Latest Content

East of the Wall – NP-Complete

East of The Wall et moi, c’est une assez longue histoire. Il y a 15 ans, j’interviewais les membres de The Postman Syndrome, à époque un tout petit groupe amateur du New Jersey aux US dont le premier album m’avait particulièrement touché. On retrouve dans East of The Wall plusieurs members de ce groupe qui n’aura malheureusement pas vécu longtemps, les guitaristes Matt Lupo et Chris Alfano qui sont vraisemblablement le cœur du groupe et donnent son identité à leur musique. Cela fait 15 ans qu’ils sortent des albums de façon sporadique avec différentes formations, il y aura eu [...]

Periphery – Hail Stan

Très fan de Misha Mansoor à l’époque de ses démos sous le nom Bulb puis des débuts de Periphery, je fais clairement partie des amateurs d’un groupe qui a réussi à s’imposer comme une des références du metal prog, les tournées avec Dream Theater ou Devin Townsend sont là pour en témoigner. Periphery cependant continue à diviser, avec des fans énamourés d’un coté et des détracteurs circonspects, souvent rebutés par leur propension à lorgner vers la pop au niveau vocal.
J’ai personnellement eu du mal avec l’album précédent du groupe (Select Difficulty) après pourtant des années à aduler les [...]

Ashen Horde – Fallen Cathedrals

Fondé du côté de Los Angeles en 2013, Ashen Horde est au départ le projet solo d’un certain Trevor Portz qui s’est ensuite fait rejoindre par un chanteur, Steve Boiser (Inferi, ex-Vale Of Pnath). Deux albums et deux EP plus tard (dont le dernier The Alchemist, sorti en 2017, était la première collaboration entre les deux hommes), le duo s’attaque avec ce Fallen Cathedrals à un concept-album basé sur « I.G.H. » (qui a pour titre original « High Rise »), oeuvre d’anticipation de l’auteur britannique J. G. Ballard…

NYOS – Now.

NYOS est un duo instrumental finlandais dont la musique se classe aux confluents de styles tels que le post-rock, le noise rock, le rock progressif et surtout le math rock. Pour leur nouvel album intitulé Now., le groupe tend à encore plus se diversifier qu’auparavant, coulant ses expérimentations au sein de dynamiques remplies d’énergie et d’inattendu.

Shuffle – Won’t They Fade

Originaire de la Sarthe, Shuffle n’en est pas à son coup d’essai, le groupe ayant sorti Upon The Hill en 2015, premier album leur ayant permis de faire pas mal de concerts. Trois ans plus tard et avec un line-up un peu remanié, voici Won’t They Fade, nouvel album naviguant entre différentes eaux: progressives, alternatives et surtout avec des ambiances très travaillées.

Crypteria – S/T

Débarquant de Jacksonville (Floride), Crypteria sort son premier album en autoproduction. Le groupe n’est pourtant pas né de la dernière pluie puisqu’il s’est formé en 2006. Le quartet met donc fin à cette longue attente avec cet album éponyme d’un death metal technico-progressif d’un fort beau gabarit.

Azusa – Heavy Yoke

En voilà du all-star band improbable ! Azusa, c’est la réunion de membres de groupes qu’on n’aurait pas vraiment imaginé se mettre ensemble. Il y a tout d’abord Liam Wilson (basse, ex-The Dillinger Escape Plan) qui est venu du côté d’Oslo rejoindre le guitariste et le batteur d’Extol. Jusqu’ici, le mélange peut paraître très alléchant, jusqu’à l’annonce de la chanteuse: une certaine Eleni Zafriadou qui officiait jusqu’alors en compagnie de son mari dans Sea + Air, groupe d’indie-pop allemand. Pas d’erreur de casting au final car son arrivée au sein d’un groupe plus « extrême » va se faire très naturellement, conférant à [...]

Polyphia – New Levels New Devils

Un an après l’étonnant EP The Most Hated, Polyphia fait son retour sur grand format. New Levels New Devils poursuit dans le même sillage, le groupe délivrant un metal progressif instrumental, technique et ébouriffant tout en étant intégré dans une production très moderne. Une optique s’affranchissant des frontières entre rock, metal, jazz, electro et hip hop, pour un rendu totalement unique.

The Algorithm – Compiler Optimization Techniques

Faisant marcher metal et electro main dans la main depuis déjà quelques paires d’années, The Algorithm fait son retour avec un quatrième album (autoproduit ici), deux ans après le très bon Brute Force et seulement un an après son premier effort sous le nom Boucle Infinie. Rémi Gallego a pour ce dernier davantage creusé vers le rétro grâce à des synthés typés 80’s. Un côté synthwave qui déborde aujourd’hui un peu dans ce Compiler Optimization Techniques.

Resumed – Year Zero

Formé en 2007 sous le nom de Holy Terror, Resumed a ensuite décidé de changer de nom, vraisemblablement pour ne pas être confondu avec la frange du hardcore du même nom. Car la musique des italiens n’a vraiment rien à voir, s’orientant vers un death metal à la technique instrumentale très affutée et baignant dans une aura progressive mise en avant.