#Metal Blade

Primordial – Exile Amongst the Ruins

On ne va pas se mentir : on sait tous que To the Nameless Dead sorti en 2007 par les irlandais de Primordial, est et restera probablement leur magnum opus (certains citeront The Gathering Wilderness, ce que je ne peux cautionner et à titre personnel si match il y a ce serait avec le monstrueux Spirit the Earth Aflame). Un album d’une rare intensité, mélodique, épique et beau à pleurer un poing levé, et la main sur le coeur.

In Solitude – Sister

Après avoir joué les premiers rôles dans le revival heavy à la Maiden/Mercyful Fate, voilà que les suédois de In Solitude semblent décider à insuffler une bonne dose de changement dans leur musique.
On aurait écouté en boucle The Mission, Sisters of Mercy voire Joy Division pendant les deux années qui séparent le très bon the World, the Flesh, the Devil de ce Sister fraîchement débarqué, que ça ne nous étonnerait qu’à moitié.

Unearth – Darkness in the Light

Ils n’en ont pas un peu marre de pondre les mêmes riffs depuis leurs débuts les Unearth?
Ce qu’on pouvait pardonner aux thrashers ayant persévéré dans les 90s ne passe pas avec un groupe de 2011 dont on attend si ce n’est de l’innovation au moins un peu de nouveauté dans une scène metalcore où des légions de suiveurs ont appliqué la même recette. Je veux bien qu’il soit difficile de trouver des centaines de variantes de mosh parts en palm mutting sur 1 accord mais l’absence de toute idée nouvelle sur cet album fait peur.
Certes pour moi, [...]

The Absence – Enemy unbound

Je leur ai redonné leur chance. Quelques mois après la sortie de ce troisième album et quelques écoutes en demi-teintes. Ils le méritaient ces braves Américains de The Absence.
Avoir sorti l’un des meilleurs albums de melo death à la suédoise des 10 dernières années (2007, Riders of the plague) leur conféraient en effet un droit à plus d’attention que les premiers Ricains venus.
L’Etat de droit a un bel avenir devant lui à en juger par les récents évènements dans les pays Arabes, je ne pouvais pas ne pas donner l’exemple !
Mais qu’est-ce [...]

Trigger The Bloodshed – The Great Depression

Catégoriser un groupe dans le monde du deathcore est une manière tellement pratique de faire du neuf avec du vieux que tout le monde emploie ce terme à tort et à travers. Trigger the Bloodshed n’a pourtant rien à voir avec ce genre malgré l’avis contraire de nombreuses personnes qui m’ont décrit le groupe de cette façon. Ce que ces cinq anglais font est simplement du death metal. Certes, leur inspiration vient tout d’abord de Beneath the Massacre à qui ils ont emprunté cette passion pour les notes débitées à la dizaine toutes les secondes ainsi que la structure [...]

Bison B.c. – Quiet Earth

Descendants des mammouths et mastodontes dont l’image à déjà été maintes fois utilisée, difficile de ne pas présumer du style musical des canadiens de Bison B.C., la symbolique de la course effrénée des anciens maitres des grandes plaines de l’Amérique du Nord n’est pas inappropriée, on est en plein dans le style des groupes auxquels on peut penser, un stoner metal bourru avec une énergie et des tempos relevés thrash.
Pour être honnête, absolument rien de nouveau dans cet album qui n’est que le deuxième du groupe, on pense directement à son écoute à High on Fire et Mastodon [...]

Since The Flood – No Compromise

Tout comme Death Before Dishonor, Since the Flood est originaire de Boston et tout comme Death Before Dishonor ils font du hardcore tout comme Death Before Dishonor. Les riffs sont plus metal, certes, mais il y a peu de choses pour les distinguer de leurs ainés hormis qu’ils sont beaucoup moins efficaces qu’eux. Alors que les trentenaires de DBD jouent avec la fraicheur et l’énergie d’un groupe d’adolescent, Since the Flood manque de force tout simplement car leur section rythmique est beaucoup moins punk et leurs riffs beaucoup moins efficaces. Rien de mid tempo pour autant mais, pas d’énergie [...]

Unearth – The March

Sur toute la vague metalcore d’il y a 4/5 ans, il ne reste plus des masses de groupes vraiment respectables, d’autant que ce terme qualifiait un peu tout et n’importe quoi. Enfin, si il reste pour moi un groupe faisant figure de pilier imperturbable et pionnier dans une certaine mesure, c’est bien Unearth, qui sont toujours sortis du lot avec une musique dès le départ bien spécifique, à cheval entre hardcore métallisé -pas de chant clair, un chant acerbe à l’esprit 100% hardcore avec passages mi-parlés et gang shouts, des mosh parts classiques mais toujours efficaces- et thrash/death d’inspiration [...]

Amon Amarth – Twilight of the Thunder God

Déjà la 4ème chronique d’un album des vikings de Amon Amarth sur Eklektik. Autant dire qu’on les connaît bien ces fiers gaillards…
Ils ne m’ont déçu qu’une seule fois depuis le fabuleux Versus the World, et leur (du coup avant)dernier album en date, With Oden on Our Side avait heureusement fièrement et brillamment remis les pendules à l’heure.
Alors quoi de neuf avec ce Twilight of the Thunder God, cuvée 2008 made in Sweden à la pochette magnifique ?
Et ben c’est assez simple, rien. On va pas se raconter d’histoires, on se connaît bien maintenant.
Donc c’est pas [...]

See You Next Tuesday – Parasite

Ne jamais juger un livre par sa couverture. See you next Tuesday présente une couverture peinte, originale et travaillé. Le nom du groupe contrebalance par contre la première impression positive. Heavy Heavy, Low Low, the Number Twelve Looks Like You.. See you Next Tuesday est un groupe de grind a mèche. Le genre qui a trop écouté The Locust, Daughters et Discordance Axis mais ne sait pas aussi bien faire que ses ainés. Les chansons passent mais, ce sont les titres qui restent le plus en mémoire. « Before I Die I’m gonna fuck me a fish ». Cool. « Baby, you [...]