Latest Content

Galadriel – World Under World

Clairement ce disque me fait perdre mes repères et j’avoue avoir vraiment du mal à décrire la musique pratiquée par Galadriel alors on va dire qu’ils font du dark-doom comme ils le disent eux-mêmes.
En fait si je devais tenter de décrire la musique de ce combo slovaque qui existe depuis 1995, ce serait un mélange de voix black, de voix féminine, le tout dans une ambiance gothico-doom-électro qui évoquera parfois Theatre Of Tragedy (« The End Of Eternity ») bien que ce ne soit pas tout à fait ça encore tellement la diversité est de mise.
Tout commence [...]

Electric Wizard – We Live

Electric Wizard est un groupe de doom/stoner anglais désormais culte dans le cercle assez fermé et underground des amateurs de rock lourd bien crasseux et enfumé. Sur ce 6ème album du groupe, le chanteur/guitarsite et membre fondateur, Jus Oborn s’est adjoint les services de Justin Greaves (ex-Iron Monkey) et Liz Buckingham (ex-13 et ex-Sourvein) entre autres pour nous fournir une nouvelle livrée de son doom/stoner bien gras et traînant le pas, aussi vif qu’un fumeur de weed.
Qu’est-ce que le doom? Un style de métal d’une extrême lenteur initié par des groupes comme Cathedral, qui prirent à Black Sabbath [...]

Officium Triste – Reason

Les albums de « vrai » doom n’étant pas légion, c’est avec plaisir et une relative confiance que j’ai acueilli ce troisième opus d ‘Officium Triste, dix ans après leurs débuts et une carrière plutôt tortueuse, émaillée de changements de line up, séparation puis reformation.
Certes, l’appellation « vrai doom » peut sembler abusive puisque la musique de ces néerlandais se situe parfois à la limite du death, lorsque le rythme s’accélère, que les charges de guitares se font plus agressives que lourdes et surtout, par le chant qui s’en tient de façon quasi constante à ce registre. Mais ce dernier point est [...]

Pelican – Australasia

Plaintive, malsaine et répétitive, la musique de Pelican est une expérience à vivre, elle transporte sur des flots de solitude et de mystère. Je n’arrive pas à m’empêcher de penser à des paysages vierges à perte de vue, de grands espaces où seul le vent perturbe la tranquilité. Les vastes plaines du mid-west américain sont typiquement ce genre de panoramas.
Instrumentale, une manière de décrire la musique de ce groupe serait de la comparer au mouvement post-rock (en particulier Godspeed You Black Emperor) qui aurait été survolté par des guitares saturées d’une lourdeur lancinante. Répétitive, la musique de Pelican [...]

Winds – The Imaginary Direction of Time

Voici donc le retour de Winds, qui nous avait tant ravi lors de la sortie du mini cd « of entity and mind » et du lp « reflection of the i ».Il est à noter dès le début que nous évoluons toujours dans le même registre de dark métal dépressif allié à des influences très classico romantiques.Il y a peu de surprise par rapport aux précédents essais du groupe, et en cela je suis un peu déçu. En effet, après la claque reçue il y a deux ans, j’attendais tellement de ce deuxième album que mes espérances (sûrement [...]

Winds – Reflection of the I

Après le fantastique mini CD de Winds, j’attendais avec impatience ce premier LP pour confirmer tout le bien que je pensais de ce groupe. Effectivement, l’on reste dans la continuité de « Of entity and mind ». Ce qui semble logique puisque les morceaux sont issus de la même époque de composition. Et ce disque confirme mon étonnement constant vis-à-vis de Hellhammer qui confirme son statut d’iconoclaste en participant à des projets divers et variés. Mais ne cherchez pas de ressemblance avec Arcturus si ce n’est toujours cet esprit avant-gardiste et progressiste. C’est d’ailleurs la seule comparaison qui me [...]