Latest Content

Dance Gavin Dance – Afterburner

Cette année 2020 sera malheureusement évidemment marquée pour toute l’humanité par cette saloperie de COVID 19 et tout le bordel autour.  Sur un plan beaucoup plus léger et personnel, musicalement cette année 2020, peu importe ce qu’elle nous réserve d’autre jusqu’à son terme, sera pour moi l’année de la découverte de Dance Gavin Dance. Un groupe au patronyme ridicule que j’ai assimilé aux horribles Panic at the Disco, et que j’ai donc pris soin d’éviter au maximum depuis 15 ans (le groupe s’est monté en 2005). Et voilà que Dance Gavin Dance est depuis quelques mois devenu de loin [...]

Black Peaks – All that Divides

Réussir à accoucher d’un deuxième album inspiré, alors qu’on a livré en guise de premier album rien de moins que l’un des albums de l’année 2016, autant dire que voilà bien une délicate épreuve à laquelle se sont pourtant soumis avec courage les anglais de Black Peaks, seulement 2 ans après la sortie de Statues (faisant leur l’adage voulant qu’il faut battre le fer tant qu’il est chaud). On imagine la saine pression auxquels les 4 garçons ont du se confronter tant Statues a été bien accueilli à peu près partout et en particulier dans ces colonnes où nous [...]

Rolo Tomassi – Time Will Die and Love Will Bury It

Nouvel album signé des anglais de Rolo Tomassi, et autant dire qu’au vu des premières chroniques qui tombent sur la toile, en voilà un qui a toutes les chances de se retrouver en bonne place dans les tops de fin d’année (ce sera au moins le cas dans celui du rédacteur de cette chronique…).
Le groupe existe depuis 2005, et c’est pourtant la première chronique d’un de leurs albums que vous trouverez sur Eklektik. Je ne m’étais de mon côté jamais vraiment intéressé à ce groupe, mais la claque prise avec ce nouvel album m’a permis de me rattraper et de partir à [...]

Arcane Roots – Melancholia Hymns

Le voilà enfin. Tout simplement l’album de rock que j’attendais le plus cette année. Maintenant que Biffy Clyro se sont compromis l’année dernière avec un Ellipsis bas de gamme (mais gardons tout de même espoir pour la suite, tout n’est peut-être pas encore perdu),  je misais tout cette année sur Arcane Roots pour sauver le rock britannique, et donc pour (a minima) ne pas me décevoir avec cette nouvelle rondelle. Un album tout en contrastes qu’il va falloir apprivoiser à force d’écoutes, comme nous allons le voir ensemble.

Town Portal – The Occident

Trio danois à la musique post/math rock à la fois épurée, organique, et rugueuse. Dissonance, signatures rythmiques cabossées, mais dans une forme digeste et entraînante, avec comme ossature une basse saturée massive, quasi noise. Quelques guitares acoustiques allègent agréablement l’album qui n’a pas le temps de lasser en 32 minutes. Don Caballero rencontre Pelican. Chaudement recommandé.
The Occident by Town Portal

Arcane Roots – Heaven & Earth (EP)

Après un EP prometteur et un album transformant largement l’essai, les anglais d’Arcane Roots reviennent cette année (et l’année prochaine avec un album entier normalement) avec un EP appelé Heaven & Earth. Et c’est peu dire que je l’attendais personnellement de pied ferme cet EP.