post hardcore/sludge

Bring Me The Axe – S/T

Originaire de Béziers, Bring Me The Axe est une jeune formation qui débarque avec une première démo aux influences doom, sludge et stoner. Une mixture personnelle que l’on retrouve dans ces deux titres plutôt longs (dix-huit minutes en tout et pour tout).

Portrayal Of Guilt/Slow Fire Pistol – Split

En voilà un split qui va faire mal ! Les infatigables Portrayal Of Guilt rencontrent ici les méconnus Slow Fire Pistol, groupe d’Atlanta contenant des membres de Criminal Instinct et Foundation, pour une joute tendue et sans compromis.

laCasta – IN ÆTERNVM

Venant du sud de l’Italie, laCasta est un quartet bien énervé délivrant avec IN ÆTERNVM un premier long-format tendu et rageur. Mélangeant black metal et hardcore comme de nombreux groupes ces derniers temps, cet album parvient pourtant à sonner à part tant la violence est frontale et que l’atmosphère se maintient toute en tension.

Wax Vessel ou la seconde vie des perles oubliées de Myspace…

Abandonné par un maximum de (plus ou moins) trentenaires il y a de ça presque vingt ans pour aller chez le grand méchant Facebook, Myspace a eu beau être « a place for friends », c’était surtout une manière super simple de découvrir de la musique. Pour ceux qui auraient oublié ou qui seraient passés à côté à l’époque, n’importe quel groupe pouvait avoir sa page avec player intégré et en-dessous figurait un top huit comprenant souvent d’autres groupes (de potes ou d’influences la plupart du temps). Bref, il y avait de quoi passer des heures à passer de page en [...]

Zolfo – Delusion Of Negation

Quintet italien (de Bari) repéré en 2017 avec son deux-titres Phosphene/Floaters, Zolfo passe à la vitesse supérieure en livrant ici son premier long-format (enfin cinq titres dont certains flirtant avec le quart d’heure). Avec de tels formats, pas trop de surprise à voir le groupe s’attaquer au sludge/doom, et il le fait plutôt bien !

Sycomore – Bloodstone

Après Phantom Wax et Nectar, Sycomore passe la troisième avec style en signant sur l’un des labels affiliés sludge, stoner et autres joyeusetés les plus prolifiques du moment: Argonauta Records. Le groupe composé par deux anciens Anorak semble pourtant effectuer un petit retour en arrière en privilégiant la spontanéité et l’efficacité sur ce Bloodstone.

DSGNS – Ceremony

Nouvel EP pour les texans que DSGNS, découverts en 2016 avec leur excellent début Hexes. Le groupe d’Austin continue ici de s’aventurer sur des terres hostiles et tourmentées d’un hardcore brutal teinté de chaos et de noise.

Bilan 2019 – Beunz

Je n’ai jamais compris comment la majorité des webzines larguent leurs tops en décembre alors que ce mois-ci sortent encore de nombreux albums et qu’on est loin d’avoir fini d’écouter les sorties des mois précédents ! Du coup chez Eklektik, on a préféré prendre notre temps, et même si 2020 est déjà bien entamé et je continue encore de découvrir des albums sortis l’année dernière, malheureusement pour ces derniers ils ne seront pas dans ce classement (mais vous en retrouverez sûrement chroniqués dans les semaines qui viennent). Malgré tout, il est quand même temps de vous livrer mon top [...]

Septa – Bitten By The Serpent Of The Kingdom Of The Spirit

On n’avait pas pris de nouvelles de Septa depuis 2014 et son EP Destroyer, c’est que le temps file ma bonne dame ! Depuis, le groupe ukrainien a poursuivi son bonhomme de chemin, alternant albums, EPs, live, covers et rééditions (tandis que son chanteur a aussi officié chez The Nietzsche en même temps), bref pas de temps mort pour eux ! Bitten By The Serpent Of The Kingdom Of The Spirit n’en contient pas non plus de temps mort, le nouvel album du groupe originaire d’Odessa est un nouveau mélange d’influences très variées sur fond d’une thématique plutôt originale: [...]

Chroniques Express – Encore des oubliés de 2019

Même constat que mon collègue Krakoukass dans son récent article, 2019 s’est écoulé bien trop vite (Bonne année d’ailleurs !) et moi non plus – malgré un rythme de publications assez soutenu – je n’ai pas pu parler de tous les albums qui ont marqué l’année venant de s’achever, c’est qu’il y en a eu un sacré nombre ! Bien moins détaillé que celui de mon collègue, voici un petit assortiment (incomplet) de perles oubliées de 2019…
Vi som älskade varandra så mycket – Det onda. Det goda. Det vackra. Det fula. (Moment Of Collapse/Zegema Beach)
Repéré en 2014 [...]