Latest Content

Barishi – Old Smoke

Il y a 4 ans, je tombais éperdument amoureux de Barishi, dont je découvrais simultanément les 3 sorties existantes à date (un EP et 2 albums). Je considère encore à ce jour ce groupe comme l’une de mes plus belles rencontres musicales. J’étais donc fort logiquement impatient de découvrir la suite de leurs aventures discographiques… Malheureusement j’étais passé à côté d’un événement important survenu fin 2017 soit un an après la sortie de l’énorme Blood from the Lion’s Mouth : le départ du chanteur Sasha Simms. Les photos promo de ce nouvel album m’ont par conséquent tout de suite [...]

Fange – Pudeur

Alors qu’on avait à peine digéré (non sans peine) l’excellent Punir, Fange est de retour avec Pudeur, nouvel album à l’artwork ne laissant pas indifférent comme on en a l’habitude avec ce quartet, pardon ce trio puisque le batteur est parti…et n’a pas été remplacé. Enfin si, il a été remplacé par une boite à rythme, ce qui affirme encore plus la volonté de Fange de s’aventurer dans des contrées industrielles tout en conservant ce (dé)goût pour le pilonnage et la crasse.

Bible Black Tyrant – Encased In Iron

Envie de sludge/doom qui donne des sueurs froides tout en parvenant à être atmosphérique et épique ? Bible Black Tyrant pourrait bien vous satisfaire. Monté il y a trois ans à peine, le groupe en est déjà à sa seconde livraison suite à Regret Beyond Death (2018). Sauf qu’il y a eu du changement depuis, le trio est devenu duo suite au départ du guitariste/chanteur David Stephen Fylstra. L’expérimenté Aaron Edge (Lumbar, Ramprassad, ex-Himsa, ex-Harkonen entre autres) s’occupe désormais de toutes les cordes (vocales y compris), toujours accompagné du batteur d’Eagle Twin Tyler Smith.

Ruinas – Ikonoklasta

Projet monté par Rober Bustabad, tête pensante de Machetazo (groupe culte de la scène death/grind espagnole), Ruinas est le genre de groupe idéal pour se vider la tête en cette période de confinement. Le gaillard et son acolyte batteur (prénommé Angel) nous proposent en effet un son death/grind typique mais ponctué de séquences touchant au sludge voire au d-beat qui transforment un simple album défouloir bas du front en quelque chose d’un peu plus nuancé qu’il n’en a l’air.

Bring Me The Axe – S/T

Originaire de Béziers, Bring Me The Axe est une jeune formation qui débarque avec une première démo aux influences doom, sludge et stoner. Une mixture personnelle que l’on retrouve dans ces deux titres plutôt longs (dix-huit minutes en tout et pour tout).

laCasta – IN ÆTERNVM

Venant du sud de l’Italie, laCasta est un quartet bien énervé délivrant avec IN ÆTERNVM un premier long-format tendu et rageur. Mélangeant black metal et hardcore comme de nombreux groupes ces derniers temps, cet album parvient pourtant à sonner à part tant la violence est frontale et que l’atmosphère se maintient toute en tension.

Intronaut – Fluid Existential Inversions

Après quelques années en retrait, Intronaut sont de retour avec leur 6ème album. Le groupe fait partie de ceux que je suis depuis le début, leur premier EP comme celui de Baroness d’ailleurs était arrivé quelques années après les débuts fracassants de Mastodon, et les 3 groupes ont formé le cœur d’un genre à cheval entre sludge et metal progressif. 15 ans après Intronaut en sont encore un des fers de lance et des 3 groupes proposent la musique la plus expérimentale. Riffs coups de massue polymériques en pagaille, progressions aventureuses de morceaux s’affranchissant de tout type de structure [...]

Zolfo – Delusion Of Negation

Quintet italien (de Bari) repéré en 2017 avec son deux-titres Phosphene/Floaters, Zolfo passe à la vitesse supérieure en livrant ici son premier long-format (enfin cinq titres dont certains flirtant avec le quart d’heure). Avec de tels formats, pas trop de surprise à voir le groupe s’attaquer au sludge/doom, et il le fait plutôt bien !

Sycomore – Bloodstone

Après Phantom Wax et Nectar, Sycomore passe la troisième avec style en signant sur l’un des labels affiliés sludge, stoner et autres joyeusetés les plus prolifiques du moment: Argonauta Records. Le groupe composé par deux anciens Anorak semble pourtant effectuer un petit retour en arrière en privilégiant la spontanéité et l’efficacité sur ce Bloodstone.