Latest Content

Kaonashi – Why Did You Do It?

Mine de rien, il y a un maximum de groupes oubliés de 2018, Kaonashi en fait partie. Le titre de Why Did You Do It?, leur dernier EP en date, semble même un reproche de ne pas avoir découvert cet excellent groupe plus tôt ! Le groupe de Philadelphie joue une musique très fraîche, basée sur du chaos dans la grande tradition des Dillinger Escape Plan et autres Converge mais sonne totalement personnel grâce à d’excellentes phases plus mélodiques.

Younger Us – Tired Tried

Quand on prend son temps pour composer un album, il arrive que les influences s’ouvrent et que les envies soient modifiées, c’est le cas pour Younger Us. Quatre ans après un prometteur premier EP, les allemands font enfin leur retour mais en ayant drastiquement modifié son post-hardcore/screamo vers quelque chose d’un peu plus noise, voire grunge à bien des moments.

Sabrewulf – Mala Suerte

Trois ans après leur premier long-format (Sangre Y Alma), les texans de Sabrewulf reviennent avec ce Mala Suerte (« Malchance ») qui devrait ravir les amateurs de hardcore lourdaud. Les quatre gars d’El Paso délivrent en effet un hardcore binaire qui ne s’encombre ni de technique ni de superflu, tout est là pour vous écraser les cervicales.

Yonder – Temple Of Eyes

Dans le blackened crust, il n’est désormais pas facile de sonner original tant le genre s’est démocratisé ces dernières années. Pourtant Yonder, jeune groupe de Stuttgart ayant sorti sa première démo il y a trois ans, va y parvenir avec ce Temple Of Eyes. En effet, plutôt que de sonner comme un xième ersatz de Martyrdöd, le quartet allemand va développer des paysages sonores plus atmosphériques, s’accordant idéalement avec le déversement de rage typique du style.

Employed To Serve – Eternal Forward Motion

Petit à petit Employed To Serve a su s’imposer sur la scène metal/hardcore anglaise et même européenne. Avec ses tournées incessantes et sa régularité au niveau des sorties d’albums (tous les deux ans), le club des cinq a pu prendre son envol en signant sur une nouvelle écurie: Spinefarm Records (He Is Legend, Airbourne, Refused…). Un nouveau départ mais une certaine continuité dans le son proposé par le groupe originaire de Woking.

Next Time Mr. Fox – Sunken City

Originaire d’Italie (Cesena), Next Time Mr. Fox n’est pas un nouveau venu dans le monde merveilleux du metalcore (formé en 2012) mais connait un nouveau départ suite à de multiples changements de line-up (c’est simple, il n’y a plus que le chanteur comme membre originel). L’occasion parfaite de tenter de s’imposer au sein d’une scène un peu moribonde ces derniers temps grâce à un album percutant ?

The Callous Daoboys – Die On Mars

The Chariot, Botch et The Dillinger Escape Plan vous manquent ? Voici un groupe pour vous ! The Callous Daoboys est en effet la dernière sensation en matière de hardcore métallico-chaotique. Ces jeunots originaires d’Atlanta débarquent avec une férocité et une énergie à tout rompre, un tourbillon de riffs et de breakdowns couplés à un irrésistible sens de la déconne.

Soul Glo – The Nigga In Me Is Me

Originaire de Philadelphie, Soul Glo est l’un des groupes de hardcore punk les plus excitants du moment. Ayant eu la chance de les voir en live il y a quelques mois en compagnie de Lord Snow, le groupe aura pourtant eu l’an dernier une anecdote de tournée dont il se serait bien passé. Sur une route du Missouri, leur van s’est fait intercepter par la police (cf. la photo authentique leur servant de cover), le groupe mis au trou tandis que la caution fixée s’élèvera à trois fois le montant habituel pour ce genre de charges (mais payée grâce [...]

TripSitter – The Other Side Of Sadness

Jeune groupe originaire d’Autriche, TripSitter est de ces groupes affiliés post-hardcore mais qui empruntent des éléments à bien d’autres styles: du black metal, du shoegaze, du post-metal voire du hardcore mélodique histoire de ne jamais s’enfermer dans un schéma préconçu. En résulte The Other Side Of Sadness, premier album forcément marqué par les émotions et l’intensité.

Cave In – Final Transmission

Ainsi donc la tragédie frappa Cave In un jour de mars (le 28ème) de l’an 2018, et du même coup toute la communauté hardcore/post hardcore/metal/rock au sens large. C’est en effet à cette date que Caleb Scofield, bassiste/guitariste et vocaliste à ces heures (pour notre plus grand bonheur) devait malheureusement succomber à une putain de saloperie d’accident de la route.