Blodsrit – The Well of Light Has Finally Dried

6 Commentaires      1 540
Style: black metalAnnee de sortie: 2006Label: Miriqui Productions

S’il y a bien quelque chose que je n’accepte pas en musique c’est bien de me sentir arnaqué. Et, même si je sais que tout le monde ne partage pas mon avis, me retrouver avec un cd de 25 minutes acheté au prix d’un cd normal, ça me donne un peu l’impression de m’être fait violemment dilater le fondement. A croire que le groupe sort un disque pour sortir un disque et que le fait d’enculer les fans ne pose pas de réels problèmes à certains labels. Il faut dire qu’avec un album précédent de la trempe de Helveteshymner chroniqué par mes soins sur ce même webzine, la pub était facile à faire.

Alors Blodsrit en 2006 c’est quoi ? C’est 5 morceaux d’environ 5 minutes et un interlude complètement inutile de 2 minutes. Bilan de l’opération, un cd de 28 minutes dont on retranche 2 minutes pour l’interlude, il ne reste guère plus que 26 minutes de vraie musique à se mettre sous la dent. Si ça c’est pas se foutre de la gueule du monde alors je ne m’y connais pas. Mais bref, on en a eu d’autres des « albums » prétendant au statut d’EP, je pense en particulier au dernier Mindless self Indulgence qui, malgré sa demi heure toute mouillée se trouvait finalement avoir la longueur idéale vu le déluge infligé à nos pauvres oreilles.

Mais après tout pourquoi se contenter d’un demi-enculage ? Les morceaux sont corrects, loin d’être révolutionnaires mais faisant passer une petite demi heure gentillette. Des structures variées, alternant le mid-tempo et les blasts en passant par des tempos plus punkisants, la voix de Naahz (dont le pseudo est toujours aussi pourri) est bien evil, la production est bien grésillante comme tout bon disque de black. Mais pire que tout on a la vague impression que ces morceaux sont coupés a la tronçonneuse. Prenons la fin de « Jord » ou encore pire celle de « dodsraseri », on se retrouve coupé dans notre élan. Le fade out de ce dernier devenant carrément un affront quand on sait que le disque est fini. Conclusion : on est très loin de l’abrutissement sonore provoqué par la demi heure de MSI, et on aurait pu en encaisser encore 15 ou 20 bonnes minutes.

Donc si je résume :
1-On achète plein pot un cd qui finalement ne dure que 25 misérables minutes
2-On nous propose des morceaux qui auraient pu figurer sur un album de black digne d’intérêt mais ils sont bien trop peu nombreux et on les sent finis à la pisse.

Je ne note même pas ce disque, je suis dégoûté…
Boycott !!!

  1. illumnious tu
  2. into nothingness
  3. vid grimnas stränder
  4. en enslig klagan
  5. jord
  6. dödsraseri / den segervissa modern
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. zurb says:

    oui, c’est toujours le problème avec les albums courts. Certains ont tout pour être des EP, mais commercialement les labels (ou groupes) préfèrent les sortir en tant qu’ ‘ »album ». Le Malval de Shoral est un bon exemple: 4 titres pour 30min. Mais il y a encore pire, surtout dans le grind. Prix pleins aussi pour le dernier Daughters (chroniqué récement ici) pour 25min je crois, et pire encore avec le précédent « Canada Song » , cet album passe juste les 10min… Et il y a encore bien des exemples à citer. En effet, on est en droit de se poser certaines questions…

  2. darkantisthene says:

    oula ça bute par ici :D

  3. zurb says:

    je tiens à préciser que j’ai une grande estime pour les groupes que j’ai précités.

  4. Nocirytas says:

    Le gars il veut nous faire croire qu’il a acheté le disque (hum j’ai des doutes) sans même s’être renseigné dessus, sans même l’avoir écouter. Et hop il nous fait le coup du mec surpris « ah non, pas bien, trop court, j’en ai pas eu pour mon argent »….
    T’es un guignol Dah-Neir, c’est tout ce que j’ai à te dire.
    Merci pour ta chronique, elle m’a bien fait rire.

  5. darkantisthene says:

    ouais voilà dah neir t’es trop naze tu t’es pas renseigné sur l’album avant de le chroniquer loool ; alors que ceux qui lisent ta crho sont déjà au courant en fait et du coup n’ont même pas besoin de lire ta chro ; on va tous pouvoir faire des économies de temps désormais : on dira « bon vous connaissez le truc, pas besoin qu’on vous le décrive, en revanche nous on aime pas »

  6. dah-neir says:

    boulet detecté

Répondre à darkantisthene Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *