Latest Content

Downfall Of Gaia – Ethic Of Radical Finitude

La scène post-black/sludge/post-metal/etc. est l’une des plus prolifiques de ces dernières années, au point où chaque mois tu découvres un nouveau groupe qui vient tenter de se forger une identité à partir d’une recette vue et revue. Sur la scène depuis déjà un paquet d’années, Downfall Of Gaia est apparu plus ou moins au début de cette mode il y a neuf ans avec l’excellent Epos avant de tailler sa route comme il l’entendait, se surpassant album après album. Ethic Of Radical Finitude, sixième sortie des allemands, débarque donc au milieu d’une masse d’albums plus ou moins similaires, et se [...]

Nature Morte – NM1

Formation parisienne jouant sur l’anonymat de ses membres, Nature Morte est née en 2015 et a sorti une démo un an plus tard. Deux ans de plus se sont écoulés avant ce NM1, premier véritable album sortant chez Argonauta Records. La cover nous offre déjà quelque chose d’assez peu commun pour un groupe de black metal: une image de jungle par-dessus laquelle on trouve le logo du groupe, assez classe. La raison est peut-être la présence du « post » devant le black metal du trio.

Bonjour Tristesse – Your Ultimate Urban Nightmare

Bonjour Tristesse est un one-man band allemand, fan du best-seller de Françoise Sagan (on s’en doute), monté en 2008 par un certain Nathanael (ayant fait ses armes dans Agrypnie, Heretoir ou Thränenkind, qui a changé de nom l’an dernier en King Apathy). Le titre de l’album et son artwork en disent long sur son contenu: Your Ultimate Urban Nightmare traite donc du sentiment de dépression dans nos sociétés modernes industrielles, le tout sur fond de black metal.

deathandserenity. – S/T

deathandserenity. est de ces projets mystérieux qui constellent Bandcamp et Soundcloud. Quasiment pas d’info mis à part sa provenance (Chicago), le dénommé « J » pourrait bien être un étudiant composant/enregistrant tout dans sa chambre comme un musicien confirmé souhaitant se faire plaisir à côté de son groupe. Après recherche, la réponse est la seconde option puisqu’il s’agit du guitariste de Portals, groupe de death du coin. En tous cas, le gaillard bénéficie pour son premier EP d’un son donnant l’impression de sortir d’un studio pro, de quoi idéalement servir trois compos d’un post-black metal très bien foutu.

Gaerea – Unsettling Whispers

Le joyeux monde du black metal aime jouer avec son apparence, ainsi tout le monde est au courant pour le corpse-paint de tradition sauf que, comme partout, des groupes ont choisi de sortir de ces codes. Ces dernières années ont donc vu une nouvelle mode s’installer et faire des petits un peu partout: les capuches, permettant de garder l’anonymat. Mais ce n’était pas encore assez pour certains qui, sans partir sur une absence totale de photo-promo tel un Deathspell Omega, ont décidé d’opter pour la cagoule. C’est donc le car pour Gaerea, jeune formation portugaise, qui a affublé les [...]

Obsolete Theory – Mudness

Actif depuis 2010, Obsolete Theory aura attendu huit ans avant de sortir un premier véritable album (ils ont seulement sorti une démo et deux singles entre-temps). Du temps pour affiner son identité sonore et surtout composer au millimètre près ce Mudness, un titre qui aurait pu présager d’un album de stoner voire de sludge, or les italiens ont préféré explorer le metal extrême sous presque toutes ses formes, notamment du black, du death et du doom avec un rendu on ne peut plus massif.

Møl – JORD

Comme un paquet de courants musicaux un brin novateurs, le post-black metal aussi connu sous le nom de blackgaze voit aujourd’hui de très nombreux groupes s’attaquer à ce style popularisé suite au succès de Deafheaven et son Sunbather. Møl vient du Danemark et aurait pu être un énième groupe du genre étant donné qu’il utilise les mêmes arguments que beaucoup de ses congénères, sauf que le quintet d’Aarhus parvient à imposer sa propre vision du style et à marquer l’esprit.

Baume – Les Années Décapitées

Baume est un jeune projet solo mêlant black metal et autres expérimentations né en 2017. A sa tête, on retrouve Gaetan Juif, déjà très actif avec Cepheide et Rance, projets déjà hautement qualitatifs, Les Années Décapitées ne va pas déroger à la règle.