Redemptor – Agonia

Levez la main si vous n’avez jamais entendu parler de Redemptor.
Voilà, je m’en doutais.
Pourtant, Redemptor fête cette année ses vingt ans d’existence, a vu passer bon nombre de musiciens aux CV pas dégueu (Vader, Decapitated, SepticFlesh, Decrepit Birth…), et je salue la ténacité de Daniel Kesler, son leader, d’avoir tenu la barre toutes ces années et affiné sa formule jusqu’à Agonia, le sujet qui nous intéresse aujourd’hui.
Pourtant, en 2017, le groupe polonais sortait Arthaneum, à la pochette aguicheuse et au contenu totalement convaincant ; un Metal protéiforme et sophistiqué, jouant autant de tempos terrassant que de fulgurances [...]

Dormant Ordeal – The Grand Scheme of Things

Par cinq fois, la plaine s’est craquelée sous l’astre brûlant estival, s’est figée par l’éteinte glacée d’interminables hivers, puis détrempée par les pluies de tristes printemps. Les cadavres accumulés en strates se sont asséchés puis ramollis et putréfiés, attirant les seuls vainqueurs de ces années de bataille, vers et mouches, par dizaines de milliers. L’antique déité, en haut de sa montagne, fulmine de rage tandis que le roi fou, les doigts osseux agrippés aux bras de son trône, marmonne dans sa barbe des propos décousus.
Oui, cinq années se sont écoulées depuis que j’ai partagé mes visions issues de [...]

Sutrah – Dunes

“ Mesdames et Messieurs, bienvenue en cette nouvelle journée de compétition des Jeux olympiques du Metal, avec une discipline qui nous tient particulièrement à cœur : le Death-Metal Technique. N’est-ce pas Michel ?
– Oui absolument Henri, une épreuve très attendue par les amateurs du genre, et nous avons ici une jeune formation québécoise bien décidée à en découdre !
– C’est effectivement un premier essai longue durée pour Sutrah, qui avait sorti en 2015 une démo de deux titres tout à fait alléchants, et qui tente aujourd’hui une belle confirmation.
– Alors, quand même, soulignons que nous n’avons [...]

Atheretic – Apocayptic Nature Fury

Certains collectionnent les singles de Iron Maiden, d’autres les albums de Senmuth, d’autres encore les canards vivants. C’est au début des années 90 que j’ai commencé à collectionner les groupes de Death Technique. Cette recherche frénétique a naturellement connu des vagues et des creux ; comme pour le bon vin il y eut d’excellents crus, des piquettes et des années de disette. De peur de manquer, je décidais même de ne pas être trop sélectif, de dépasser la limite définie, mais poreuse du style, et d’accueillir dans ma collection des albums que d’autres auraient écartés. Je pensais les avoir [...]

Krallice – Loüm

Loüm est le septième album de Krallice.
A-t-on encore besoin de présenter les New-Yorkais ? Vous me direz, une chronique c’est quand même un peu fait pour ça, et vous n’aurez pas tout à fait tort. Mais parler d’un groupe atypique demande une approche atypique. Dans ce sens, si vous ne connaissez pas du tout Krallice, je vous invite à écouter immédiatement Wretched Wisdom, le premier titre de leur premier album éponyme sorti en 2008.

Dormant Ordeal – We Had It Coming

Imaginez une terre dévastée par une guerre millénaire. Un paysage de boue et de cendres, un charnier jonché d’os et de lances. Imaginez un monde qui ne connait plus le Soleil, théâtre de la dernière bataille entre deux royaumes. Du sommet de la plus haute montagne, balayé par le vent et le feu, une divinité antique ordonne son armée de monstres sanguinaires ; depuis son château décrépit, un vieux roi, rendu fou et aveuglé par la rage, pousse vers la mort ses braves soldats. Imaginez, si vous le voulez, un détachement de mercenaires nains sales et hirsutes, des héros [...]

Dephosphorus – Impossible Orbits

Il y a presque quatre ans, Krakou nous exhortait dans sa chronique à jeter les deux oreilles sur l’album Ravenous Solemnity du groupe grec Dephosphorous. Il vantait alors la singularité du groupe et de ses compositions, étrange mixture de Grind, de Punk et d’influences Black, du chant halluciné de Panos et de ce sentiment de menace omniprésent et oppressant qui faisait de la galette un objet étrange, unique et indispensable.

Hesper Payne – The Strange Tale Of Samuel Gonzalez

Tout ceci est le fait d’une coïncidence tout à fait épouvantable.
Il y a quelques semaines je me réveillai à l’aube, effrayé d’un rêve horrible. Dans une salle aux proportions étranges, attaché sur un autel vieux comme le Monde, j’assistais impuissant à une procession de créatures hideuses et perverses. De pauvres gens, à moitié nus et totalement aveugles, scandaient des paroles inintelligibles. L’atmosphère était chaude et poisseuse, je pouvais sentir sur mes épaules le poids d’une force ancestrale. Il ne faisait aucun doute que j’allais mourir ou pire encore, sombrer dans la tourmente éternelle… car enfin, je ne suis [...]

Ignominious Incarceration – Veil Of Maya

Durant mon adolescence, en ces années quatre-vingt bénies et baignées de Heavy-Metal, de Thrash-Metal et des premiers vomis du Death-Metal, je connaissais par cœur tout ce que l’on pouvait savoir sur les groupes que j’adorais. Titres des albums et années de parutions, évidemment, titres des morceaux et durées approximatives, nom des musiciens, matériel utilisé, et je bavais dans les magazines spécialisés sur leurs tignasses que je rêvais un jour d’arborer. Je collectionnais en VHS des clips passées aux heures tardives sur la seule chaîne daignant s’intéresser au sujet. Mais à quatorze ans, difficile de faire comprendre à quel point [...]

Volbeat – Beyond Hell / Above Heaven

Jusqu’à il y a peu, mon intérêt pour Volbeat était sincère mais limité. J’avais jeté une oreille sur leur premier opus, The Strength / The Sound / The Songs, et apprécié l’originalité de la combo, mais sans crier au génie. Rock The Rebel / Metal The Devil avait confirmé cette impression que Volbeat avait réussi à mêler la puissance du metal et la pêche du rock’n’roll. Mais que voulez-vous ma bonne dame, l’eau coule en aval tandis que les sots filent en amont, aussi avais-je zappé ce groupe. C’est lors d’un voyage à Copenhague qu’il se rappela à ma [...]