#Season of Mist

Morbid Angel – Illud Divinum Insanus

Morbid Angel, pour son retour, a décidé de mettre ses couilles sur la table. Par pure provocation, il a déballé ses attributs velus, et a attendu de voir les réactions en riant grassement. Au risque de se les faire écraser à coup de masse, cela étant dit. M’est d’avis que pour l’instant l’ange morbide a les boules façon marmelade tellement Illud Divinum Insanus s’est fait descendre dans les médias spécialisés depuis sa sortie. M’est d’avis aussi qu’il doit aimer avoir mal le salopard.
Autant vous le dire tout de suite, je ne vais pas faire partie de ceux qui vont [...]

Atheist – Jupiter

Ca ne nous rajeunit pas, mais si on y regarde de plus près, Elements, est sorti il y a 17 ans. Waouh, ça fout une claque tout de même. Ultime album (à l’époque) d’une discographie courte, mais très appréciée et respectée, le groupe avait sorti, en 1989 et 1991, ce que beaucoup estiment être des références dans le genre thrash/death technique,  les excellents Piece of time et Unquestionable Presence. Elements a été plus diversement apprécié à cause d’expérimentations assez osées. Cela reste cependant un très bon album. Il est même considéré par certains comme leur meilleur offrande.
En 2006, le [...]

The Dillinger Escape Plan – Option Paralysis

Quand Dillinger Escape Plan promet un disque plus thrash, Dillinger tient promesse et propose un disque plus thrash. Ire works n’était pas des plus hardcore, cela relève tout de même d’un changement de fusil d’épaule assez radical. Le groove de Gil Sharone, parti rejoindre son frère dans Stolen Babies, groupe qu’il n’avait pas quitté de toute façon, est remplacé par la frappe énergique, rapide, et donc moins légère et subtile, de Billy Rymer.
C’est d’autant plus visible en concert quand le groupe reprend des morceaux de l’album avec Sharone et que les parties rock n’roll sonnent plates. Ire work [...]

Watain – Lawless Darkness

Lard ou cochon ? On hésite face au comportement et à l’attitude jusqu’au boutistes des suédois de Watain. S’autoproclamant sauveurs du black métal, genre corrompu par des hordes de faux groupes qui ne vénèrent pas réellement Satan (les coquins!), on peut dire qu’ils se donnent bien du mal pour convaincre le public de leur sincérité et foi dans le locataire du sous-sol. Outre un mode de vie très roots (plusieurs interviews font état d’un logement en commun des membres du groupe dans des conditions d’hygiène assez douteuses, ou minimalistes dira-t-on), il y a aussi le jeu de scène agrémenté [...]

Urgehal – Ikonoklast

L’un des groupes de black metal les mieux capables de montrer que ce genre rime parfois avec solos intéressants est de retour (oui ok, l’album date de 2009 et on est en 2010 ; mais la chronique était prévue pour 2009 et puis, vous savez ce que c’est, la vie apporte son lot d’obligations qui phagocytent le temps qui nous est modestement imparti, tout ça quoi ; et puis surtout chuis pas payé alors du brin, j’adopte le rythme qui me convient, z’allez me lâcher la grappe un peu, oh !).
Urgehal revient, disais-je donc. Et ça fait bobo cucul, permettez-moi de [...]

Esoteric – The Maniacal Vale

Je ne m’étais jamais intéressé à Esoteric jusqu’à la sortie de The Maniacal Vale que tout le monde m’a recommandé avec véhémence. J’avais pourtant déjà écouté Subconscious Dissolution into the Continuum sans y trouver un grand intérêt. Je lui ai même donné depuis une nouvelle chance mais sans succès. Rien ne me préparait à être emporté par The Maniacal Vale et être autant fasciné que je le suis, comme toutes les personnes qui l’ont entendu, par ce disque d’une obscurité plus profonde que les trous noirs.
Monstrueusement épique, ce monolithe musical mérite toute votre attention si vous aimez les [...]

Trepalium – Xiii

Je n’ai jamais réussi à accrocher à Trepalium… Pourtant sur le papier, le groupe a beaucoup d’atouts pour me plaire. Mais sans que je sache expliquer vraiment pourquoi, la musique de nos français ne ma parle pas vraiment. Alors quand j’ai entendu le premier extrait de ce nouvel album, « Daddy’s Happy », j’ai été très agréablement surpris par la teneur en mélodie et en accroche du morceau.
J’étais donc impatient d’écouter l’intégralité de ce nouvel album, XIII, bien décidé à me réconcilier avec le groupe.
Finalement, ce ne sera qu’en partie le cas. Trepalium produit toujours un [...]

Kill The Thrill – Tellurique

Comme quoi le piratage, la chute des ventes de disques tout ça bla bla, y a quand même des solutions simples à envisager avant de venir jouer les pleureuses auprès du gouvernement façon Pascal N. de Univer-sale…
Par exemple la baisse du prix des disques, t’y as jamais pensé Pascal ?
Pourtant, regarde, ce Tellurique de Kill the Thrill que j’ai découvert en prenant l’énorme risque de dépenser 3 malheureux euros pour en faire l’acquisition. A ce prix le risque était mesuré, il pouvait donc être pris de façon acceptable, tu en conviendras.
Et ce d’autant que cet album [...]

Dagoba – Face the Colossus

N’en déplaise à certains, Dagoba a sorti précédemment deux très bons disques, certes très directs et pas spécialement impressionnants d’un point de vue technique, mais qui m’ont personnellement collé des belles baffes dans la tronche. Il m’arrive d’ailleurs encore régulièrement de les ressortir pour me prendre une dose de métal « in your face » sans prise de tête.
J’étais donc vraiment dans les meilleures conditions pour accueillir favorablement ce nouvel album à la très belle pochette (contrairement à la précédente, vraiment immonde).
Le gros son est toujours bel et bien là (Tue Madsen aux manettes) et fera toujours [...]

Red Harvest – The Red Line Archive

A l’instar du 1984 de Georges Orwell, Red Harvest est un groupe dont la vision futuriste de l’humanité n’est plus un rêve mais, une réalité. Fear Factory et d’autres groupes de metal futuristes ont prédit l’avenir en imitant les auteurs de cyber punk créant une fusion entre l’homme à la machine. Mais, enfermé dans un manichéisme amusant mais bien peu réfléchi par rapport aux œuvres complexes de William Gibson (auteur de Neuromancien, un des romans fondateur du genre) ou de Red Harvest. Un groupe de norvégiens dont la vision du futur ne s’est pas embarrassé d’analogie trop forte aux [...]