Latest Content

Direwolves – The Great Year

Une grande année, voilà ce que nous promet Direwolves avec ce nouvel EP. Faisant partie de la frange « hardcor(d)e sensible » de Throatruiner avec Birds In Row, le groupe lorientais aura attendu trois ans afin de donner une suite à Aegri Somnia, très bon premier album entre hardcore, crust et emo/screamo. Un mélange des genres personnel qui est ici repris avec le même impact, de quoi affirmer tout leur potentiel qu’on avait pu observer jusqu’alors.

Wolfbrigade – Run With The Hunted

Référence ultime en crust/d-beat, Wolfbrigade sort avec Run With The Hunted son sixième album, ou bien son neuvième si on prend en compte les sorties sous leur nom précédent: Wolfpack (sans compter leurs multiples splits, EPs et compilations). Même si le groupe a bien ralenti son rythme de production (cinq ans depuis Damned, leur précédent méfait suite à leur reformation), l’attente valait la peine puisque ce nouvel album est simplement dévastateur.

Prisoner – Beyond The Infinite

Prisoner vient de Richmond, Virginie, et déverse depuis 2012 sa fureur crust/d-beat. Après deux EPs sortis en 2013 et 2014, le groupe a patienté un peu plus pour nous livrer ce Beyond The Infinite, premier album qui voit apparaître de nouvelles influences, venant du sludge comme de l’indus.

Bright End – Distance

Groupe italien assez confidentiel par chez nous, Bright End mériterait pourtant un peu plus d’exposition tant on ressent la passion et la sincérité dans leur musique. Distance est le second EP délivré par le quintet, trois ans après You’re Gonna Lose It All, et le hardcore à tendance mélodique du combo de Bassano Del Grappa se veut à fleur de peau.

Terror – The Walls Will Fall

Est-il encore nécessaire de présenter Terror ? Le combo de Los Angeles fait rimer son nom avec hardcore depuis ses débuts en 2002, proposant à chaque fois des sorties réjouissant les amateurs de pits enflammés sans pour autant sortir de ses habitudes, la preuve avec The 25th Hour, sorti il y a deux ans.

HO99O9 – United States of Horror

Binôme hip-hop monté en 2014, HO99O9 (Horror en version décryptée) balance un mélange de punk, de rock et de rap qui secoue méchamment. Les garçons revendiquent des influences allant de DMX, Bone Thugs-n-Harmony à White Zombie, en passant par la scène punk underground. L’influence de cette dernière scène est particulièrement palpable dans la façon de scander le chant, dans l’attitude générale avec ce côté « Rien à Foutre » qui émane de nombreux titres de ce premier album longue durée du combo américain, après plusieurs singles et EP sortis depuis 2014. Le mélange évoque aussi parfois les déjantos de Death Grips, même [...]

Youth Killed It – Modern Bollotics

Youth Killed It est une toute jeune formation originaire de Norwich (UK). Les cinq gaillards n’ont pas chômé puisque seulement quelques mois après leurs débuts (en 2016), les voici qui débarquent avec un contrat (avec Rude Records) et Modern Bollotics, premier album mêlant (indie) rock, punk et même des éléments hip hop, le tout avec un côté divertissant et sans prise de tête venant des lyrics…

Cult Cinema – Cosmic Horror II

Venant tout droit de Londres, Cult Cinema avait titillé la curiosité des amateurs de hardcore ouvert en 2011 en sortant Iscariot, un très bon premier EP produit par Magnus Lindberg (Cult Of Luna) et à l’artwork sombre mais ultra classe (signé Sin Eater). Après plus de cinq ans de silence, les anglais ont signé leur retour en novembre 2016 avec Cosmic Horror I, nouvel EP dont la seconde est sortie en avril dernier… en attendant le troisième volet pour terminer la trilogie !

Coupe Gorge/The Hammer – Split

Match franco suédois pour ce split entre Coupe Gorge et The Hammer. On avait déjà parlé de ces derniers dans la chronique de Vermin, découverte du hardcore prometteur de ces quatre jeunes suédois. Les voilà aujourd’hui associés à Coupe Gorge, groupe breton mêlant hardcore et street punk/oï et auteur de sa première démo en 2015.

Stupid Karate – Punk is a free pricing corpse

Leur musique est speed, leur rythme de sortie d’albums aussi ! Stupid Karate est déjà de retour avec un nouvel EP sous le bras, quelques mois seulement après leur premier. Nul bouleversement chez les lillois, le punk hardcore qui va vite est toujours leur dada, et il est toujours aussi réjouissant sur ce nouveau 4 titres à la cover BD à l’ancienne très réussie.