Latest Content

Euclid C Finder – A Standard Basis For The Set Of All Discontent

Euclid C Finder est le projet solo de Michael Mehl de Kiss The Sky Goodbye, Neck First et Egarra. Des groupes qui doivent d’emblée titiller les amateurs de « Myspacecore ». Un peu comme sur ses groupes d’origines, le gaillard mixe grind et mathcore dans une incroyable frénésie.

Frontierer – Unloved

Quelques mois seulement après le dernier Sectioned, voici son faux jumeau qui se ramène à son tour ! Mais si les deux groupes ont beaucoup en commun (dont certains musiciens, notamment sa tête pensante Pedram Valiani), on distingue quelques différences notables, notamment l’utilisation assez récurrente de riffs façon djent, de bidouillages sonores et surtout un chanteur américain, Chad Kapper, qui officie aussi chez les excellents A Dark Orbit. A côté de ça, l’effet provoqué par les deux groupes reste assez similaire, et Unloved va se montrer aussi dévastateur que son prédécesseur…

MouthBreather – Dollmeat

Après les frustrantes sept petites minutes offertes avec Pig, MouthBreather est de retour avec à peine plus (seulement quatre minutes de plus) ! Dollmeat fait le même effet que son prédécesseur en envoyant une énorme tornade de grind imbibé de chaos, l’impact d’un certain Kurt Ballou derrière la console en supplément !

Goner. – S/T

Goner. (avec un point) est un jeune groupe de Syracuse (l’américain, pas l’italien) qui s’est fait repéré par Pedram Valiani (Sectioned, Frontierer) au point que ce dernier en soit venu à s’occuper du mix de ce premier EP éponyme. Et si vous êtes familier des groupes de Valiani, vous savez d’emblée où vous allez tomber ! Goner. est en effet un trio à la frontière de genres métalliques et hardcore, du genre brutal et avec une production ultra imposante.

Bad Mask – Posthumous

Dans le genre gros ascenseur émotionnel, Bad Mask fait très fort ! Absent depuis six ans et un pauvre deux-titres laissé sans suite, l’annonce d’un retour des cinq mathcoreux du New Jersey est apparu comme une bonne nouvelle avant d’apercevoir le nom de ce nouvel EP: Posthumous. Un titre qui veut donc tout dire, cet EP est donc bien le dernier de Bad Mask, une triste nouvelle d’autant plus que ces six titres (laissés dans les tiroirs depuis des années) sont excellents.

PlasticBag FaceMask – How To Kill A Dead Franchise

Rescapé de l’époque Myspace, PlasticBag FaceMask est un duo de chambre d’ados (devenus grands) originaire de Fresno (Californie) composé de Jacob Lee (chant, tout instruments) et de Patrick Hogan (chant, batterie). Tous deux officient dans un style complexe assez difficile à définir: d’une base hardcore/metal assez ouverte, le groupe prend des libertés rythmiques (devenant souvent franchement chaotiques) et barde donc ses morceaux de (très) multiples changements de plans. Une frénésie couplée à une boulimie créative (cet album étant leur seizième sortie en dix ans d’existence) qui leur a valu de figurer sur l’un des compilations de Mathcore Index, dénicheur [...]

Sectioned – Annihilated

En attendant le successeur de Orange Mathematics de Frontierer, certains de ses membres se maintiennent en forme dans un groupe dont on a parlé par ici auparavant: Sectioned. Et il suffit de quelques petites secondes du bien nommé morceau-titre « Annihilated » pour s’en rendre compte, il va faire bien plus que simplement nous aider a patienter ! La déflagration est en effet incroyablement intense, tel un mur pris dans la gueule, et cela va durer le long de ces 13 titres une fois encore généreusement offerts en « Name Your Price » sur leur Bandcamp.

Rolo Tomassi – Time Will Die and Love Will Bury It

Nouvel album signé des anglais de Rolo Tomassi, et autant dire qu’au vu des premières chroniques qui tombent sur la toile, en voilà un qui a toutes les chances de se retrouver en bonne place dans les tops de fin d’année (ce sera au moins le cas dans celui du rédacteur de cette chronique…).
Le groupe existe depuis 2005, et c’est pourtant la première chronique d’un de leurs albums que vous trouverez sur Eklektik. Je ne m’étais de mon côté jamais vraiment intéressé à ce groupe, mais la claque prise avec ce nouvel album m’a permis de me rattraper et de partir à [...]

The Central – Sick And Dying

The Central est un duo guitare/batterie du Wisconsin très productif depuis ses débuts (de très nombreux EP et albums) et ultra inventif, mixant math rock et influences davantage post-hardcore (avec plein d’autres sonorités plus ou moins expérimentales). Découvert pour ma part avec leur précédent album Discovery Of A Rat (2016), ce Sick And Dying poursuit dans le même sillage, constitué de moments de folie côtoyant d’autres plus atmosphériques, tout ça avec un maximum d’inattendu…
« Polio Dancer » donne le ton, un mélange d’harmonies vocales à l’ancienne sur fond de rythmiques sautillantes alternées avec une folie autant instrumentale que vocale, on [...]

MouthBreather – Pig

2017 est derrière nous depuis quelques mois mais on n’en a clairement pas fini de dénicher des perles passées inaperçu à cette période. Dernier exemple pour ma part que ce Pig de MouthBreather, jeune groupe originaire de Boston livrant un furieux et réjouissant premier album mixant grindcore et éléments plus expérimentaux du hardcore, chaotique le hardcore, cela va de soi !