Latest Content

First Brawl – Turning Point

Fondé en 2014 entre Bologne et Modène, First Brawl livre déjà sa troisième sortie après une démo et un album (Full Of Nothing – 2016), l’occasion pour les italiens d’un peu ouvrir leur hardcore, entre influences modernes et sonorités old school, et tout ça joué bien rapidement.

Fister – No Spirit Within

Après avoir partagé des splits ces dernières années avec des groupes parmi les plus influents actuellement en matière de doom (Primitive Man, Dopethrone ou encore Chrch), Fister revient à du boulot personnel, en l’occurrence ce No Spirit Within, quatrième long-format et le premier pour Listenable Records.
Les trois doomsters de St-Louis, Missouri, débutent les hostilités par « Frozen Scythe », intro instrumentale dans un esprit quasi western mutant sans transition dans un doom/sludge ténébreux avec « Disgraced Possession ». Surprenant de constater comment Fister parvient à passer de la lumière (étant donné le côté « rock » de l’intro) à l’obscurité la plus totale. Ce [...]

Sectioned – Annihilated

En attendant le successeur de Orange Mathematics de Frontierer, certains de ses membres se maintiennent en forme dans un groupe dont on a parlé par ici auparavant: Sectioned. Et il suffit de quelques petites secondes du bien nommé morceau-titre « Annihilated » pour s’en rendre compte, il va faire bien plus que simplement nous aider a patienter ! La déflagration est en effet incroyablement intense, tel un mur pris dans la gueule, et cela va durer le long de ces 13 titres une fois encore généreusement offerts en « Name Your Price » sur leur Bandcamp.

Primordial – Exile Amongst the Ruins

On ne va pas se mentir : on sait tous que To the Nameless Dead sorti en 2007 par les irlandais de Primordial, est et restera probablement leur magnum opus (certains citeront The Gathering Wilderness, ce que je ne peux cautionner et à titre personnel si match il y a ce serait avec le monstrueux Spirit the Earth Aflame). Un album d’une rare intensité, mélodique, épique et beau à pleurer un poing levé, et la main sur le coeur.

Neck Of The Woods – The Passenger

« Devin Townsend working with Converge« , voilà le genre de description qui incite a aller écouter un album ! Cet album se nomme The Passenger et il s’agit du premier long-format des canadiens Neck Of The Woods. Suite a un EP éponyme sorti en 2015, le combo de Vancouver a signé sur Basick Records, l’occasion d’exporter un peu plus sa mixture de metalcore et de death metal mélo-technique.

Sanction – The Infrigement Of God’s Plan

The Infrigement Of God’s Plan est sorti en 2017 mais il aurait pu sortir en réalité une bonne quinzaine d’années auparavant. En effet, reprenant de bien nombreux éléments des débuts du metalcore, les newyorkais de Sanction auraient pu être signés sur Victory ou Trustkill.

Problem Of Pain – I Will Always Want To Let Go

Problem Of Pain est un duo guitare/batterie originaire du Michigan composé par Garrett Finch et Jake Beaver, les deux partageant le micro dans lequel ils aiment hurler. Les deux comparses partagent donc leur douleur sur un nouvel EP destructeur, mélangeant hardcore (à tendance chaos-métallique), black metal à des passages tout en lourdeur.

Live-report: Heaven Shall Burn/August Burns Red/Whitechapel/In Hearts Wake

Concert du 14 mars 2018 au Roxy (Prague).
Quasiment trois ans après l’un de mes premiers live-reports sur Eklektik, le groupe dont il était question à l’époque, In Hearts Wake, revient en terres tchèques, accompagné cette fois de grosses écuries dont les allemands de Heaven Shall Burn qui célèbrent pour l’occasion leur ultime tournée concernant l’album Wanderer. C’est donc cette fois-ci au Roxy, grosse salle pouvant accueillir un bon millier de personnes qu’a lieu le concert, l’occasion pour voir dans un premier temps si les australiens se défendent aussi bien qu’en club.

Void Of Vision – Disturbia

Un an après Children Of Chrome, revoici les australiens de Void Of Vision armés cette fois d’un EP quatre-titres, histoire de ne pas se faire oublier au milieu des sorties metalcore/hardcore locales, vraiment très nombreuses dans le créneau. Pas de véritable changement au niveau de l’angle d’attaque, on est toujours dans du puissant et calibré.

Widespread Disease – Chaos

Premier long-format pour Widespread Disease, groupe parisien qui avait jusqu’alors sorti trois EP (en autant d’années) suite à leur formation en 2011. Trois ans plus tard sort donc Chaos, premier album au nom prédestiné ?
Les deathcore des parisiens sonne d’emblée de manière assez familière, on est très proche de Whitechapel pour le côté in your face tant de la voix (assez versatile, on va y revenir) que des guitares, puis il y a ces quelques refrains en voix clean qui débarquent le temps du morceau-titre puis de « The Flight Of The Great Unknown », je reste un peu mitigé [...]