emo/screamo/noise

Wax Vessel ou la seconde vie des perles oubliées de Myspace…

Abandonné par un maximum de (plus ou moins) trentenaires il y a de ça presque vingt ans pour aller chez le grand méchant Facebook, Myspace a eu beau être « a place for friends », c’était surtout une manière super simple de découvrir de la musique. Pour ceux qui auraient oublié ou qui seraient passés à côté à l’époque, n’importe quel groupe pouvait avoir sa page avec player intégré et en-dessous figurait un top huit comprenant souvent d’autres groupes (de potes ou d’influences la plupart du temps). Bref, il y avait de quoi passer des heures à passer de page en [...]

Kuroi Jukai – 黒い樹海

Kuroi Jukai est, comme son nom ne l’indique pas du tout, un groupe canadien basé à Edmonton qui a sorti avec cet album éponyme (oui, le titre est même nom, mais en japonais) son seul et unique album. Oui car cet album a vu le jour une première fois en 2015 et depuis, le groupe n’est plus. C’était sans compter sur Sentient Ruin qui nous a ressorti de derrière ses fagots ce groupe de powerviolence/noisegrind qui ne fait pas semblant d’être furieux.

Four Year Strong – Brain Pain

Cinquième album en trois fois plus d’années d’existence, c’est que Four Year Strong apparaît désormais comme un vieux routard de la pop-punk (gentille mais musclée) qu’il distille toujours avec énergie et poids hardcore. Effectivement, en trouvant derrière la console un certain Will Putney (guitariste de Fit For An Autopsy et responsable sonore de groupes comme Norma Jean, Bodycount ou encore Knocked Loose), on était en droit de s’attendre à une production bien imposante, rendant cet album beaucoup plus intéressant que nombre de ses concurrents.
Car la musique de Four Year Strong n’est pas exempte de clichés inhérents au genre [...]

Demersal – Less

Jeune formation danoise composée notamment de membres (anciens/actuels) de Telos et Hexis (deux excellents groupes soit dit en passant), Demersal débarque avec Less, premier album faisant suite à un EP sorti en 2017 (To Mend A Yellow Wound). Avec un tel background provenant du hardcore chaotique teinté de black metal (dans leurs groupes originels), on ne sera pas trop étonné d’en trouver aussi sur ce premier long-format particulièrement incisif.

Caped – Yehuda

Caped est une toute jeune formation turinoise (fondée en 2019) dont les membres sont issus de divers groupes locaux tels que Marmore, Khoy, Alone ou Lora. Le quartet signe avec ce Yehuda un premier album (considéré comme un EP ?) explosif, mélange d’influences plutôt bien digérées…

DSGNS – Ceremony

Nouvel EP pour les texans que DSGNS, découverts en 2016 avec leur excellent début Hexes. Le groupe d’Austin continue ici de s’aventurer sur des terres hostiles et tourmentées d’un hardcore brutal teinté de chaos et de noise.

Bilan 2019 – Beunz

Je n’ai jamais compris comment la majorité des webzines larguent leurs tops en décembre alors que ce mois-ci sortent encore de nombreux albums et qu’on est loin d’avoir fini d’écouter les sorties des mois précédents ! Du coup chez Eklektik, on a préféré prendre notre temps, et même si 2020 est déjà bien entamé et je continue encore de découvrir des albums sortis l’année dernière, malheureusement pour ces derniers ils ne seront pas dans ce classement (mais vous en retrouverez sûrement chroniqués dans les semaines qui viennent). Malgré tout, il est quand même temps de vous livrer mon top [...]

Fantom Limb – Self Titled

Des envies de chaos à l’ancienne ? Fantom Limb est fait pour vous ! Pas vraiment nouveau venu sur la scène US (car actif depuis 2013), le groupe texan déboule avec un (seulement ?) premier court EP ultra vénère marchant dans les traces de Botch, Breather Resist ou encore Coalesce. Le hardcore chaotique est ici cru, infusé de metal et de noise avec plein de contretemps et de cris déments à s’en décrocher la glotte.

Chroniques Express – Encore des oubliés de 2019

Même constat que mon collègue Krakoukass dans son récent article, 2019 s’est écoulé bien trop vite (Bonne année d’ailleurs !) et moi non plus – malgré un rythme de publications assez soutenu – je n’ai pas pu parler de tous les albums qui ont marqué l’année venant de s’achever, c’est qu’il y en a eu un sacré nombre ! Bien moins détaillé que celui de mon collègue, voici un petit assortiment (incomplet) de perles oubliées de 2019…
Vi som älskade varandra så mycket – Det onda. Det goda. Det vackra. Det fula. (Moment Of Collapse/Zegema Beach)
Repéré en 2014 [...]

Chat Pile – Remove Your Skin Please

Seulement quelques mois après avoir sorti un premier EP quatre-titres (This Dungeon Earth), Chat Pile remet le couvert avec ce Remove Your Skin Please. Le quartet d’Oklahoma City, mélangeant noise rock avec des éléments venant du hardcore et du post-punk, ne chôme donc pas et change un petit peu son angle d’attaque par rapport à son premier EP.