Erik Truffaz – In Between

2 Commentaires      2 804
Style: nu jazzAnnee de sortie: 2010Label: Blue Note

Mon goût pour la musique du trompettiste suisse Erik Truffaz date de ma découverte de The Dawn puis Bending New Corners, les albums qui l’ont fait connaitre à la fin des années 90, et n’étant pas un grand amateur de jazz par ailleurs, ces 2 albums figurent depuis parmi mes préférences dans le style.

Comme souvent dans le jazz, Erik Truffaz est une personnalité qui pose son nom sur des disques en s’entourant à chaque fois de différents line-ups, ce qui dans le cas de Truffaz entraine une discographie disparate, sous le signe du jazz bien sûr, mais s’inspirant également du rock, du trip-hop, de la drum&bass, du rap ou de la world music. Quelque soit le style, ses morceaux oscillent entre la sonorité feutrée de sa trompette, électrifiée, et souvent baignées d’effets delay ou wha wha, et les arrangements de formations variées, et ce dont on peut être sûr avec Truffaz, c’est qu’il sait bien s’entourer.

Toujours fidèle à Blue Note qui est plus que jamais un label de qualité dans le jazz, Truffaz a désormais 50 ans, In Between est son 14ème album, et on le voit revenir vers le même type de formation que The Dawn et Bending New Corners enregistrés il y a 10 ans. Y figure d »ailleurs le même génial duo basse/batterie : un batteur phénoménal capable d’une puissance parfois proche du metal, comme sur certains titres de Walk of the Giant Turtle (de 2003) sur lequel il figure également, et un bassiste aux lignes groovy à souhait, passant de la basse électrique à la contrebasse selon le feeling des morceaux. Aux claviers, un nouveau venu, Benoît Corboz, qui ne dépareille pas niveau virtuosité sur orgue Hammond trafiqué et clavier Fender Rhodes, 2 claviers aux sonorités typiques des 70s.

C’est un album paisible, mais à la fois sombre et mélancolique, « The Secret Of The Dead Sea » donne le ton avec son atmosphère entre 2 eaux sur un tempo funèbre, qui devient langoureuse sur « In Between », « Fujin » est même capable d’évoquer Bohren und der Club of Gore, et « Dead Sea Stone » est un trip solo à la trompette noyées d’effets carrément inquiétant. Certains titres plus guillerets permettent de relancer l’attention, comme « Mechanic Cosmetic » qui rappelle le meilleur de The Dawn, le funky « Lost in Bogota » ou « Balbec » qui évoque Erikah Badu dans sa période soul des débuts. En fait, ce sont les 2 titres sur lesquels la chanteuse Sophie Hunger est invitée, « Let Me Go! » et « Dirge » (une reprise de Bob Dylan assez méconnaissable), qui sont les plus enlevés, la trompette s’y fait plus discrète, relevant les refrains de ces 2 morceaux de factures plus classiquement pop, dont la voix comme la musique rappellent Fiona Apple.

Les albums avec le quatuor Ladyland, Mantis en 2001 et Saloua, plus axés world music, étaient moins dans mes goûts, mais avec le triplé d’album « Rendez-Vous » qu’a sorti Erik Truffaz en 2008, Mexico/Paris/Bénarès et ce In Between, je retrouve mon intérêt pour cette valeur sûre du jazz, à la mesure d’un autre grand trompettiste, Nils Petter Molvaer.

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 502 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. drommk says:

    en tournée en ce moment !

  2. CX12 says:

    « Largement » au-dessous de The Dawn, Saloua ou Bending New Corners, mais quand même plus que recommandable! Vu en concert avec Sly et un batteur il y’a quelques mois, quelle énergie!

Répondre à drommk Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *