Latest Content

Ihsahn – Arktis.

Depuis la fin d’Emperor en 2001, Ihsahn s’est lancé dans une carrière solo satisfaisante, mais globalement dénuée de fulgurances ou des coups d’éclat qu’on pouvait espérer compte tenu de l’importance et de l’aura dont jouira pour toujours le plus important des groupes de black metal symphonique de l’histoire.

Ocean Grove – Black Label (Sublime Volume)

Avant d’écrire une chronique d’un groupe inconnu au bataillon, on se dirige vers Google pour chercher quelques infos sur ledit groupe. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’Ocean Grove n’est autre que le backing-band des Jonas Brothers ! (ignominie issue des studios Disney il y a quelques années, demande à ta petite sœur). Surprise rapidement passée, cet Ocean Grove-là n’est en effet pas le même, celui-ci venant tout droit de Melbourne. Formé en 2012, le groupe a déjà sorti un EP (Outsider) et voici aujourd’hui son petit frère…

Fallujah – Dreamless

L’album précédent de Fallujah, The Flesh Prevails, avait à raison beaucoup fait parler d’eux. Depuis ses débuts, le groupe s’essaye à repousser les limites du death metal, avec un son hybride entre death metal progressif et ambient futuriste, et cet album a vraiment représenté un aboutissement dans ce processus.
Dreamless a déjà une qualité immédiate par rapport à son prédécesseur, la production a corrigé les excès synthétiques et sur-compressés du précédent, gardant ce sentiment de bloc monolithique des guitares saturées contrastant avec les claviers lumineux. Le tout est beaucoup plus clair et la batterie sonne plus naturelle. Ils ne [...]

Fall City Fall – Modern Day Savage

Après avoir sorti le très sympathique Victus il y a de ça déjà trois ans, Fall City Fall s’est fait ensuite très discret. Un départ de chez Victory Records plus tard (peut-être dû à des mauvais paiements, comme nombre des groupes ayant signé sur le label au bouledogue, cherchez donc « Victory Records screws bands » sur Google…), revoici les canadiens avec un album autoproduit cette fois, une totale prise en main pour un album tout aussi barré et imprévisible que son prédécesseur ?

Die Trying – Blues For The Cursed

Second EP pour les milanais de Die Trying, Blues For The Cursed attire l’œil dans un premier temps grâce à sa cover cartoonesque et colorée. Ce rat hargneux crachant la mort représente plutôt bien la musique balancée par le groupe, un metal autant influencé par la scène scandinave (black et death) que par la scène southern hardcore’n roll US. Le mélange est donc forcément détonnant.

Deströyer 666 – Wildfire

A une époque où il est prudent de douter de tout, de se méfier de tout le monde (vous me direz à quelle époque peut-on se permettre d’accorder raisonnablement sa confiance ?), il est bon de reposer sa faculté critique en se tournant vers des groupes dont on sait qu’ils vont mettre tout leur coeur et toute leur fougue dans la musique du diable. Sans essayer de nous la mettre.

Astronoid – Air

« Dream thrash ». Je crois que là on est bon pour le genre le plus farfelu lu depuis un bail. Et pourtant en se lançant dans l’écoute de ce Air, c’est bel et bien ce qu’on entend. Astronoid est un groupe formé il y a quatre ans à Groveland, Massachussetts, ayant déjà sorti deux EPs auparavant (Stargazer et November) qui ont apparemment reçu un très bon accueil. Bon alors kezako le dream thrash ?

Black Peaks – Statues

Voilà un nouveau groupe de petits jeunes qui en veulent et en mettent partout comme il faut. Ces anglais menés par un frontman aussi moustachu que possédé vocalement frappent très fort avec leur premier album Statues mais œuvrent dans un style assez complexe à définir au croisement du rock indé, du math rock et du métal progressif.

Haken – Affinity

Ça fait plaisir à entendre un groupe qui ne repose pas sur ses acquis et évolue, expérimente au fil des années.
Le précédent album d’Haken, The Mountain – leur 3ème – montrait un groupe rafraichissant le metal prog avec une puissance et des idées actuelles, l’inévitable comparaison avec Dream Theater qui eux sont restés coincés dans les années 80/90 s’estompait. Cet album a positionné Haken comme un des fers de lance du metal prog moderne, à égalité je dirais avec les norvégiens de Leprous.
Le nouvel album d’Haken était donc attendu. Ils ont sorti entre temps un EP, Restoration, [...]

Primitive Weapons – The Future Of Death

Si vous avez eu la chance de voyager à New York, peut-être êtes-vous passé au Saint Vitus Bar, qui comme son nom le signifie, est un bar dédié au rock à gros son. Pourquoi cette pub pour ce lieu ? Parce que Primitive Weapons est le groupe des deux propriétaires des lieux: Arthur Shepherd (guitariste ayant officié dans de nombreux groupes dans les années 90 tels que Mind Over Matter, World’s Fastest Car ou encore Instruction, ces deux derniers groupes comprenant des membres de Quicksand) et David Castillo (chant). Accompagnés par une session rythmique pas manchote non plus (Eric [...]