Latest Content

Scars Of Tomorrow – Failed Transmissions

Relégué au rang de groupe de seconde zone derrière les ténors de la scène metalcore du début des années 2000 (As I Lay Dying pour n’en citer qu’un), Scars Of Tomorrow avait splitté dans l’indifférence générale en 2007. Six ans plus tard, soit l’an dernier, c’est dans cette même indifférence que le groupe s’est reformé. Le moment de se faire une place ?

Feed The Rhino – The Sorrow And The Sound

Assez confidentiel par chez nous, Feed The Rhino secoue pourtant gentiment la scène anglaise depuis quelques paires d’années. Auteur des très bons Mr Red Eye (2010) et The Burning Sons (2012), le quintet mené par le barbu Lee Tobin n’a pas su résister à l’appel de la major, Century Media en l’occurrence.

Upon A Burning Body – The World Is My Enemy Now

Dans le genre promo minable, Upon A Burning Body est passé à un niveau supérieur à tout le reste pour annoncer leur nouvel album. Leur chanteur Danny Leal a en effet pour l’occasion simulé son propre enlèvement, tweets qui font « frémir » à l’appui (« olala, j’ai entendu un bruit dans ma maison, j’ai l’impression d’être dans un film d’horreur »). L’annonce de sa disparition via facebook a ajouté un surplus de psychose chez les fans du groupe les plus crédules, dont certains ont même contacté la police. Le lendemain de ces posts, le boss de Sumerian Records a coupé court à [...]

Darkest Hour – S/T

Groupe phare des glorieuses années de Victory Records (il y a de ça presque 15 ans déjà: So Sedated, So Secure, sorti en 2001), Darkest Hour aura mine de rien fait partie des « pionniers » à mixer hardcore et metal avant l’explosion du metalcore. Responsable d’albums marquants tels que The Mark of The Judas et Hidden Hands of a Sadist Nation, c’est surtout Undoing Ruin (2005) qui a fait office de virage vers un melodeath plus calibré. Malheureusement l’impact de ce dernier n’a pas franchement transparu sur les albums suivants du groupe, marqués par la fâcheuse habitude du refrain en [...]

To The Wind – Block Out The Sun & Sleep

Il y a environ un an splittait à la surprise générale The Chariot. Ces derniers ont alors organisé une belle tournée d’adieux (US, bien entendu…), embarquant avec eux nos Birds In Row nationaux et To The Wind, formation originaire de Seattle ayant débuté ses activités en 2008.

Confession – Life and Death

Derrière cette cover du genre plutôt immonde se cache Life and Death, troisième album du groupe australien Confession. Mené par le charismatique Michael Crafter (qui a fait ses armes chez I Killed The Prom Queen, Bury Your Dead et Carpathian), le quintet distille un metalcore basique, générique mais mélodique, parfois atmosphérique, bref pas fantastique mais plutôt efficace, nom d’une bique !

Killer Be Killed – S/T

On peut le voir assez souvent au cinéma, les grands noms ne font pas forcément les grands films. Bah en musique c’est pareil, si vous avez la crème de la crème, ce n’est pas pour autant qu’ils vont nous sortir l’album de l’année (et je m’abstiendrai de parler de sport de ballon…). Killer Be Killed n’est donc pas l’album de l’année, c’est pourtant pas faute de nous avoir alléchés avec son line-up: Greg Puciato (chant et guitare – The Dillinger Escape Plan), Troy Sanders (basse – Mastodon), David Elitch (batterie – ex The Mars Volta). On aurait pu s’arrêter [...]