Latest Content

Hell – S/T

Cela fait quelques années que ce groupe originaire de Salem fait parler de lui (des EPs, puis des splits, notamment avec Thou ou Mizmor, des membres de ces derniers étant d’ailleurs musiciens de session). Sa provenance tout comme son nom annoncent la couleur, Hell est infernal, Hell fait peur. Pour son premier full-length, le diablotin aux manettes (car oui, c’est le one-man band d’un mystérieux gaillard répondant aux initiales M.S.W.) ne déroge pas à la règle, coulant un béton armé putréfié dans nos conduits auditifs…

Helpless – Debt

Sans mauvais jeu de mots (ou peut-être que si), voici l’album ouragan de cette rentrée. Helpless, c’est un jeune trio qui nous vient de Plymouth (UK) repéré par Holy Roar Records (Employed To Serve pour qui l’un des membres de Helpless a d’ailleurs réalisé un clip, Pariso, etc.) suite à son prometteur EP éponyme (2015), et auteur cette année de l’un des albums les plus radicaux sorti ces derniers temps.

Comity – A Long Eternal Fall

C’est toujours avec une appréhension très spéciale que l’on accueille un nouvel album de Comity, un étrange mélange d’excitation et d’inquiétude, car avec Comity, on ne sait pas du tout à quoi s’attendre, ce depuis leurs débuts ! Les quatre parisiens n’ont plus rien à prouver, étant actifs depuis plus de vingt ans maintenant et étant des experts en matière d’extrémisme sonore, on sait déjà avant écoute que A Long Eternal Fall ne sera pas une partie de plaisir…
Comity surprend d’emblée avec le premier titre I et son riff principal aux accents bluesy. Plutôt efficace, celui-ci se voit [...]

Employed To Serve – The Warmth Of A Dying Sun

Malgré le fait qu’il soit sur la route des tournées quasiment non-stop, Employed To Serve a trouvé le temps de réaliser la suite de Greyer Than You Remember, son excellent premier album sorti il y a déjà deux ans. Les cinq anglais n’apparaissent pas fatigués pour autant, livrant un second long-format aussi explosif et chaotique que son prédécesseur, mais contrasté de nombreux passages plombés d’un fort beau gabarit. Un « léger » renouvellement n’altérant en rien la puissance dégagée par le groupe, au contraire !

Mind Mold – S/T

Je ne sais pas quelle est la fréquence de signatures de contrats chez Sentient Ruin Laboratories, mais le label californien a récemment mis les bouchées doubles, voire quadruples avec pas moins de quatre sorties en avril/mai depuis celle de Buioingola (que je ne peux m’empêcher de vous re-recommander parce que ça défonce). Si j’ai laissé passer le drone de Common Elder, King Eider (pas vraiment ma came), je pense quand même bientôt parler un peu de Show Of Bedlam (doom) et d’Abkehr (black metal). Un rythme très élevé qui n’altère en rien la qualité des groupes dénichés, souvent avant-gardistes. La preuve [...]

Unearthly Trance – Stalking The Ghost

Revenu d’entre les morts sept ans après son suicide, Unearthly Trance a retrouvé les portes de Relapse grandes ouvertes. Le trio newyorkais a profité de cette absence pour explorer les limbes les plus profondes et obscures afin d’en nourrir son sludge/doom (en restant toutefois actif dans d’autres projets pendant ce temps, tels que Serpentine Path ou The Howling Wind), en résulte Stalking The Ghost, résurrection comme si le temps ne s’était pas déroulé ou nouveau visage ?