hardcore/punk

Ruinas – Ikonoklasta

Projet monté par Rober Bustabad, tête pensante de Machetazo (groupe culte de la scène death/grind espagnole), Ruinas est le genre de groupe idéal pour se vider la tête en cette période de confinement. Le gaillard et son acolyte batteur (prénommé Angel) nous proposent en effet un son death/grind typique mais ponctué de séquences touchant au sludge voire au d-beat qui transforment un simple album défouloir bas du front en quelque chose d’un peu plus nuancé qu’il n’en a l’air.

Code Orange – Underneath

Les extra-terrestres américains de Code Orange sont de retour (avec leur look plus WTF et justement… extra-terrestre que jamais), pour nous proposer leur nouvelle livraison de hardcore/metal new-school bien haineux et brutal. 13 nouveaux titres et une intro qui nous plongent dans l’ambiance bien glauque des américains, voilà ce qu’on retrouve au menu d’un Underneath bien riche et pas avare en contenu avec ses 47 minutes au compteur.
On est saisi d’entrée et mis sur le grill avec le monstrueux « Swallowing the Rabbit Whole », tout en haine et muscles dehors, mariant riffs surefficaces, grosses moshparts, hurlements, et bruitages indus. [...]

Portrayal Of Guilt/Slow Fire Pistol – Split

En voilà un split qui va faire mal ! Les infatigables Portrayal Of Guilt rencontrent ici les méconnus Slow Fire Pistol, groupe d’Atlanta contenant des membres de Criminal Instinct et Foundation, pour une joute tendue et sans compromis.

laCasta – IN ÆTERNVM

Venant du sud de l’Italie, laCasta est un quartet bien énervé délivrant avec IN ÆTERNVM un premier long-format tendu et rageur. Mélangeant black metal et hardcore comme de nombreux groupes ces derniers temps, cet album parvient pourtant à sonner à part tant la violence est frontale et que l’atmosphère se maintient toute en tension.

Contre-feux – Mort/Vivant

En ces temps de confinement, écouter de la musique et écrire des chroniques sont de bonnes activités (parmi d’autres). J’ai reçu pas mal de demandes de la part de groupes, notamment celle de Contre-feux. Et en ces temps où n’importe qui cherche à s’exposer sur internet à travers divers réseaux sociaux, teasers sur Youtube et autres interactions plus ou moins directes, il y a certains groupes sortent totalement de cette mode actuelle. Contre-feux est de ceux-là. Leur vie sur internet se cantonne à une page Bandcamp et… c’est tout. Pas de Facebook ou de Twitter, on sait juste qu’ils [...]

Kuroi Jukai – 黒い樹海

Kuroi Jukai est, comme son nom ne l’indique pas du tout, un groupe canadien basé à Edmonton qui a sorti avec cet album éponyme (oui, le titre est même nom, mais en japonais) son seul et unique album. Oui car cet album a vu le jour une première fois en 2015 et depuis, le groupe n’est plus. C’était sans compter sur Sentient Ruin qui nous a ressorti de derrière ses fagots ce groupe de powerviolence/noisegrind qui ne fait pas semblant d’être furieux.

Four Year Strong – Brain Pain

Cinquième album en trois fois plus d’années d’existence, c’est que Four Year Strong apparaît désormais comme un vieux routard de la pop-punk (gentille mais musclée) qu’il distille toujours avec énergie et poids hardcore. Effectivement, en trouvant derrière la console un certain Will Putney (guitariste de Fit For An Autopsy et responsable sonore de groupes comme Norma Jean, Bodycount ou encore Knocked Loose), on était en droit de s’attendre à une production bien imposante, rendant cet album beaucoup plus intéressant que nombre de ses concurrents.
Car la musique de Four Year Strong n’est pas exempte de clichés inhérents au genre [...]

Demersal – Less

Jeune formation danoise composée notamment de membres (anciens/actuels) de Telos et Hexis (deux excellents groupes soit dit en passant), Demersal débarque avec Less, premier album faisant suite à un EP sorti en 2017 (To Mend A Yellow Wound). Avec un tel background provenant du hardcore chaotique teinté de black metal (dans leurs groupes originels), on ne sera pas trop étonné d’en trouver aussi sur ce premier long-format particulièrement incisif.

Caped – Yehuda

Caped est une toute jeune formation turinoise (fondée en 2019) dont les membres sont issus de divers groupes locaux tels que Marmore, Khoy, Alone ou Lora. Le quartet signe avec ce Yehuda un premier album (considéré comme un EP ?) explosif, mélange d’influences plutôt bien digérées…