Latest Content

Tired Minds – Loom

L’imminente disparition de The Dillinger Escape Plan est un événement bien triste pour les amateurs de hardcore algébrique. Passée la fin de l’année, il faudra attendre une éventuelle reformation dans quelques années, et entre-temps, il n’y aura plus qu’à se tourner vers d’autres groupes du style. Et parmi les héritiers les plus crédibles, voici les australiens de Tired Minds.

Less Art – Strangled Light

Less Art est la nouvelle sensation post-hardcore autoproclamée pour/par un type de personnes spécifique: les « post-jeunes ». Les cinq mecs composant le line-up du groupe ne sont en effet pas vraiment des néophytes puisqu’ils jouent (ou ont joué) dans des formations hautement respectées telles que Thrice (Riley Breckenridge, officiant aussi derrière les fûts de Puig Destroyer), Puig Destroyer (Ed Breckenridge, le frère de l’autre donc, à la guitare), Kowloon Walled City (Jon Howell et Ian Miller, guitariste et bassiste, on retrouve aussi le chanteur Scott Evans à la production) et Curl Up And Die (Mike Minnick dont le timbre de [...]

Straight Opposition – The Fury From The Coast

Straight Opposition compte parmi les groupes de hardcore italiens les plus actifs depuis sa création (en 2004), écumant salles et squats (en Italie comme en Europe) avec une passion toujours aussi affirmée. Fidèle aux fondements du true hardcore (avec des influences du côté de Sick Of It All, Biohazard comme de Minor Threat), le combo de la « East Coast » y adjoint une touche moderne (plutôt metal), qui les place dans le sillage d’un Terror ou d’un Hatebreed.

Wildspeaker – Spreading Adder

Quand les punks trouvent leurs inspirations dans le metal extrême… Le blackened crust, ou fusion de black metal et de crust comme son nom l’indique, connait un engouement d’un peu partout, ce qui peut faire redouter un futur « trop-plein » de groupes du genre. Enfin en attendant (ou pas) ce moment, délectons-nous de ce Spreading Adder, second album des texans Wildspeaker, galette exemplaire en terme d’efficacité…

Employed To Serve – The Warmth Of A Dying Sun

Malgré le fait qu’il soit sur la route des tournées quasiment non-stop, Employed To Serve a trouvé le temps de réaliser la suite de Greyer Than You Remember, son excellent premier album sorti il y a déjà deux ans. Les cinq anglais n’apparaissent pas fatigués pour autant, livrant un second long-format aussi explosif et chaotique que son prédécesseur, mais contrasté de nombreux passages plombés d’un fort beau gabarit. Un « léger » renouvellement n’altérant en rien la puissance dégagée par le groupe, au contraire !

Direwolves – The Great Year

Une grande année, voilà ce que nous promet Direwolves avec ce nouvel EP. Faisant partie de la frange « hardcor(d)e sensible » de Throatruiner avec Birds In Row, le groupe lorientais aura attendu trois ans afin de donner une suite à Aegri Somnia, très bon premier album entre hardcore, crust et emo/screamo. Un mélange des genres personnel qui est ici repris avec le même impact, de quoi affirmer tout leur potentiel qu’on avait pu observer jusqu’alors.

Wolfbrigade – Run With The Hunted

Référence ultime en crust/d-beat, Wolfbrigade sort avec Run With The Hunted son sixième album, ou bien son neuvième si on prend en compte les sorties sous leur nom précédent: Wolfpack (sans compter leurs multiples splits, EPs et compilations). Même si le groupe a bien ralenti son rythme de production (cinq ans depuis Damned, leur précédent méfait suite à leur reformation), l’attente valait la peine puisque ce nouvel album est simplement dévastateur.

Prisoner – Beyond The Infinite

Prisoner vient de Richmond, Virginie, et déverse depuis 2012 sa fureur crust/d-beat. Après deux EPs sortis en 2013 et 2014, le groupe a patienté un peu plus pour nous livrer ce Beyond The Infinite, premier album qui voit apparaître de nouvelles influences, venant du sludge comme de l’indus.

Bright End – Distance

Groupe italien assez confidentiel par chez nous, Bright End mériterait pourtant un peu plus d’exposition tant on ressent la passion et la sincérité dans leur musique. Distance est le second EP délivré par le quintet, trois ans après You’re Gonna Lose It All, et le hardcore à tendance mélodique du combo de Bassano Del Grappa se veut à fleur de peau.

Terror – The Walls Will Fall

Est-il encore nécessaire de présenter Terror ? Le combo de Los Angeles fait rimer son nom avec hardcore depuis ses débuts en 2002, proposant à chaque fois des sorties réjouissant les amateurs de pits enflammés sans pour autant sortir de ses habitudes, la preuve avec The 25th Hour, sorti il y a deux ans.