Latest Content

VvvV – The Wreck

Je ne sais pas trop ce que j’ai foutu en novembre 2016 lors de la sortie du premier album éponyme de VvvV, transfuges de Year of No Light partis monter un groupe de synthpop/noise à base de synthétiseurs analogiques 80’s et de chant… J’ai eu beau chercher en vain trace de ma chronique de ce premier album, il m’a bien fallu me rendre à l’évidence : alors que j’avais vraiment apprécié l’album et que le duo avait même eu la gentillesse de m’envoyer gracieusement leur album, je me suis apparemment totalement loupé et ai complètement oublié au final d’écrire [...]

Pvris – Hallucinations (EP)

Pvris (prononcez pAris) et moi, c’est un peu un rendez-vous manqué depuis leurs débuts. Leur premier album sorti en 2014, White Noise, a pourtant fait l’objet d’un très correct succès critique, et le style pratiqué par le groupe, mélange d’électro assez dark et de rock avait sur le papier tout pour me séduire. Mais ce genre de musique  se doit à mon sens de faire preuve d’une capacité d’accroche particulièrement optimale pour fonctionner, et de ce point de vue malheureusement, il manquait quelque chose à ce premier album.

Bliss Signal – S/T

James Kelly est quelqu’un d’imprévisible. Alors qu’on le pensait calmé suite à la fin d’Altar Of Plagues et son virage electro Wife (vu en live en première partie d’Oathbreaker l’an dernier), le voici embarqué dans un tout nouveau projet. Pour l’occasion, il sera accompagné par un certain Mumdance, producteur britannique habituellement investi dans des sonorités entre harsh noise et abstract hip hop. Une rencontre qui fait donc des étincelles, matérialisée dans Bliss Signal déjà auteur d’un EP en juin dernier et qui sort quelques mois plus tard un premier full-length sous l’égide hautement qualitative de Profound Lore.

Polyphia – New Levels New Devils

Un an après l’étonnant EP The Most Hated, Polyphia fait son retour sur grand format. New Levels New Devils poursuit dans le même sillage, le groupe délivrant un metal progressif instrumental, technique et ébouriffant tout en étant intégré dans une production très moderne. Une optique s’affranchissant des frontières entre rock, metal, jazz, electro et hip hop, pour un rendu totalement unique.

The Algorithm – Compiler Optimization Techniques

Faisant marcher metal et electro main dans la main depuis déjà quelques paires d’années, The Algorithm fait son retour avec un quatrième album (autoproduit ici), deux ans après le très bon Brute Force et seulement un an après son premier effort sous le nom Boucle Infinie. Rémi Gallego a pour ce dernier davantage creusé vers le rétro grâce à des synthés typés 80’s. Un côté synthwave qui déborde aujourd’hui un peu dans ce Compiler Optimization Techniques.

As a New Revolt – TxRx

Ceux qui ont été durablement marqués par Rage Against The Machine et notamment leur chanteur au timbre et au flow si particuliers vous le diront, il n’y a qu’un seul Zach de de la Rocha sur terre. D’autres chanteurs de fusion rap-metal ont certes pu s’illustrer avec efficacité et succès, comme le chanteur de Downset par exemple, mais aucun n’a réussi à égaler ou à reprendre le flambeau abandonné par l’engagé dreadlocké. Certes, vous allez me dire à raison que RATM ce n’était pas que Zach de la Rocha mais tout de même, impossible d’imaginer RATM avec un autre [...]

El Ten Eleven – Banker’s Hill

Fondé à Los Angeles en 2002, El Ten Eleven est un duo composé de Kristian Dunn (guitare, basse) et de Tim Fogarty (batterie) délivrant une musique aux confluents du post-rock, du math rock mais aussi de l’electro et de l’expérimental. Entièrement instrumentale, la musique du duo vaut pour son dispositif: l’utilisation par Dunn de guitares/basses double-manche afin de pouvoir s’occuper des deux instruments en même temps en live, tandis que son acolyte maîtrise autant la batterie électronique que la « classique ». Banker’s Hill est la dixième sortie du groupe s’étant forgé son propre style…

Moeist – Convincing Yourself

Savez-vous qu’il existe une scène hardcore plutôt active aux Philippines ? Personnellement je l’ignorais avant de tomber par hasard sur la page Bandcamp d’Acid Distribution, jeune label local mettant dernièrement à l’affiche Moeist. Après quelques recherches infructueuses quant à l’identité exacte de ce groupe (qui pourrait aussi très bien être un projet solo), on va plutôt s’intéresser au contenu musical de ce premier EP Convincing Yourself.

Necro Deathmort – Overland

Prolifique duo anglais, Necro Deathmort a célébré ses dix ans d’existence en signant chez Profound Lore pour Overland, leur second album sorti en 2017 (après l’EP Volume 3). Et si The Capsule, leur précédent album poursuivait leur exploration sonique crépusculaire, Overland tend a diversifier ses attaques et son jeu sur les textures comme s’il accompagnait un film de science-fiction parfois contemplatif, parfois plus mouvementé…

Jean Jean – Froidepierre

Après presque cinq ans de silence, les trois gaillards de Jean Jean font enfin leur retour, l’occasion pour eux de confirmer après la révélation qu’était Symmetry, superbe album mélangeant post et math rock dans un écrin de synthés enivrants. Froidepierre, du nom du lieu où l’album a été enregistré au milieu des Alpes, semble emprunter une direction onirique similaire, quoique beaucoup plus habitée par les sonorités electro.