Latest Content

Norma Jean – All Hail

Véritable institution du hardcore metal US en mode chaotique, Norma Jean est toujours là tel quel, en dépit des modes et de la valse de leurs membres (nombreuses en 22 ans d’existence mine de rien !). Ayant perdu leur bassiste et leur batteur peu après la sortie de Polar Similar (2016), c’est un nouveau départ pour le groupe d’Atlanta pour ce All Hail, huitième album qui, malgré les mouvements de line-up, s’inscrit totalement dans la lignée de Wrongdoers (2013) et de Polar Similar. Norma Jean est toujours reconnaissable entre mille, et All Hail ne déroge pas à la règle.

Chamber – Ripping / Pulling / Tearing

Avec Wristmeetrazor et SeeYouSpaceCowboy (parmi d’autres), Chamber fait partie de cette jeune génération de groupes qui fait revivre aujourd’hui la vague initiant l’arrivée du metalcore sur le devant de la scène au début des années 2000. Un revival qui connaît son petit succès, remettant au goût du jour une violence décomplexée bien loin des canons mélodiques du genre.

Kaonashi – Why Did You Do It?

Mine de rien, il y a un maximum de groupes oubliés de 2018, Kaonashi en fait partie. Le titre de Why Did You Do It?, leur dernier EP en date, semble même un reproche de ne pas avoir découvert cet excellent groupe plus tôt ! Le groupe de Philadelphie joue une musique très fraîche, basée sur du chaos dans la grande tradition des Dillinger Escape Plan et autres Converge mais sonne totalement personnel grâce à d’excellentes phases plus mélodiques.

Employed To Serve – Eternal Forward Motion

Petit à petit Employed To Serve a su s’imposer sur la scène metal/hardcore anglaise et même européenne. Avec ses tournées incessantes et sa régularité au niveau des sorties d’albums (tous les deux ans), le club des cinq a pu prendre son envol en signant sur une nouvelle écurie: Spinefarm Records (He Is Legend, Airbourne, Refused…). Un nouveau départ mais une certaine continuité dans le son proposé par le groupe originaire de Woking.

The Callous Daoboys – Die On Mars

The Chariot, Botch et The Dillinger Escape Plan vous manquent ? Voici un groupe pour vous ! The Callous Daoboys est en effet la dernière sensation en matière de hardcore métallico-chaotique. Ces jeunots originaires d’Atlanta débarquent avec une férocité et une énergie à tout rompre, un tourbillon de riffs et de breakdowns couplés à un irrésistible sens de la déconne.

Shin Guard – 2020

Intéressante trajectoire que celle de Shin Guard, jeune groupe de Pittsburg (Pennsylvanie) ayant démarré ses activités fin 2017 avec un Five Songs aux contours emo à l’ancienne (avec quelques touches screamo) très prometteurs. Pourtant moins d’un an plus tard c’est avec un ton un peu plus durci que le groupe sort Cerebral, contenant beaucoup plus de passages nerveux mais émotionnels pouvant rappeler Touché Amoré. Un durcissement qui se densifiera sur ce 2020, Shin Guard ayant décidé d’injecter une grosse dose de folie à sa musique ainsi qu’une envie de dérouter l’auditeur.

Pound – ••

Pound est un duo de Seattle qui a récemment atterri sur Silent Pendulum Records, label dont s’occupe Michael Kadnar, aussi batteur de Downfall Of Gaia à ses heures perdues. Et à deux, ils en font un boucan ! Si Michael Sticknet martèle son kit de batterie comme un forcené, son compère Ryan Schutte malmène lui sa guitare, enfin sa « 9 string baritone guitar », soit une espèce de combo de guitare et de basse à neuf cordes lui permettant une multitude de possibilités. Et c’est ce qu’il va s’employer à faire sur ce nouvel album !

Black Matter Device – Hostile Architecture

Découvert l’année dernière avec l’étourdissant Modern Frenetics, Black Matter Device remet le couvert malgré quelques modifications de line-up (un changement de guitariste et le départ de l’un des deux hurleurs). Le groupe de Virginie nous sort pourtant avec ce Hostile Architecture une suite assez logique, complexe, pleine de saccades, de breakdowns et d’imprévisibilité.

Johnny Booth – Firsthand Accounts

Fondé en 2008 du côté de Long Island, Johnny Booth n’a pourtant pas une immense discographie à son actif: deux EP (en 2008 et 2014) et un album (Connections – 2012) ont seulement été sortis avant ce Firsthand Accounts. C’est d’ailleurs en autoprod que sort ce dernier, avec un son n’ayant aucunement à rougir face aux poids lourds du mathcore.

Barque – Pyre Builders

Un peu plus de deux ans après la très bonne découverte Coffin Cutters, les lillois de Barque se remettent à l’eau avec ce Pyre Builders, nouvel EP mettant une fois de plus à contribution de nombreux labels internationaux (ils sont cette fois au nombre de douze !). Leur mélange de hardcore à tendance dark, chaotique et très émotionnelle (tout ça à la fois) n’a pas foncièrement changé, pour notre plus grand bonheur !