Zmiya – Solemamdenlo

2 Commentaires      885
Style: electro ethniqueAnnee de sortie: 2005Label: Prikosnov

Il est toujours très agréable de recevoir des bonnes surprises par la poste, comme celle que nous réserve Prikosnovenie en me faisant découvrir le groupe Zmiya. Autant dire que je ne connaissais pas du tout ce groupe avant d’entendre les premières mélodies du disque. Zmiya est donc un jeune groupe Français, originaire de la région de Nantes, composé de 6 personnes faisant évoluer leur groupe dans un mélange assez surprenant de musique ethnique et d’électro.

Le disque s’ouvre avec le morceau éponyme de l’album et nous fait directement entrer dans le vif du sujet. Une vielle à roue nous accueil, bientôt rejointe par des djembés et les premières voix se font entendre. Dès cet instant il est frappant de constater les influences ethniques dont je vous parlais un peu plus tôt. Ici on est clairement plongé au fin fond de l’orient, où la traversée du désert se fait, accompagné de la musique des bédouins.
Pourtant le groupe va se faire un malin plaisir au fur et à mesure de l’album à brouiller les pistes. Ainsi malgré une ouverture plutôt orientale, on va passer d’une piste à l’autre à des influences plus africaines.

Le style de chant (ou plutôt « LES styles ») est également présent pour participer à ce tour du monde musical. Le chant se faisant tantôt arabisant (« Solmamdenlo », « Douma »), tantôt plus groovy (« Magical Time »), presque reggae (« Terra Nova »), voire même se rapprochant d’une espèce de rap shaman (« Zmiya »). C’est d’ailleurs un des reproches que je formulerais à l’album, la voix groovy étant moins bien réussie que l’arabisante, évoluant à la limite même du faux, la voix shamanique quant à elle est assez déroutante et bien que l’on s’y fasse au fur et à mesure le premier contact avec ce style de voix est assez difficile.

Comment aborder un disque de musique ethnique sans parler des instruments utilisés ? Ici la diversité n’est pas énorme pour le style mais ceci dit, tout à fait suffisante pour une raison que j’évoquerais plus loin. En vrac on retrouve donc : la vielle à roue du XIIème siècle, le didjeridoo, le balafon, l’arghoul (espèce de double clarinette égyptienne), le oud (genre de luth) et le djembé. Il est donc clair qu’on est loin de la vingtaine d’instruments utilisée par des groupes évoluant dans le style ethnique comme Rajna pour ne citer qu’eux.

Mais je le disais, le manque (relatif) d’instruments sera très largement compensé par l’utilisation de samples électro. Et c’est là que la musique de Zmiya devient intéressante. Il est en effet assez rare d’allier modernisme et musique ethnique (mis à part les autres francais d’Orange Blossom je n’en connais d’ailleurs aucun). Ecouter le morceau « Zmiya » par exemple devient de se fait très intéressant, ce dernier mélangeant les instruments classiques à un beat limite techno. Le résultat bien que assez sidérant au début se laisse tout à fait digérer et au final on se surprend à remettre le morceau tant celui-ci est excellent.

Il est donc vraiment dommage que le groupe se prenne un peu les pieds dans le sable avec le morceau « Magical Time » en grande partie à cause de la voix car le reste bien qu’assez difficile d’accès se révèle tout à fait intéressant. Et il est à craindre que, de par la position du morceau en deuxième piste les auditeurs soient tentés d’appuyer sur « stop » passant ainsi à côté du reste. Le reste étant un voyage tout à fait réussi sur tous les continents de notre planète, accompagné de touches nous rappelant que nous sommes au XXIème siècle.
Du bien beau boulot messieurs les nantais.

  1. solmamdenlo
  2. magical time
  3. desert
  4. douma
  5. al mosta fa
  6. zmiya
  7. terra nova
  8. redja
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. manu says:

    tiens c’est marrant de trouver une cho d’eux ici, j’connais le percussionniste

  2. dah-neir says:

    ben fait lui passer le message qu’ils ont une chro ici. S’ils veulent réagir a ce que je dis…

Répondre à dah-neir Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *