Latest Content

Absded – Nukem

Quintet formé en 2013 dans le département du Lot, Absded a déjà de nombreuses sorties à son actif comme l’atteste sa page Bandcamp. EPs, albums et même un live ont déjà été sortis par le groupe sans que son nom ne soit parvenu à mes oreilles jusqu’alors. Nukem, leur nouvel EP trois-titres est un nouvel argument de poids pour s’y mettre !

Amestigon – Thier

J’enrage, je désespoire, je vieillessennemis ! Je n’ai donc tant vécu (bon 39 balais, ça va, c’est pas non plus… hein) que pour vivre cette infamie ! Celle de rater dès sa sortie ce Thier. Mais que la mort m’épargne jusqu’à ce que j’ai pleinement convaincu jusqu’au dernier d’entre vous du caractère magistral de cet album.

Happening – In The Middle Of The Seas

Originaire d’Aix-les-bains, Happening a sorti deux EPs (dont un acoustique) avant ce premier véritable album. In The Middle Of The Seas nous dévoile un groupe sûr de ses arguments entre puissance sonique et mélodies prenantes pour un mélange plutôt détonnant.

Bilan 2015 Metal / Hardcore – Krakoukass

Après un premier bilan consacré au black et au death, voici maintenant le bilan des meilleurs albums de metal (hors black et death donc) et de hardcore / noise et assimilés sortis en 2015, par genre et dans l’ordre alphabétique.
Les meilleurs albums de metal de 2015
6:33 – Deadly Scenes : Première claque de l’année 2015, d’autant plus inattendue que je n’étais pas spécialement amateur des français de 6:33 jusque-là. Faith No More + Carnival in Coal + Devin Townsend en gros…

Ghost – Meliora : Pas de tromperie sur la marchandise, les énigmatiques Ghost livrent là [...]

Antlion – The Prescient

The Prescient est le premier album d’Antlion, groupe de death progressif canadien, mais ses membres semblent déjà avoir un peu de bouteille
Ils officient dans une veine assez proche de celle de Gorod ou The Faceless, mais moins aventureuse que ces derniers, se rapprochant plus de leurs influences 90s, Death avant tout. C’est indéniablement du death metal, donc agressif et rugueux mais le groupe distille de petites touches plus mélodiques dans sa musique, passages prog instrumentaux qui me font assez penser à Scale the Summit ou meme à Blotted Science dans les riffs les plus aventureux. Les compos sont [...]

Shrine of insanabilis – Disciples of the void

Quand on a deux doigts de jugeote et qu’on voit débarquer un groupe de black metal allemand auquel s’est très rapidement intéressé l’excellente écurie (allemande elle aussi) World Terror Committee, on se dit qu’on est face à l’alternative suivante : soit un membre du groupe fait partie du staff du label ou baise la secrétaire de direction ; soit la musique va faire bobo aux fefesses.

Vhöl – Deeper than Sky

Moi qui croyais en avoir terminé avec 2015… Essayez donc de faire un bilan convenable dans de pareilles conditions…
Bref, j’étais (encore une fois) passé à côté en 2013, du premier album éponyme de Vhöl, ce super groupe formé par le chanteur de Yob (Mike Scheidt), Aesop Dekker le batteur d’Agalloch (et aussi membre de Ludicra) et John Cobbett et Sigrid Sheie, deux membres d’Hammers of Misfortune.
Et voilà que la bande a remis ça en 2015, en sortant cet éblouissant Deeper than the Sky toujours chez Profound Lore. Bref le top des sorties metal de l’année passée s’en trouve encore chamboulé… Mais [...]

Black Breath – Slaves beyond death

Incroyable. Il aura fallu attendre 22 ans pour qu’Entombed daignent enfin prendre L’orientation qu’ils auraient dû prendre à la suite de ce que je considère comme l’une des plus grandes trilogie de metal extrême de l’histoire (Left hand path en 1990, Clandestine en 1991 et Wolverine blues en 1993).

Enslaved – In Times

A chaque nouvel album du groupe depuis Isa, je me demande si Enslaved arrivera à persister dans la qualité. Et le constat est clair, rarement un groupe n’aura perduré à un tel niveau depuis ses début, aucun faux pas, aucun album raté ou expérimentation dans un autre genre hasardeuse à signaler. Je suis fan depuis Monumension mais je considère qu’ils ont trouvé leur formule avec Isa en 2004 et persistent depuis à l’élaborer en réussissant à chaque fois l’exploit de surprendre de nouveau. Allez, In Times n’est pas au niveau de la claque que fut RIITIIR il y a [...]