Latest Content

Katatonia – Brave Murder Day

La discographie des suédois de Katatonia est assez exemplaire quoi qu’on en dise. Toutefois, s’il fallait retenir un disque de cette discographie très riche et conséquente, nul doute que ce Brave Murder Day sortirait très nettement du lot.
Il s’agit pourtant d’un disque à part pour Katatonia et c’est là tout le paradoxe.
En effet il marque (avec l’EP suivant Sounds Of Decay) la fin de la période agressive pour le groupe. C’est en effet le dernier album sur lequel on trouve du chant death et toute la singularité de la chose est que ce n’est pas le chanteur [...]

Ahab – The Call of the Wretched Sea

D’un auteur qui ne voyait dans l’écriture qu’”une navigation sans espoir et sans issue” (selon Blanchot) quelle autre forme musicale que le funeral doom pouvait-on espérer si d’aventures un groupe avait souhaité rendre hommage à son oeuvre majeure Moby Dick ?
Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est désormais chose faite, c’est l’Allemagne qui s’en charge et c’est bel et bien – et on ne peut plus – du funeral doom.
Ahab (qui est en fait le capitaine du navire chassant le cétacé) sont visiblement férus d’Herman Melville et s’en inspirent directement pour mettre en œuvre leur art pesant [...]

Doom Vs – Aeternum Vale

Draconian est un groupe fort sympathique de doom gothique avec vocaux féminins. Cette dernière caractéristique est peut être à l’origine d’une frustration au sein de son équipe puisque 2 de ses membres ont pris le temps de mettre respectivement au point un projet de black metal et un projet de funeral doom. Si Scorched est une excellente surprise en matière de haine froide et mérite toute votre attention si vous affectionnez le style, Doom:vs s’éloigne mois radicalement des sonorités mélancoliques du groupe originel. Bien lui en a pris diront certains et au vu de la qualité des compositions de [...]

Fear Of Eternity – Spirit of Sorrow

La peur de l’éternité. Doux jésus que voilà une phobie susceptible de donner le vertige aux âmes fragiles en proie à des angoisses irrationnelles et nobles. Mais que le maître d’oeuvre de ce one-man-band italien se rassure, cette éternité à laquelle, peut-on supposer, il aspire tout de même un peu en nous gratifiant de ses créations le torture bien inutilement tant sa musique est vouée à l’oubli le plus immédiat et salvateur.
J’ai réellement cru à un fake né de l’imagination drolatique d’un amuseur cherchant à pointer du doigt une tendance actuelle du black à mettre en scène une [...]

Anti – The Insignificance of Life

Aïe aïe aïe, ça ça sent le black super basique avec 2 cris d’écorchés à peine perceptibles derrière les guitares aiguës et criardes qui nous servent le même riff pendant 40 minutes. Et vas-y que je suis pas content parce qu’il n’a pas plu depuis une semaine ou que mon dernier t-shirt a perdu de sa noirceur parce qu’on n’avait plus de Woolite Dark Intense.
Evidemment c’est encore le pays de Goethe qui nous livre son enfant maudit du moment pour nous raconter que l’humanité c’est pas bien et qu’il vaut mieux quitter la scène avant la fin de [...]

Coldworld – The Stars Are Dead Now

A l’heure où la publicité trompeuse (et non plus mensongère comme on continue improprement à la dénommer) est presque devenue une norme, il est bon de pouvoir mettre entre parenthèses sa tendance à la suspicion systématique en découvrant des groupes qui promettent démons et merveilles funestes sans se désister au dernier moment afin d’aller au bout de la démarche qu’ils se proposent de mettre en oeuvre, aussi néfaste soit-elle.
Coldworld. The stars are dead now. Quoi de plus explicite ? A quoi s’attendre sinon à une descente dans les bas-fonds de l’âme ? Qu’espérer de plus que de se [...]

Longing For Dawn – One Lonely Path

Si feu Garcimore était encore parmi nous (oui il est mort, mes condoléances à ceux qui l’apprennent via cette chronique, j’aurais bien évidemment préféré vous rencontrer dans d’autres circonstances, il va falloir être fort, très fort), il y a fort à parier que sa bonne humeur légendaire et communicative n’aurait pu renverser la tendance ambiante pachidermiquement déprimante de cet opus.
Avec ce premier album des canadiens de Longing for dawn, on retrouve toutes les composantes d’un genre principalement desservi jusqu’alors par les contrées scandinaves (Finlande en tête) ou, et de plus en plus, par le Chili : voix death [...]

Shining (swe) – Iv the Eerie Cold

J’attendais beaucoup du quatrième album de ce groupe qui peut être considéré comme l’un des principaux leaders d’un genre de plus en plus pratiqué et de mieux en mieux desservi : le black/doom dépressif. Les riffs acérés, les ambiances torturées et les complaintes pernicieuses des Within deep dark chambers et autres Livets Ändhållplats (respectivement 1er et 2ème album) résonnent encore dans mon esprit. Depuis l’arrivée du combo sur la scène en 1998, les intentions sont claires : pervertir la jeunesse en les abreuvant de valeurs négatives, haineuses, suicidaires. J’ignore si les textes ont une quelconque influence sur le comportement [...]