Latest Content

Dope Body – Lifer

Mazette, la belle torgnole… Combo noisy originaire de Baltimore et formé en 2008, le groupe a déjà sorti 4 albums avant de nous livrer cette année ce Lifer à la pochette plutôt sobre et directe, qui ne donne aucun indice sur son contenu. Les américains avaient déjà séduit en 2012 avec leur Natural History et remettent donc le couvert en modifiant quelque peu la recette qui a fait leur succès tout en se fondant toujours sur les même bases : noise, punk, avec des grosses déflagrations de guitares.

’68 – In Humor And Sadness

La fin de The Chariot consommée, Josh Scogin, son leader, n’en a pas pour autant fini avec la musique. En effet, seulement quelques mois après avoir annoncé le split du groupe, le revoici dans un nouveau groupe, ’68, en duo avec le batteur Michael McClellan, projet tel un retour aux racines rock’n roll du chanteur.

TOAD – Vacant Face

J’avais prévu de parler depuis déjà de longs mois de ce groupe mais faute de temps, me voilà à le faire finalement pour la sortie de leur premier album, Vacant Face, qui fait suite à deux EP d’excellente facture (Rotten Tide en 2011 et Endless Night en 2013) et qui avaient déjà bien posé le style des américains de TOAD (pour Take Over And Destroy).

Clutch – Earth Rocker

Je pourrais vous la faire très simple en vous disant simplement que quand mon fils aura l’âge de me demander « Papa c’est quoi le rock ? », je crois que je lui mettrai Earth Rocker. On s’assiéra pour écouter religieusement cet album (on ne restera sûrement pas longtemps assis ceci dit) et 44 minutes plus tard la messe sera dite!

Sektemtum – Aut caesar, aut nihil

Régulièrement, les canons esthétiques, musicaux sont l’objet d’attaques internes.
Le black metal n’est bien sûr pas à l’abri des coups de canifs. C’est même l’un des genres les plus tentants en la matière parce que censément l’un des moins ouverts à l’évolution (jusqu’à présent on parle de true black metal et pas de true death ou true thrash).
Pourtant, à y regarder de plus près, les sous-genres ont réellement explosé : tendance dépressive, shoegaze, symphonique, folk, industrielle, doom, voire blues ou southern rock.
En 2012, vouloir endosser le rôle de celui qui donne un coup de rangers dans [...]

The Bones – Burnout Boulevard

On va encore dire que je suis un amouré de scribouillard tout juste bon à cracher dans la soupe, m’enfin il faudra m’expliquer l’intérêt d’un groupe tel que The Bones sur la scène actuelle. Et pis encore de cette signature chez Century Media… Ils sont autant désespérés chez Century Media pour noyer les bacs de rééditions de leur glorieux back catalogue et signer des groupes aussi insipides que The Bones ? Je veux bien être compatissant, mais de là à me faire sabrer les oreilles sur l’hôtel du cynisme du business… Bref, Burnout Boulevard c’est le quatrième album de [...]

Houston Swing Engine – Entre Hommes

Les quatre enfants terribles du rock n’roll Lausannois sont de retour avec leur troisième album, et comptent bien vous retourner la tête avec leur savant mélange de rock énervé boosté au punk et au stoner. Toujours aussi groovy et rentre-dedans, le groupe n’a rien perdu de sa niaque légendaire, mais amorce un petit virage vers des horizons un peu plus mélodiques que sur ses précédentes productions. Cette nouvelle orientation peut être un poil déconcertante lors des premières écoutes, mais une fois les quatorze titres digérés, l’auditeur se rendra vite compte qu’il tient entre ses mains un putain d’album. Certes, [...]

I – Between Two Worlds

Le grand retour d’Abbath, le leader charismatique d’Immortal, sur le devant de la scène aura mis plus de 3 ans à venir mais le voilà de retour le bougre. Et je serais bien le dernier à m’en plaindre. Mais quand Abbath sort de l’ombre avec son nouveau bébé sobrement nommé I c’est la stupéfaction qui se lit sur les visages des fans d’Immortal. Car c’est avec « The storm I ride » que l’homme a décidé de promouvoir son dernier bébé. Étonnant quand on sait qu’il s’agit du titre le moins représentatif de l’album. Ses grands airs rock’n’roll en [...]

Craft – Fuck the Universe

Sur des forums que je fréquente, j’en entends déjà qui repoussent le label Southern Lord et tout ce qui touche de près ou de loin à ce label. SunnO))) est un groupe pour les attardés mentaux qui lisent les Inrocks (ou en Version Anglaise, Q) et tout ce qui est associé au monde du black metal (Leviathan, Xasthur) n’est qu’un ramassis de vieux clichés sans intérêts. Honte sur ceux qui osent en penser du bien, ils ne seront jamais admis au sein des seins de la scène underground. Pourtant, bien que Southern Lord distribue cet album, il n’a pas [...]

The Letters Organize – Dead Rythm Machine

AH quel bel arrivage! Merci Nitro Records! Un skeud qui me fait crier haut et fort: punk’s not dead!
Si je vous dis que ce disque n’est rien de moins qu’un mix concentré de Refused, de Jr Ewing, des Hives, ça vous parle?? Comme si la fougue d’un Since By Man s’exprimait sans le côté chaotique, avec les hurlements stridents des Blood Brothers… Ca c’est un programme, non?!
Ca parait presque trop beau pour être vrai à voir tant de références et pourtant ces cinq gars d’Atlanta l’ont fait. J’ignorais jusque là que la Georgie était un vivier de [...]