Latest Content

Wilderun – Veil of Imagination

Il est des pochettes qui vous saisissent immédiatement et vous subjuguent. Celle de Veil of Imagination m’a ainsi immédiatement interpellé puis fasciné, me donnant dès lors une irrépressible envie de me plonger dans l’écoute de cet album, sans avoir a priori la moindre idée de ce qui m’attendait. Bien m’en a pris car le contenu s’est avéré largement à la hauteur du contenant. Je n’avais pourtant que survolé le précédent (et deuxième) album des américains de Wilderun, Sleep at the Edge of Earth, sorti en 2015, et n’en gardais (et pour cause), aucun souvenir particulier. Ce disque, parfois décrit [...]

Virgil – Divina Infernum

Après l’EP Initium sorti il y a quasiment deux ans, Virgil passe au long format avec ce Divina Infernum. Financé par une campagne de crowdfunding, ce premier album s’inscrit dans la lignée de ce qu’on avait pu entendre des nordistes jusqu’alors, tout en évoluant pas mal au niveau au niveau de son approche stylistique.

Wormed – Metaportal

Fer de lance du brutal death européen depuis déjà vingt ans, Wormed fait son retour avec un EP quatre-titres trois ans après le très bon Krigshu. Les espagnols (et leur concept personnel basé sur un mix d’astronomie, de science-fiction et de biologie entre autres) naviguent toujours entre chaos dissonant et brutalité façon rouleau-compresseur.

Immortal Bird – Thrive on Neglect

Le camarade Beunz avait attiré notre attention à juste titre sur Immortal Bird en 2015, au moment de la sortie de leur premier album Empress/Abscess. Les américains menés par la furieuse Rae Amitay (qui se concentre sur le chant, après avoir démarré dans le groupe au poste de batteuse) ont mis du temps à remettre la machine à composer en route, mais l’attente en valait la peine tant ce Thrive on Neglect confirme les espoirs placés en eux.

Ceremony of Silence – Outis

Ce sera une chronique courte, l’été me donnant un parfait prétexte pour justifier le peu de temps à consacrer à un album, aussi excellent soit-il. Car Outis l’est bel et bien, une seule écoute devrait suffire à vous en convaincre pour peu que vous soyez amateur de death metal extrêmement fouillé et recherché.
Il sera pour autant difficile de ne pas penser à Immolation et encore plus à Ulcerate à l’écoute de ce death tortueux, aux atours chaotiques, mais contrairement aux américains un peu en perte de vitesse, et aux néo-zélandais qui ont tendance à complexifier beaucoup trop leur [...]

Krypts – Cadaver Circulation

Krypts est de ces groupes qui remportent de plus en plus l’adhésion. Ces finlandais se sont en effet vite imposés sur la scène death/doom avec deux albums devenus références du genre Unending Degradation (2013) et Remnants Of Expansion (2016), et le pire est que ce Cadaver Circulation surpasse sur tous les points ces deux albums !

Hath – Of Rot and Ruin

Un peu trompeuse cette (jolie par ailleurs) pochette… Je ne sais pas pour vous mais de mon côté je m’attendais à ce qu’Hath oeuvre dans le black metal ou dans un funeral doom bien plombé… Or on n’est pas dans ce registre, puisque Hath s’adonne plutôt à un bon gros metal de la mort qui tape fort. Point d’old-school, on se situe avec ces 4 américains, dans une frange death progressive moderne qui peut rappeler Black Crown Initiate ou In Vain. Mais Hath est à la fois plus bourrin que les deux, n’a pas les rythmiques quasi djent qu’arbore [...]

Symbolical – Allegory of Death

Petit rattrapage de 2018 qui m’a été soufflé à l’oreille, et m’a permis de constater que j’étais passé complètement à côté de Symbolical, groupe polonais qui oeuvre depuis 2013 dans un death metal certainement inspiré de certains de ses compatriotes, au premier rang desquels, sans surprise, Behemoth.

A Novelist – “Folie”

Amis amateurs de death progressif, voici un nouveau venu sur cette scène vivante, en perpétuelle évolution. A Novelist est un projet studio formé par le batteur Alex Babineaux et surtout le chanteur/guitariste Ben Nugent, 2 américains de Lousiane, et Folie est en fait leur second album, mais le premier n’a pas fait grand bruit. Ce second album mériterait plus d’exposition, c’est encore une autoproduction et un album sorti indépendemment, mais Jamie King est tout de meme derrière les manettes au mix et mastering, un type connu pour son travail sur des albums de Between the Buried and Me, The [...]

Les oubliés du palmarès 2018 : Death Alley et Chapel of Disease

Chaque année c’est la même chose, on découvre tardivement des albums de l’année qui vient de se terminer, et dont on n’a (logiquement) pas parlé au moment de leur sortie. On a beau prendre son temps pour boucler son palmarès annuel, il y en a toujours qui viennent nous rappeler que suivre au jour le jour l’actualité du flot des sorties est une mission quasiment impossible ou qui nécessiterait d’y consacrer 100% de son temps…