#Century Media

Monuments – The Amanuensis

Et un nouvel album catalogué djent de convaincant de plus. Ici on est d’ailleurs dans l’essence même du genre, que ce soit historiquement, le gratteux étant un des premiers avec Misha Mansoor de Periphery et Acle de Tesseract à élaborer ce son, et au niveau purement musical, la musique de Monuments correspondant exactement à ce que le terme « djent » représente.

Triptykon – Melana Chasmata

Celtic Frost avait signé le comeback le plus percutant de la scène Metal en sortant Monotheist en 2006. Autrefois moqué et pourtant extrêmement influent au sein de l’underground, Tom G. Warrior réussissait à gagner le respect définitif des critiques et du public. Mais tout allait sûrement trop bien pour ce personnage torturé de réputation. Il fit donc voler le groupe en éclats à peine les premiers lauriers récoltés.

Morbus Chron – Sweven

Honnêtement, je ne me souviens pas avoir pris une telle claque depuis plusieurs années… C’est d’ailleurs un peu emmerdant car me voilà complètement accro à ce disque et quasiment incapable d’écouter autre chose depuis que j’ai posé les oreilles sur ce nouvel album de Morbus Chron, tout me paraissant assez fade et sans intérêt en comparaison… Et pourtant, rien ne laissait présager un tel coup de coeur. En effet, le premier album des suédois, Sleepers in the Rift n’était à mon avis qu’un gentil petit album de death metal dans la veine du revival old school qu’on a vu [...]

Watain – The Wild Hunt

Vous les voyez? Ils sont là, planqués, en embuscade, prêts à passer à l’action. Prêts à assassiner d’avance et à clouer au piloris le nouvel album de Watain, ce groupe qualifié de false par nombre d’adorateurs de Satan. Ce qu’il récolte aujourd’hui, Erik Danielsson, leader du trio suédois l’a bien cherché à coup de provoc’ et de déclarations chocs. C’est aussi la rançon du succès, lorsque l’on commence à faire son trou et à dépasser les frontières du milieu replié sur lui-même du black metal.

Dark Tranquillity – Construct

Je devrais maintenant être habitué avec eux car depuis maintenant 3 albums, je me fais avoir de la même façon : ne pensant pas être un adepte du groupe, j’écoute paresseusement et sans le moindre empressement leur nouvel album et bim! Je succombe et m’extasie alors subitement. On a parfois la mémoire courte, mais heureusement chaque nouvel album du groupe est suffisamment réussi pour venir rafraîchir cette défaillante mémoire.

Tesseract – Altered State

Tesseract, pionniers du genre Djent, sortent ici leur second album. Le groupe est à l’origine un projet personnel du guitariste Acle Kahney, qui officiait dans Fellsilent, un des premiers groupes proto-Djent anglais, puis se consacra exclusivement à Tesseract dès 2009.
Dès 2004, Acle enregistre et diffuse sur internet de prometteuses démos et réussit progressivement à former un groupe autour de lui. Cependant, pendant ces presque 10 ans, on assiste à une valse des chanteurs, jusqu’à l’arrivée de Daniel Tompkins pour leur premier album, puis Elliot Coleman sur l’EP acoustique sorti l’année dernière et pour ce second album, encore un [...]

Intronaut – Habitual Levitations

L’approche de Intronaut est paradoxale, venus du metal extrême, ils ont évolué de plus en plus, album après album vers un métal progressif – et appaisé – bien à eux. Formé de musiciens ayant fait parti de groupes de death et grind bien connus et dont le premier EP était un manifeste de rudesse sludge – certes déjà trop complexe pour le style -, on arrive aujourd’hui à un groupe formé des 4 mêmes musiciens mais transformé musicalement. Intronaut semble avoir trouvé une certaine sérénité, plaçant la mélodie au premier plan. Les arpèges sont certes gorgés de saturations, mais [...]

Architects – Daybreaker

Architects est un groupe anglais aux membres encore jeunes et précoces, ils ont à peine 25 ans en moyenne, mais Daybreaker est déjà leur 5ème album. Le groupe a une certaine notoriété en Angleterre, on les voit en couverture de magazines ou en tête d’affiche, mais ils sont peu connus en dehors de leur terre natale. J’ai apprécié leur musique dès le premier album, Nightmares, mélange intelligent et maîtrisé entre hardcore chaotique et screamo. Le groupe a ensuite évolué après un changement de chanteur, vers des influences plus punk/hardcore, version moderne au son métallisé hyper massif, jusqu’au réussi Hollow Crown en 2009.

Monuments – Gnosis

Monuments en aura mis du temps pour sortir son premier album, ça fait un peu comme si ils arrivaient après la bataille. Ils définissent le djent avec 2 ans de retard. Le groupe dissémine des morceaux sur le net depuis quelques années. Du prometteur, qui fait espérer un album de la même trempe. Ils se sont fait un nom sur la base de démos en fait, et ce nom signifiait des attentes. Le résultat est mi-figue mi-raisin, en fait cet album me donne l’impression d’un groupe qui n’est pas encore arrivé à maturation, les nouvelles compos sonnent exactement comme [...]

Tesseract – Perspective

Après avoir sorti leur 1er album l’année dernière, Tesseract enchaînent sur un EP acoustique. La basse est encore slapée mais les rythmiques plus feutrées, aux balais, les guitares passent de 7 cordes sous-accordées à des folk mais elles sont tout autant baignées d’effets aériens. Les compositions aux rythmiques alambiquées des anglais se métamorphosent en acoustique en une version plus douce bien sûr, on est bien loin de l’acerbe influence Meshuggah. Les mélodies en ressortent d’autant plus et gardent cette petit pointe décalée joués sur des guitares folk.
D’une certaine manière, cet EP était destiné à présenter leur nouveau chanteur, Elliot Coleman, conseillé par leur ami [...]