Latest Content

Wrist Deep – Silver & Nails

Les ricains ont toujours été habitués à ces phénomènes de mini-tornades, ces putains de spirales de vent fou qui débarquent de nulle part et qui dévastent tout sur leur passage, ne laissant que des miettes derrière elles. Wrist Deep, c’est un peu la même tambouille. Jeune trio formé l’an dernier du côté de Brooklynn, les mecs débarquent avec un second EP qui tend à confirmer les promesses perçues sur leur premier (Pescador, sorti il y a un an).

Nights Like These – Old Youth Culture

Après huit ans de silence, Nights Like These revient aux affaires suite à la fin de son contrat avec Victory Records et l’auto-sabordage d’un nouveau projet qui aurait dû s’appeler Panther Piss. Après quelques années de hiatus et un retour en 2013, le groupe de Memphis est désormais seul à la manœuvre pour produire ce troisième album intitulé Old Youth Culture.

Nightslug – Loathe

Après Dismal Fucker (2013) et sa ragoûtante pochette, le trio allemand Nightslug passe la seconde avec Loathe, nouvel album sortant conjointement chez Broken Limbs, Dry Cough ainsi que chez les montpelliérains Lost Pilgrims. Si leur premier album donnait dans la singerie de Grief aussi jouissive que basse du front, Loathe démontre que définitivement, le gras c’est la vie !

DKH – Total Write-Off

DKH (pour Dirty Kinda Hot) est un groupe formé à Brighton en 2007 sévissant depuis au sein de l’underground UK. S’ils définissent leur son comme du sludgecore, les cinq anglais envoient sur Total Write-Off, dernier EP en date sorti en décembre 2014, une musique beaucoup plus chaotique qu’écrasante.

Cowards – Rise To Infamy

Cowards est le genre de groupe dont les superlatifs n’en finissent plus de s’étendre album après album: plus lourd, plus crade, plus malsain, plus vicieux… Le groupe parisien n’a pourtant que peu changé sa recette faite de sludge, hardcore et (black) metal mais force est de constater que celle-ci fonctionne une nouvelle fois à merveille sur ce Rise To Infamy !

Bird Eater – Dead Mothers Make The Sun Set

Pour nombre d’amateurs de chaos sonore (dont je fais partie), le split de Gaza l’année dernière a été une très mauvaise surprise, mais bon les déboires judiciaires du chanteur Jon Parkin (accusé de viol – d’ailleurs plus de nouvelle à ce sujet, l’affaire serait close ?) pesaient tellement sur le groupe que c’était sûrement la « meilleure » solution que ce split (et pourtant il figure bien dans le line-up de Bird Eater, va comprendre…) En tous cas, en attendant un premier album de Cult Leader (Gaza avec le bassiste Anthony Lucero au micro) qui ne saurait tarder, voilà que revient [...]