Latest Content

Remote – Resilient

Trois ans. C’est le temps qu’il a fallu à Remote pour donner une suite à leur deux sorties de 2013, un premier album (Starving Blaze And Hollow Shades) enchaîné par un split avec les norvégiens Barren Womb. Le groupe parisien, composé de membres de Quartier Rouge et de HKY, a pris son temps pour bien laisser maturer la rage qui l’anime habituellement, cela donne Resilient, second album de mathcore au grain noisy qui ne fait pas semblant d’être en colère !

Swain – Punk-Rock Messed You Up, Kid! EP

Swain, c’est le nouveau nom adopté par The Routine Is Hell l’an dernier avant la sortie de leur très bon EP Heavy Dancing. On avait découvert ce trio néerlandais en 2013 avec leur énorme album Howl (alors que leurs deux précédents étaient passés inaperçu). Si entre ce dernier et Heavy Dancing la continuité se faisait avec un hardcore aux bons relents rock’n roll, une nouvelle évolution a eu lieu avec ce Punk-Rock Messed You Up, Kid!. Ce nouvel EP deux-titres risque en effet de déconcerter les fans de la première heure: Swain a simplement décidé de se mettre au [...]

Nails – You Will Never Be One Of Us

Difficile d’y échapper, Nails est le groupe du moment dont tout le monde/les webzines parle ces derniers temps (au point d’être devenu un meme !). Pour son troisième album, le trio californien désormais signé chez Nuclear Blast (après avoir sorti ses deux précédents chez Southern Lord) serait donc tombé dans l’easy-listening ?

Hells – Paradise

Hells est un groupe de Philadelphie comprenant en ses rangs d’anciens membres d’Orchid, Transistor Transistor et Wolves (entre autres), trois groupes références pour l’amateur de screamo averti. Alors qu’on attendait Hells sur ce terrain-là, la surprise est de taille en découvrant ce Paradise, premier EP du groupe (faisant suite à une démo-cassette sortie il y a deux ans).

Hesitation Wounds – Awake For Everything

Hesitation Wounds est un « supergroupe » qui a de la gueule: Jeremy Bolm (Touché Amoré) au chant, Neeraj Kane (The Hope Conspiracy) à la guitare, Stephen LaCour (ex-Trap Them) à la basse et Max Weinberg (Against Me!, Slipknot) à la batterie, soient quatre mecs ayant un background assez solide pour paraitre crédible dans ce projet. Confirmation dès la sortie de leur premier EP en 2014 (sur Secret Voice, le propre label de Bolm), très prometteur alors. Qu’en est-il de ce premier long-format ?

letlive. – If I’m the Devil…

Dès l’entrée en matière « I’ve Learned to Love Myself », mélancolique (et très belle), on sent tout de suite que quelque chose a changé chez letlive. Apaisé, plus calme, et mettant davantage en avant les talents de chanteur de Jason Aalon Butler, If I’m the Devil… est clairement l’album qui confirme la métamorphose pour les américains après le changement amorcé sur The Blackest Beautiful sorti en 2013, encensé par les uns et honni par les autres qui y voyaient déjà une trahison manifeste après un Fake History qu’on pouvait aisément ranger à côté des albums d’Underoath.  Et cette métamorphose en rappelle [...]

Ocean Grove – Black Label (Sublime Volume)

Avant d’écrire une chronique d’un groupe inconnu au bataillon, on se dirige vers Google pour chercher quelques infos sur ledit groupe. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’Ocean Grove n’est autre que le backing-band des Jonas Brothers ! (ignominie issue des studios Disney il y a quelques années, demande à ta petite sœur). Surprise rapidement passée, cet Ocean Grove-là n’est en effet pas le même, celui-ci venant tout droit de Melbourne. Formé en 2012, le groupe a déjà sorti un EP (Outsider) et voici aujourd’hui son petit frère…

Fall City Fall – Modern Day Savage

Après avoir sorti le très sympathique Victus il y a de ça déjà trois ans, Fall City Fall s’est fait ensuite très discret. Un départ de chez Victory Records plus tard (peut-être dû à des mauvais paiements, comme nombre des groupes ayant signé sur le label au bouledogue, cherchez donc « Victory Records screws bands » sur Google…), revoici les canadiens avec un album autoproduit cette fois, une totale prise en main pour un album tout aussi barré et imprévisible que son prédécesseur ?

Die Trying – Blues For The Cursed

Second EP pour les milanais de Die Trying, Blues For The Cursed attire l’œil dans un premier temps grâce à sa cover cartoonesque et colorée. Ce rat hargneux crachant la mort représente plutôt bien la musique balancée par le groupe, un metal autant influencé par la scène scandinave (black et death) que par la scène southern hardcore’n roll US. Le mélange est donc forcément détonnant.

Primitive Weapons – The Future Of Death

Si vous avez eu la chance de voyager à New York, peut-être êtes-vous passé au Saint Vitus Bar, qui comme son nom le signifie, est un bar dédié au rock à gros son. Pourquoi cette pub pour ce lieu ? Parce que Primitive Weapons est le groupe des deux propriétaires des lieux: Arthur Shepherd (guitariste ayant officié dans de nombreux groupes dans les années 90 tels que Mind Over Matter, World’s Fastest Car ou encore Instruction, ces deux derniers groupes comprenant des membres de Quicksand) et David Castillo (chant). Accompagnés par une session rythmique pas manchote non plus (Eric [...]