death/grind

Sentient Ruin en 2019… (Part. 2)

Bon, on est déjà en 2020 (sans déconner ?!) mais il est toujours temps de revenir brièvement sur d’autres productions dignes d’intérêt de 2019 du prolifique Sentient Ruin Laboratories, de quoi se vriller les oreilles de façon plus ou moins brutale, plus ou moins insidieuse…
6th Circle – The Third Estate (indus/EBM)
Un peu d’indus à l’ancienne pour débuter avec 6th Circle et son premier véritable album. Avec sa pochette sans équivoque, le groupe de Columbus (Ohio) nous invite dans une discothèque satanique. Ces titres blindés de beats façon Skinny Puppy, Youth Code ou Front Line Assembly jouent sur [...]

Frogg – A Reptilian Dystopia

Frogg est un projet débuté en mode one-man band par un certain Sky Moon Clark, jeune gars du Connecticut fan de death metal progressif et technique. Ayant l’ambition de renouveler le genre, le gaillard (au chant et à la guitare) s’est finalement entouré de trois compagnons, en l’occurrence Siebe Sol Sijpkens (basse), Anthony Barrone (batterie) et Liam Zintz-Kunkel (guitare rythmique) pour livrer A Reptilian Dystopia.

Chroniques Express – Encore des oubliés de 2019

Même constat que mon collègue Krakoukass dans son récent article, 2019 s’est écoulé bien trop vite (Bonne année d’ailleurs !) et moi non plus – malgré un rythme de publications assez soutenu – je n’ai pas pu parler de tous les albums qui ont marqué l’année venant de s’achever, c’est qu’il y en a eu un sacré nombre ! Bien moins détaillé que celui de mon collègue, voici un petit assortiment (incomplet) de perles oubliées de 2019…
Vi som älskade varandra så mycket – Det onda. Det goda. Det vackra. Det fula. (Moment Of Collapse/Zegema Beach)
Repéré en 2014 [...]

Fawn Limbs – Their Holes Aroused by the Splinters Carved From Their Teeth

Quelques mois seulement après la claque infligée par Harm Remissions, Fawn Limbs fait déjà son retour avec un nouvel EP sous le bras. Pour rappel, le trio est composé par d’actuels et anciens Mireplaner, Psyopus et Artificial Brain et joue une musique particulièrement brutale et oppressante. Des envies toujours d’actualité sur ce nouvel EP au titre fleuri (et assez en phase avec la musique) dont la traduction donne « Leurs trous suscités par les éclats taillés dans leurs dents ».

Sentient Ruin en 2019 (Part. 1)

Les amateurs d’extrémisme sonore connaissent désormais très bien Sentient Ruin Laboratories, label qui a su s’imposer (en sept ans d’existence) grâce à des sorties destinées aux oreilles exigeantes. Basé à Oakland (Californie), ce label aime tellement dénicher aux quatre coins du globe des groupes (ou projets solo) – tantôt black metal, tantôt death plutôt old school, tantôt plus expérimentaux, toujours singuliers – qu’il a simplement sorti 28 albums cette année, oui 28, ce qui est un sacré tour de force ! Si j’ai déjà parlé par ici de quelques unes d’elles, ces tarés ont un rythme de sorties est [...]

Eschaton – Death Obsession

Originaire du Massachusetts, Eschaton est un groupe de death technique qui a la particularité d’avoir pour batteur l’un des plus actifs du milieu. En effet, Darren Cesca joue (ou a joué) avec des groupes plutôt réputés comme Deeds Of Flesh, Arsis, Goratory ou encore Hideous Deformity. Le gaillard possède un jeu plutôt ahurissant de technique et ses comparses sont au diapason. Death Obsession est seulement le second album du groupe (ça fait assez peu en quinze ans d’existence) et il se trouve que cet album comprend un réenregistrement de l’intégralité de leur premier EP Wake Of The Ophidian.

Blood Incantation – Hidden History of the Human Race

Etonnante double sortie chez Dark Descent / Century Media pour ce deuxième album de Blood Incantation, Hidden History of the Human Race. Century Media a en effet flairé à juste titre le gros potentiel chez ces américains suite à la sortie de leur premier album, Stardawn, en 2016, album qui avait déjà fait son petit effet sur la scène death.
Le groupe franchit encore un gros palier avec ce deuxième album sur lequel il se montre à la fois plus efficace et plus riche dans les ambiances qu’il développe, notamment les ambiances spatiales originales qu’on retrouve sur le biennommé [...]

Wilderun – Veil of Imagination

Il est des pochettes qui vous saisissent immédiatement et vous subjuguent. Celle de Veil of Imagination m’a ainsi immédiatement interpellé puis fasciné, me donnant dès lors une irrépressible envie de me plonger dans l’écoute de cet album, sans avoir a priori la moindre idée de ce qui m’attendait. Bien m’en a pris car le contenu s’est avéré largement à la hauteur du contenant. Je n’avais pourtant que survolé le précédent (et deuxième) album des américains de Wilderun, Sleep at the Edge of Earth, sorti en 2015, et n’en gardais (et pour cause), aucun souvenir particulier. Ce disque, parfois décrit [...]

Virgil – Divina Infernum

Après l’EP Initium sorti il y a quasiment deux ans, Virgil passe au long format avec ce Divina Infernum. Financé par une campagne de crowdfunding, ce premier album s’inscrit dans la lignée de ce qu’on avait pu entendre des nordistes jusqu’alors, tout en évoluant pas mal au niveau au niveau de son approche stylistique.

Nightfell – A Sanity Deranged

Connu pour être l’âme de Tragedy et anciennement de His Hero Is Gone ou Deathreat (entre autres), Todd Burdette (chant, guitare, basse) délaisse parfois son style de prédilection, à savoir le crust/punk/hardcore, pour quelque chose d’un peu plus « evil ». En effet, dans Nightfell, il officie avec un certain Tim Call (batteur de Mournful Congregation, Aldebaran, The Howling Wind ou encore en session live chez Saturnalia Temple) dans un death metal teinté de doom et de black metal. Autant dire qu’on est assez loin de la fureur in your face du crust dans Nightfell.