Latest Content

Ætheria Conscientia – The Blossoming

Trois ans après l’épopée spatiotemporelle qu’était Corrupted Pillars Of Vanity, c’est non sans excitation que l’on retrouve les nantais d’Ætheria Conscientia. Le groupe a été quelque peu remanié entretemps, le batteur Paul Breheret (qui s’occupe par ailleurs du label Frozen Records) chante désormais, et c’est Valentin Henault qui s’occupe de la batterie. Un mouvement de line-up qui n’a pas entaché les envies créatives du groupe, bien au contraire, puisque les cinq gaillards ne se posent jamais de limite d’inspirations.

Gradience – Ironsight

Duo né à Copenhague, Gradience s’est réuni avec l’envie de créer un mélange de metal et de rap « jamais entendu auparavant ». Le groupe ne souhaitant ne se mettre aucune limite, piochant autant dans le néo, dans le deathcore, dans le black voire le trap-metal, ce premier EP possède donc les idées bien larges !

Naxen – Descending Into A Deeper Darkness

Quatre ans après le très bon Towards The Tomb Of Times, les allemands de Naxen n’entendent toujours pas allumer la lumière chez eux puisqu’ils nous proposent cette fois de « descendre encore plus profond dans la noirceur », alléchant programme non ?

Glassing – From the Other Side of the Mirror

Auteur d’une discographie irréprochable jusqu’alors, il y a enfin une justice pour Glassing qui vient de signer sur la « grosse machine » Pelagic Records (sans aucune offense à Brutal Panda Records) pour son nouvel album. L’occasion était trop belle pour les texans d’enfin avoir une exposition à la hauteur de leur talent, et le groupe signe là un nouvel opus sacrément réussi !

Cloven – Chance Encounter of Flesh and Nail

Obscur projet canadien enchaînant les sorties a une vitesse assez phénoménale (déja cinq depuis le début de l’année !), Chance Encounter of Flesh and Nail nous emmène cette fois du côté du black metal contrairement aux quatre autres albums qui varient volontiers au gré des envies des entités s’occupant des choses ici (la description sur le Bandcamp vous guidera).

Unborn Generation – …and All We Forget

Silencieux depuis six ans et son très bon V​ø​id, on aurait pu penser Unborn Generation mis en pause définitive puis, sans prévenir, les choses se sont réactivées en ce début 2024 pour les finlandais. Le trio de Jyväskylä revient sans sommation avec son grind’n’roll qu’on peut toujours aisément considérer comme crustcore.

Diabolic Oath – Oracular Hexations

Comme je vous l’avais annoncé sur la chronique du dernier Aberration, le nouveau Diabolic Oath n’a pas traîné ! Les deux groupes ayant apparemment des liens assez forts ont déjà prévu une tournée ensemble (aux US) après leur split sorti en début d’année. Une véritable filiation qui existe donc aussi au niveau du style pratiqué: le black/death metal à climat bien malsain. Mais si Aberration aime nous désorienter, Diabolic Oath préfère la plongée abyssale.