Latest Content

Calligram – Askesis

Groupe international, comprenant des membres italiens, brésiliens et français, basé à Londres, Calligram s’est fait remarqué par Basick Records, label autrefois très en vue (mais beaucoup plus discret ces dernières années) en matière de metal à tendance progressive voire djent (qui a vu éclore de nombreux groupes talentueux comme The Arusha Accord, Devil Sold His Soul ou encore No Made Sense) . Rien à voir chez ce jeune groupe officiant plutôt dans un blackened hardcore particulièrement féroce.

Removalist – S/T

Oh que j’aime ces découvertes faites au hasard d’un clic sur Bandcamp ! Removalist n’avait pourtant pas grand chose d’aguicheur entre son nom assez passe-partout et sa cover d’album plutôt sobre. Ces australiens actifs depuis 2012 livrent pourtant ici avec leur premier full-length éponyme une méga torgnole de « blackened hardcore » (mais pas que), et ma première vraie surprise de 2018.

Pyrecult – Obedience

Pile un an après avoir sorti Sought To Overthrow, le quintet parisien Pyrecult remet ça avec Obedience. En apparence, peu de choses ont changé, à nouveau quatre titres,  un artwork toujours ultra sombre et glauque (avec un côté blasphématoire en plus qui aurait aisément pu convenir à un groupe de trve black metal), seulement le logo est passé au rouge, rouge comme la colère à vif toujours affichée par le groupe.
Récemment signé sur Swarm Of Nails Records (qui reprend enfin du service !), Pyrecult ne prend aucune pincette et balance quatre nouveaux titres d’un blackened hardcore particulièrement belliqueux. L’ouverture avec [...]

Cowards – Rise To Infamy

Cowards est le genre de groupe dont les superlatifs n’en finissent plus de s’étendre album après album: plus lourd, plus crade, plus malsain, plus vicieux… Le groupe parisien n’a pourtant que peu changé sa recette faite de sludge, hardcore et (black) metal mais force est de constater que celle-ci fonctionne une nouvelle fois à merveille sur ce Rise To Infamy !