Chronique

Horsewhip – Laid To Waste

Horsewhip est un nouveau venu dans le milieu du hardcore US mais ses membres ont bien contribué à la scène des années 90/début 2000 en jouant dans des groupes cultes tels que CombatWoundedVeteran, Reversal Of Man ou Order Of Importance. Pour leur seconde offrande (après un expéditif premier jet en 2018), Horsewhip n’a pas calmé ses nerfs, balançant un bâtard de crust/hardcore infusé de chaos métallique.

MSW – Obliviosus

MSW est le nouveau projet du mystérieux bonhomme au pseudo aux mêmes trois lettres, une similarité signifiant bien que ce projet est son plus personnel. Si dans Hell il apprécie installer malaise et agonie, cet Obliviosus s’inscrit davantage du côté de MSW Cloud, autre projet où il fait entendre sa facette la plus sensible principalement à base de piano minimaliste. Ou bien non, on est en réalité ici plus ou moins entre les deux, la fragilité côtoyant quelques accès rageurs.

Bord du Monde – Bord du Monde

Bord du Monde est une jeune formation du sud de la France (pas loin d’Aix-en-Provence) officiant dans un post-rock cherchant à créer un « voyage dense et aérien porté par d’aquatiques résonnances ». Une optique souvent vue dans le genre mais que les quatre sudistes vont accommoder à leur propre sauce dans un superbe premier album.

Evaporated Sores – Ulcerous Dimensions

Pour qui est au fait de l’underground US, le nom de Jared Moran doit peut-être parler à certains. Le gaillard est en effet aux commandes de très très nombreux projets (cherchez-le donc sur Metal Archives) qui vont du doom/sludge au grindcore en passant par du black metal plus ou moins expérimental. Sur Evaporated Sores, c’est du côté du death/doom que l’on va, bien entendu agrémenté de touches noisy/industrielles afin de transformer l’écoute d’Ulcerous Dimensions en bordel presque inaudible.

Enslaved – Utgard

15ème album au compteur pour les vétérans norvégiens d’Enslaved avec la sortie cette année d’Utgard, habillé malheureusement par une pochette assez quelconque et passablement clichesque. En même temps on sait bien que les pochettes des albums du groupe sont souvent moches, cela fait donc bien longtemps qu’on ne se fie pas à ça pour essayer d’anticiper la teneur qualitative de leurs opus. Et en l’occurrence on fait bien car après deux albums que j’ai personnellement trouvé assez moyens, je retrouve ici un Enslaved en pleine forme, même s’il m’a fallu quelques écoutes pour arriver à cette conclusion.
Pas que [...]

Hundredth – Somewhere Nowhere

Si on m’avait dit il y a cinq ans qu’un groupe comme Hundredth sortirait un jour un tel album, je ne l’aurais jamais cru. Les papas des énervés Let Go (2011) et Free (2015) se sont aujourd’hui totalement apaisés. Le virage shoegaze avait été amorcé par le surprenant mais accrocheur Rare (2017) et la transition se poursuit avec ce Somewhere Nowhere où le groupe (désormais trio) apparaît encore plus méconnaissable. Aujourd’hui libre de toute maison de disque, c’est donc en autoproduction que le groupe de Myrtle Beach (Caroline du Sud, pays des casquettes) délivre un nouvel opus tellement loin [...]

Hawery – Feast Of Vultures

Hawery, c’est le projet de Daniel Hawery, chanteur allemand qui a décidé de s’entourer de membres issus de groupes de black metal, thrash, hardcore ou encore punk… pour faire du stoner rock ! Oui un registre bien différent de leurs univers respectifs mais qui leur a permis de façonner quelque chose d’assez original en y intégrant un peu de leurs premières amours.

The Myopia Condition – Event Horizon

Jeune formation provenant de Red Deer (Alberta, Canada), The Myopia Condition propose avec ce Event Horizon son premier album. Les amateurs de science-fiction auront fait le rapprochement avec le titre du film de 1997 (avec Sam Neill et Laurence Fishburne), c’est donc cette même thématique spatiale qui accompagne la musique des canadiens. Et cette musique est à la fois virulente et technique, le quintet annonçant des influences chez Periphery, Meshuggah, Lamb Of God et Oh Sleeper.