attendre 6 ans pour entendre à nouveau parler d’eux. Sans aller jusqu’à dire que je m’impatientais dans mon coin, j’avoue ne pas être mécontent de les voir reprendre du service. C’est donc sous l’écurie Season of Mist que sort ce 3ème brûlot Contemptus Mundi. Ce qui devrait leur permettre, espérons-le, de dépasser le cercle restreint des amateurs archéologues. Mais dire ça c’est déjà [...]

Sacrilegious Impalement – Sacrilegious Impalement

Tu es jeune, tu es plein d’entrain dans ta quête de sensations fortes mais tu ne sais pas toujours par où commencer car tu n’as découvert la musique extrême que récemment. Tu as plus ou moins assimilé la distinction death metal et black metal : d’un côté on viole des chèvres mortes étouffées par le pus de leur chancre, de l’autre on urine avec frénésie dans le vin de la messe et on éternue avec délectation sur les hosties. Mais parfois la frontière n’est pas aussi claire et nette et on tombe sur des groupes au patronyme ambigu. Et [...]

Artefact – Ruins

Je pourrais presque dire que les dernières notes de Magic Spellcraft résonnent encore dans ma tête alors que débarque le 3ème album des français d’Artefact tellement le temps semble être passé à une vitesse supersonique. En effet, même pas 2 ans séparent les 2 œuvres et c’est d’autant plus surprenant que le style pratiqué doit, je suppose, exiger un travail particulièrement rigoureux. La performance est donc encore plus admirable. Car il y a bel et bien performance. Du coup, si je résumais ce Ruins par la formule laconique : « ils gravissent une marche de plus vers le [...]

Spektr – Mescalyne

Cet EP n’est que la suite logique du monumental Near Death Experience. Comme sur ce dernier, Spektr propose ici un black metal post moderne aventureux, crasseux, grésillant, ambient. Passages avec batterie syncopée, avec guitares turbo, avec nappes et sons d’ambiance se suivent, s’entremêlent, s’interpénètrent. C’est sombre, vaporeux, clinique, froid, inhumain.
Certains évidemment trouvent à y redire, allant jusqu’à qualifier Spektr de non-musique, de non-black metal ou je ne sais quoi… Ils ont tout faux. Spektr est musical, Spektr a capté l’essence du black metal et l’amène hors des sentiers battus. Les black metalleux ont beau aimer le froid glacial [...]

Fornication – D n Hate

Je ne sais pas si c’est dans le but délibéré de brouiller les pistes mais on ne peut pas dire que les Français de Fornication fassent forcément tout ce qu’il faut pour que l’on sache à quoi l’on a affaire lorsque l’on envisage d’acquérir ce D N hate. Entre le patronyme connoté death gore tendance SM, que ne vient pas vraiment démentir l’artwork quasi Jeanne Massien (en rouge et blanc), et la courte durée de l’album, il y a de quoi se poser quelques questions. A moins que l’on ait encore en mémoire le premier album (Sectanik Neocide) des [...]

Kilte – Emission Through Self Infliction

Allez hop on se fait ça vite fait, c’est pas un split 4 titres qui va nous mener la vie dure quand même. ‘Fin, c’est pas complètement exclu non plus qu’elle nous plombe pas un chouilla le moral cette sortie GoatowaRex. Le label australien commence en effet à gérer une sacrée flopée de boute-en-train (Mortifera, Drowning the light, Pestilential Shadows, etc) et les 2 loustics qui se partagent la « vedette » du split ne sont pas en reste en matière de musique à aiguiser les lames de rasoirs.
Les jeunes (2003) Belges de Kilte réussissent en seulement 17 [...]

Krohm – The Haunting Presence

Pour ceux qui ne connaissent pas Krohm, il n’est sans doute pas inutile de préciser immédiatement que derrière ce one-man-band se cache un seul homme. Vous voyez que chez Eklektik on ne lésine pas sur les scoops de niveau international. Des investigations encore plus poussées permettent de connaître non seulement le pseudo (Numinas), la nationalité (américaine) mais également la carrière passée (ancien membre d’Evoken) de l’homme seul. Deux démos prometteuses (en 97 et 2000), un superbe premier album en 2003 (A world through dead eyes), une signature récente chez les excellents Debemur Morti et voilà que déboule ce 2ème [...]

Inquisition – Nefarious Dismal Orations

Mystique pourriture,sortilège d’un autre temps éveille toi et par les eaux viens à moi.
Voilà le miasme qui parfume l’atmosphère de son infecte présence,Nefarious Dismal Orations vient d’un autre temps,d’une autre conception de la musique sombre,où l’idée insulaire de l’hérétique se décompose dans la soif de dresser un constat unique de la musique qu’il produit.
Inquisition est depuis ses débuts un fier tirailleur ayant appris les éblouissantes formules auprès de ses anciens,Bathory et Sodom en tête mêlant à son black toute la pourriture d’un death en devenir,en résultait alors un putrescent assemblage dont je vous laisse deviner la portée [...]

Drudkh – Estrangement

Drudkh ne pourront pas être accusés de trahir leur public, c’est acquis. Mais l’esprit humain est ainsi fait qu’il n’hésite maintenant pas à leur reprocher l’exact opposé: leur constance. L’immobilisme qu’il appelle ça, l’esprit humain. L’esprit chagrin. Comme si on reprochait au paysan de reproduire à chaque dégel les mêmes gestes laborieux et rituels. Et quand bien même, est-ce que ça nous empêcherait de les manger, ses patates? Bref tout ça pour dire que je m’inscris en faux contre le raisonnement qui consiste à assimiler l’absence de renouvellement au déclin, pour Drudkh et en règle générale d’ailleurs. Quitte à [...]

Farsot – IIII

Well, well, well… Voilà un “cas” intéressant que celui des allemands de Farsot. Intéressant à plus d’un titre, même. Tout d’abord, parce qu’il s’agit d’un bon (voire très bon) album et qu’à ce titre il fait l’objet d’une flopée de chroniques élogieuses sur bon nombre de zines. Ensuite, parce qu’il semble proposer ce que certains n’hésitent pas à nommer un « style unique ». Enfin, parce qu’il n’est pas impossible que nous ayons affaire à de mystérieux musiciens un peu moins primaires que la moyenne.
Je reviens immédiatement sur le dernier point et non sur le premier, foufou que [...]