#InsideOut Music

The Devin Townsend Band – Synchestra

Darkantisthene
Probablement l’un des albums que j’ai le plus attendu – comme tous ceux du maître depuis la sortie fracassante d’Ocean machine pourrait-on me rétorquer, si l’on avait un goût audacieux du sarcasme confinant à la familiarité. C’est en général le meilleur moyen pour s’arracher les cheveux en découvrant que c’est bien en-dessous de ce qu’on espérait. Je n’ai donc pas voulu avoir d’informations via des interviews de membres du groupe ou de chroniques déjà disponibles. Aucune influence extérieure, donc, si ce n’est un vague souvenir d’une ancienne interview où il me semble qu’il était question d’un retour à [...]

Presto Ballet – Peace Among the Ruins

Il est des groupes qui ont perdu leur grandeur d’antan, c’est le cas de Metal Church. Ce groupe culte de heavy/thrash metal américain des 80’s n’est plus aussi fringant qu’il l’était à la grande époque de David Wayne (décédé cette année à 48 ans R.I.P.). Il suffit d’écouter le très mollasson The Weight of the World pour comprendre que ce groupe a perdu une grande partie de sa hargne d’antan. Pourquoi je vous parle de Metal Church en introduction de cette chronique du premier album de Presto Ballet ? J’ai abusé de trop de lait de chèvre ? Que [...]

Pain Of Salvation – Be

J’ai découvert Pain of Salvation avec leur dernier album, « Remedy Lane », que je considère vraiment comme un chef d’oeuvre, pour moi un des meilleurs albums de metal progressif. J’ai après découvert le reste de leur discographie, 3 autres albums depuis 1997 qui m’ont toujours agréablement surpris. Utilisant tous les thèmes du progressif : technicité, concept-albums, voix théatrales, orchestrations, ce groupe a su porter ce style un peu désuet vers un son plus moderne avec un songwriting génial.
Daniel Gildenlow, chanteur/guitariste est essentiellement l’âme du groupe car il compose toute la musique et créé les concepts des albums. De plus [...]

Evergrey – The Inner Circle

Après avoir adoré, « Solitude… » et avoir découvert avec surprise « In search of Truth », je suis resté dans l’attente de la progression d’Evergrey pour me délecter de nouvelles surprises de ce groupe.Mais force est de constater que depuis « In search of truth », Evergrey a trouvé son style et n’en démord pas. L’effet de surprise passé, Récréation Day, qui est un bon album, avait été vite oublié. Aujourd’hui en écoutant « inner circle », j’ai encore cette impression de déjà entendu. Les fans d’Evergrey seront donc comblés avec cet album, de même que ceux qui [...]