Latest Content

Tribulation – The Children Of The Night

Autant être honnête, je n’avais pas entendu parler du groupe suédois Tribulation avant la sortie de ce troisième album The Children Of The Night, sur le plus médiatique label Century Media, leurs deux précédents disques parus en 2009 et 2013 ayant été publiés sur des labels plus confidentiels, ceci expliquant peut être cela. Avec le recul, cela semble être une erreur, tant ce troisième effort du groupe suédois semble bien parti pour figurer en bonne place dans le traditionnel récapitulatif de fin d’année.

The Grand Astoria

On a tous en tête des exemples d’injustice quand il s’agit d’évoquer l’indifférence générale vis à vis de groupes qui auraient tout pour exploser. Si l’on pouvait à une époque blâmer les labels qui faisaient mal leur boulot de défrichage de talents ou de promotion, aujourd’hui n’importe quel groupe, débutant ou non, a les moyens techniques pour diffuser sa musique autour du monde (là où il y a une connexion internet en tout cas). Le revers de la médaille c’est que comme tout le monde le fait, les plus talentueux sont noyés dans la masse. C’est le cas des [...]

Eidola – Degeneraterra

Ça fait longtemps que le genre emo est aux oubliettes, pas vraiment d’albums marquants dans le genre depuis quasiment 10 ans. Eidola, obscur groupe de Salt Lake City, pourrait changer la donne.
Le groupe a semble-t-il beaucoup écouté de groupes emo, et du bon, on pense à Thrice/The Bled pour les moments les plus hardcore, et en parallèle développe des morceaux complexes, progressifs (Kaddisfly, Silent Drive) avec la rapidité d’exécution d’un The Fall of Troy, et même une maîtrise rythmique encore un cran au dessus.

Between the Buried and Me – Coma Ecliptic

Je fais partie de ceux qui apprécient Between the Buried and Me depuis leurs débuts et qui approuvent totalement leur évolution. En fait, le groupe a surtout commencé à m’impressionner avec Alaska, qui était déjà leur 3ème album et est sorti il y a 10 ans maintenant. Les 3/5eme des membres du groupe avaient changé pour cet album, BTBAM incorporait dans ses rangs le guitariste et le batteur de Glass Casket, un autre groupe de math/deathcore américain, mais prenait au passage une tournure plus progressive, qui n’a cessé de gagner en ampleur depuis.
Coma Ecliptic est leur 7ème album, [...]

Chon – Grow

Même si il y eut des exemples de rock instrumental dès les 60s, il semble que le rock se libère de plus en plus du format chanson et prenne ses aises avec le mode instrumental depuis quelques années, en fait depuis l’avènement du post-rock et sa forme plus complexe, le math rock, où la musicalité de l’instrumentation est assez riche pour ne plus avoir à servir d’écrin à une voix.
Chon s’inscrit ainsi sur la voix musicale tracée par un Don Caballero ou Tortoise, tout en ayant depuis leurs débuts plutôt été écoutés par une base de fan portés [...]

Beardfish – +4626-Comfortzone

Beardfish est encore un groupe que je connais pour avoir écouté quelques albums dans le passé, sans jamais être vraiment passionné, et qui seulement en 2015 sort un album qui m’emballe réellement et justifie l’écriture de cette chronique.

Periphery – Juggernaut

J’apprécie Periphery depuis leurs débuts et j’ai été comblé par ce nouvel album, du coup cette chronique sera un panégyrique, vous êtes prévenus. C’est ici leur 3ème album seulement mais le groupe poursuit sa route depuis plus de 10 ans, son exploration d’un genre musical qui pour certains a été initié par leur leader Misha Mansoor : le djent, évolution du metal progressif sous l’influence de groupes eux-mêmes uniques et précurseurs, Meshuggah, Dream Theater, Sikth. Groove, versatilité, complexité, sont les buts à atteindre pour des musiciens ayant souvent eux aussi des goûts musicaux vastes et variés.

Steven Wilson – Hand. Cannot. Erase.

Darkantisthene :
Faut-il que ce nouvel album solo de Steven Wilson soit exceptionnel pour que les lecteurs retrouvent à nouveau la plume du plus mystérieux des chroniqueurs : Joss. Exceptionnel au point de faire se reformer le célèbre duo que vous pouvez retrouver sur la nombreuse chronique de Marbles (Marillion) ? J’en ai bien peur, chers lecteurs.

Barren Earth – On Lonely Towers

Jusqu’ à présent je ne m’étais pas vraiment intéressé à la musique de Barren Earth, all-star band finlandais du metal extrême progressif. Ce combo, formé en 2007, comportait à l’origine des membres de Moonsorrow, Kreator, Amorphis, ainsi que le chanteur de Swallow The Sun, Mikko Kotamäki, qui a quitté le groupe en 2013 et est remplacé sur cette troisième galette par le chanteur féringien Jón Aldará.

Godisdead – Just…Die

Troisième album pour Godisdead qui, avec un tel nom, ne laissent pas vraiment de doute quant au contenu de leur musique niveau lyrics: les avignonnais sont (et ont toujours été) ouvertement antireligieux. A ce discours pourrait donc s’ajouter un black metal du genre primaire et sans nuance, or les sudistes vont réussir le tour de force de se jouer des codes du genre pour en donner un mélange tout à fait original.