#relapse

Gadget – The Great Destroyer

Déjà dix ans que Gadget avait disparu de tous les radars, dix ans que le surpuissant The Funeral March attendait un petit frère… (bon d’accord pas tout à fait, ils ont notamment sorti un split avec Phobia entretemps) Mais ça y est, les suédois ont enfin décidé de s’y remettre vraiment et, comme si le temps ne s’était pas écoulé, The Great Destroyer prouve que son nom lui était prédestiné.

Magrudergrind – II

Pour l’amateur de metal et assimilés, Relapse a toujours représenté un label de grande qualité. Avec son roster inégalable et tous les grands albums sortis sous son enseigne, une signature sur ce label peut être considérée comme gage de réussite. C’est donc ce qui arrive à Magrudergrind, le trio de grindeux de Washington, qui lâche donc Willowtip pour cette grosse machine (même si elle n’a aujourd’hui plus trop l’aura d’antan). Un changement d’écurie qui se traduit par un étonnant changement au niveau du son ! Pourtant enregistré une nouvelle fois par Kurt Ballou (Converge), ce nouvel album possède une [...]

Mortals – Cursed To See The Future

Annoncé telle une rencontre entre la lourdeur de High On Fire et la féroce noirceur de Darkthrone, Cursed To See The Future a de quoi allécher, d’autant plus que le groupe qui en est responsable est un trio 100% féminin. Concrètement, ce second long-format de Mortals contient bien des éléments des influences annoncées, mais le résumer qu’à cela serait bien réducteur !

Myrkur – S/T

Jouer avec son anonymat dans le monde du metal est une chose plutôt récurrente. Entre les groupes qui ne montrent pas leurs trognes (Deathspell Omega, Blut Aus Nord au hasard) et ceux qui dissimulent leur identité sous des masques/costumes qu’ils ne quittent jamais, la scène contient pas mal de groupes entretenant ainsi le mystère. C’est donc quelque part la même chose pour Myrkur, one-woman-band fraichement signé chez Relapse. Apparue en photo-promo avec ses cheveux devant le visage, on ne sait pas grand chose de cette jeune fille mis à part qu’elle est danoise et qu’elle fait du black metal [...]

Columns – Please Explode

Monté par des mecs issus du meilleur du metal/hardcore deathisant du début des années 2000 (une époque où l’on ne parlait pas encore de deathcore), Columns est la nouvelle signature de Relapse qui risque de réjouir les amateurs de grind/death ayant fait son succès il y a quelques années.

True Widow – Circumambulation

Cotonneuse… Je ne vois pas de meilleure définition pour qualifier la musique des True Widow, trio de Dallas qui livre avec Circumambulation son 3ème album sur Relapse.
Plonger dans leur musique, c’est ralentir son rythme cardiaque, acquérir une conscience neuve de sa respiration et des mouvements de son corps, lesquels deviennent subitement plus amples, plus lents, comme si l’on dérivait lentement dans l’espace. Un espace à la fois sombre mais dans lequel on se sent finalement bien, sans peur, comme un cocon dans lequel le temps s’arrête et au sein duquel plus rien n’a d’importance. En paix.

ASG – Blood Drive

Il faut du temps pour bien s’imprégner de cet album des américains de ASG (pour All Systems Go). Il faut du temps mais le résultat en vaut largement la peine tant ce groupe attachant réussit avec Blood Drive à s’affranchir de sa pénible comparaison avec les autres américains de Torche. Pas que la comparaison soit injustifiée, mais plutôt simplement que ce que propose ASG sur son nouvel album dépasse largement le simple ersatz et est très supérieur à ce que nous propose Torche depuis plusieurs albums. Si l’on se rappelle en outre que ASG est apparu en 2001 et [...]

Blockheads – This World is Dead

Le grind c’est sympa mais ça peut vite devenir monotone et s’enfiler un album de 30 minutes dans ce style n’est pas toujours chose aisée. Alors quand certains groupes réussissent à maintenir la tension et la qualité d’accroche de leur musique sur 24 titres et plus de 30 minutes, il faut savoir simplement dire « bravo ». Et c’est précisément la performance accomplie par les français de Blockheads sur This World is Dead sorti cette année.

Inter Arma – Sky Burial

Nous y voilà donc, après la chronique de l’EP Destroyer, Inter Arma sort enfin son nouvel album chez Relapse. Premiers constats : la pochette est superbe et l’album dure quasiment 70 minutes. Le travail de digestion de la bête prendra donc forcément un peu de temps. Un peu mais pas trop si vous avez déjà posé vos esgourdes sur Destroyer (et si vous ne l’avez pas fait c’est mal), car Sky Burial reprend 3 des 4 titres présents sur l’EP. Quitte à aller dans cette voie, on s’étonne que le groupe n’ait pas choisi d’aller jusqu’au bout en conservant [...]