Latest Content

Portrayal Of Guilt – Let Pain Be Your Guide

Sortant de nombreux formats courts depuis l’an dernier (EP, démos et un split avec les excellents Street Sects), Portrayal Of Guilt passe enfin à l’étape supérieure avec ce Let Pain Be Your Guide, premier album d’une mixture de screamo et d’autres éléments sombres, le tout balancé avec une brutalité inouïe.

Leeched – You Took The Sun When You Left

Premier album pour Leeched, Faisant suite à son premier et impressionnant EP Nothing Will Grow From The Rotten Ground, You Took The Sun When You Left est un bon mur de violence qui devrait réjouir les amateurs de pavés dans la tronche. Décrit comme les « Nails anglais », le trio de Manchester déverse donc un mix de hardcore et de grindcore, le tout boosté par un son gonflé aux stéroïdes et mené par la voix ultra rocailleuse de son vocaliste. Mais Leeched ne se contente pas de faire le « Nails bis », le trio apprécie en effet les sorties de piste, [...]

Closet Witch – S/T

Originaire de l’Iowa, Closet Witch débarque avec un premier long-format éponyme faisant suite à quelques EPs et splits. Ce groupe assez confidentiel a réussi à susciter l’intérêt de Halo Of Flies, excellent label auquel on doit la renommée de groupes tels que Fall Of Efrafa, Masakari, Northless ou encore Cloud Rat. Et comme chez ces derniers, c’est une femme derrière le micro qui mène ces treize furieux assauts entre grind et powerviolence.

Containment/Working Men’s Club – Split

La scène hardcore underground londonienne se voit à l’honneur sur ce split entre Containment et Working Men’s Club, deux jeunes groupes aimant jouer vite et violemment. L’occasion de repérer deux groupes à voir en petit club lors d’un futur séjour dans la capitale britannique ?

Yattai/Boris Viande/Vengeance/Tina Turner Fraiseur/Nolentia/Grünt Grünt – Six Stab Wounds

L’amateur averti le sait, les splits sont légion dans le petit monde du grindcore/powerviolence. Mais quand le sympathique label bordelais Coups de Couteau se propose de faire un petit panorama français du/des style(s), ça nous donne ce Six Stab Wounds, réunion de six groupes aux noms plus ou moins fleuris, plus ou moins rigolos (entre Boris Viande et Tina Turner Fraiseur mon cœur balance), ayant pour dénominateur commun l’amour du blast et du cri sur des titres autour de la minute.

Deadly Bells/Whoredom – Execution Parade

Amateurs de découvertes grind/powerviolence, voici un split réjouissant qui nous démontre que la scène de l’est est particulièrement active. Deadly Bells, trio biélorusse rencontre donc aujourd’hui Whoredom, duo voisin (russe donc) pour une Execution Parade qui porte bien son nom !

Friendship – Hatred

Quand on vous dit que l’amitié n’attend pas, Friendship le prouve en signant un second album cette année (bon d’accord, le premier était la réédition de leurs deux EPs). Et de l’amitié à la haine, il n’y a qu’un pas que franchissent les japonais avec cet album bien nommé Hatred, vraisemblablement l’un des albums les plus brutaux de cette fin d’année 2017.

Sex Prisoner/Harm Done – Split

Duel franco-américain pour ce split 100% hardcore meets powerviolence, les fougueux nantais de Harm Done rencontrant les excellents Sex Prisoner (de Tucson, Arizona) pour un split huit titres (quatre chacun) né de l’amitié entre les deux groupes ayant récemment parcouru l’Europe ensemble.

Sounding – Trepanation

Derrière les tonnes de Vivelle Dop fixation extrême pour les mèches emo prises à bout de bras dans le miroir de la salle de bain, les tops 8 contenant Tila Tequila et l’épidémie de groupes BrOOtal-deathcore à logo griffonné sur un coin de cours de géographie, Myspace a connu une autre scène très active durant quelques courtes années avant d’imploser (pour la plupart des groupes). Rappelez-vous (et soupirez un coup) les Robinson, The Great Redneck Hope, Tower Of Rome ou encore les délicieux Daughters (entre autres), soient les représentants de cette mixture de grindcore et de hardcore chaotique (aussi [...]

Moral Void – Deprive

La formule « crust + black metal » est l’une des tendances fortes de ces dernières années, il faut avouer que cette combinaison de styles contient ce qu’il faut pour appâter l’amateur d’extrémisme musical: de la vitesse, de l’agressivité, le tout baigné dans un univers so dark. Venant de Chicago, Moral Void est un trio, pas si nouveau dans le game. Fondé en 2012, le groupe a en effet derrière lui deux EPs de très bonne facture, ainsi qu’un split avec un autre groupe jouant plus ou moins dans la même cour: Young And In The Way.