Latest Content

Alice in Chains – Rainier Fog

Bonne nouvelle, la bande à Cantrell revient pour accompagner notre dépression pré-hivernale (même si l’hiver paraît pour le moment encore assez loin). Et encore mieux que cette simple nouvelle déjà réjouissante pour les masochistes que nous sommes : ce nouvel album marque le retour de l’excellence qu’avait déjà atteint le groupe avec son grand retour sur Black Gives Way to Blue, se perdant quelque peu par la suite, sur le plus hétérogène The Devil Put Dinosaurs Here.

Homesafe – One

Originaire de Chicago, Homesafe est le side-project de Ryan Rumchaks, chanteur/guitariste de Knuckle Puck. Actif depuis 2014, le groupe a déjà sorti deux EPs et un album avant celui-ci, sortant sur Pure Noise Records pour l’occasion. D’obédience pop-punk, One renferme également de nombreux autres éléments lui permettant de se distinguer des autres albums du genre: une tonalité rock alternatif héritée des 90’s, couplée à une énergie punk et à des mélodies qui évitent soigneusement d’être putassières.

Ghost – Prequelle

Après les Papa Emeritus qui se sont succédés sur les 3 premiers albums de Ghost, Tobias Forge leader désormais officiellement affiché comme tel, a décidé de créer un nouveau personnage en même temps que ce nouvel album. C’est donc derrière les traits du cardinal Copia que le suédois va cette fois se cacher aux yeux de tous sur ce nouvel album de son entité Ghost, intitulé Prequelle. Un personnage qu’on découvre largement dans le clip du premier single de l’album « Rats », et qui a davantage des airs de mafioso des enfers cette fois. Jugez plutôt.

Pogo Car Crash Control – Chroniques et Interview

Clairement, il était plus que temps que l’on fasse connaissance avec la musique de ces français, originaires de seine et marne, qui proposent de donner un coup de jeune au rock français, en lui bottant bien le cul avec un son metal, une attitude punk, et des paroles crétines voire nihilistes chantées en français. Pogo Car Crash Control (P3C) c’est bel et bien tout ça à la fois, et le mélange est rafraîchissant autant qu’irrésistible et jubilatoire.

Crooked Teeth – Pastel

Sorti une première fois en 2017, Pastel, second EP de Crooked Teeth se voit réédité cette année par Rude Records, l’occasion de mieux découvrir le rock alternatif des californiens, teinté d’emo et de pop punk. Et si la cover nous balance un beau cliché (représentatif du public visé ?), le trio nous offre une version du style pas si désagréable…

Press To MECO – Here’s To The Fatigue

Après Good Intent (2015), voici un second album pour Press To MECO, groupe britannique ayant mis deux ans pour composer et mettre en boite ce Here’s To The Fatigue. Pour l’occasion, le groupe basé au sud de Londres est parvenu à signer sur un label dont j’ignorais l’existence: Marshall Records, oui bien le Marshall des amplis qui élargit ses activités, on peut donc s’attendre à du gros son qui crache sortant des enceintes. On peut confirmer cela du côté de la production, dont s’est occupé un certain Machine (Clutch, Lamb Of God…) qui a façonné un son très « metal » [...]

Shinedown – Attention Attention

Retour de Shinedown, un des représentants de qualité d’un rock alternatif / hard rock à l’américaine (en activité depuis 2001), calibré pour les stades ou les BO de films d’action. Ce nouvel album ne révolutionne pas la formule, et dès « Devil » on est efficacement mis dans le bain, avec toujours des riffs percutants et la voix superbe de Brent Smith (l’atout qualité numéro 1 du groupe encore et toujours) qui a coupé ses cheveux (ça c’est de l’anecdote).

Limbs – Father’s Son

« Norma Jean meets Radiohead« , c’est par ce raccourci un brin osé (et complètement improbable) que Chris Costanza, vocaliste de Limbs aime apparemment décrire son groupe. Et tant par son titre que par sa musique, après écoute il prouve avec Father’s Son qu’il est le rejeton de ses deux papas. Et ce n’est là pas une insulte !

Cove – A Conscious Motion

Originaire du Kent, Cove passe la seconde avec A Conscious Motion, nouvel EP souhaitant mixer mélodies émotionnelles et puissance énergique du hardcore. Un mélange des genres aussi puissant qu’accessible qui marche d’office avec « Coincide:Collide », évident premier single baigné d’une atmosphère assez prenante entre ses couplets lancinants et ses passages plus nerveux.