Latest Content

Rituals – Invicta

Jeune groupe australien formé en 2017, Rituals sort avec ce Invicta son second EP après Neoteric Commencements (2018). Officiant dans un death metal mélodique inspiré par la scène scandinave, le trio parvient à éviter les clichés du style en se concentrant sur des riffs puissants complétés par des vocaux bien gras.

Deathnoisefrequency – Horrid Dirge

Après Duma, voici un autre groupe venant d’une destination exotique vraiment pas réputée pour sa scène metal: l’Arabie Saoudite ! Là-bas aussi, une scène très discrète existe et Deathnoisefrequency débarque donc avec un nouvel EP sous le bras. Horrid Dirge apparaît comme une courte expérience (seulement deux titres) à la croisée des genres, immersive et cinématique.

Deadlight Sanctuary – Thaumaturgical Rites Of The Damned

Projet solo du leader de Goatkraft, black/death norvégien qui a sorti son premier album (Sulphurous Northern Bestiality) sur le prolifique Iron Bonehead Productions, Deadlight Sanctuary retrouve son label préféré (qui collabore pour le coup avec les gouleyants Sentient Ruin Laboratories) pour livrer son premier EP. Thaumaturgical Rites Of The Damned se distingue conséquemment du black/war metal, rapide et furieux de Goatkraft.

Drouth – Excerpts From A Dread Liturgy

Autrefois nommé Contempt, Drouth vient de Portland et se compose de membres expérimentés, certains ayant fait leurs armes chez Vermin Womb ou Petrification. Pour son second long-format, le groupe a atterri chez Translation Loss Records (Wake, Teeth ou encore Rosetta) qui renouvelle encore une fois son roster en matière de metal extrême. Car Drouth en joue, et bien !

Aversio Humanitatis – Behold The Silent Dwellers

Trois ans se sont écoulés depuis le très bon EP Longing For The Untold, les mystérieux Aversio Humanitatis ont depuis été discrets avant de signer chez Debemur Morti Productions (Blut Aus Nord, White Ward, Archgoat…). Behold The Silent Dwellers arrive donc comme le second long-format (neuf ans après Abandonment Ritual) de ce trio – dont il est désormais possible de trouver l’identité (deux vénézuéliens et un espagnol qui ont déjà une solide expérience dans divers projets UG) – dans la droite lignée de son prédécesseur. La base est en effet similaire, soit une alliance bien opaque de black metal [...]

Thecodontion – Supercontinent

On peut faire du death metal sans être obligé de parler de sujets morbides et/ou monstrueux. Originaire de Rome, Thecodontion est un duo dont le concept se distingue par son originalité: en effet celui-ci est axé sur la Préhistoire, mais attention, pas uniquement (voire pas du tout) sur les dinosaures mais avec une véritable recherche sur l’évolution géologique ou des océans il y a quelques millions d’années. Une optique inédite (ou presque, The Ocean ayant ratissé dans le coin sur Precambrian) allant de pair avec un death metal iconoclaste, semblant vouloir correspondre à un concert d’hommes préhistoriques par son [...]

Burn The Mankind – Chaos Matter

Sous-division de Mighty Music, Emanzipation Productions est un label danois fondé en 1993 dédié exclusivement au death metal. Ayant sorti des albums de groupes confirmés tels Centinex, Iniquity ou Koldborn, le label a pourtant cessé ses activités pendant quelques années avant de reprendre du service début 2020, annonçant déjà un gros programme de sorties pour le reste de l’année. Première signature: les brésiliens de Burn The Mankind, groupe connu pour avoir en ses rangs les deux guitaristes des regrettés Nephasth.

Diabolic Oath – Profane Death Exodus

Monté par d’anciens Blood Freak et Shroud Of The Heretic, Diabolic Oath n’avait jusqu’alors que sorti deux démos avant de rejoindre le très bon Sentient Ruin Laboratories pour livrer un premier véritable album. Comme il est coutume sur ce label ces derniers temps, on a un nouveau mix de black, death et war metal (avec un soupçon de doom). Par quel moyen le trio se distingue-t-il des autres groupes officiant dans cette mouvance alors ? Simplement en ayant pas un mais trois vocalistes (tout le monde s’y met quoi, souvent à l’unisson) et en jouant sur des guitares et [...]

Withering Surface – Meet Your Maker

Pour de nombreux groupes, la remise en activité après une longue absence semble être à la mode ces derniers mois. Vient aujourd’hui le tour de Withering Surface qui vient sûrement battre le record de la plus longue pause: seize ans ! Le groupe danois avait splitté suite à Force The Pace (2004) mais s’est remis en activité l’an dernier avec la quasi intégralité de son line-up originel, n’ayant qu’un seul nouveau bassiste (Jesper Kvist de Raunchy, remplaçant Kaspar Boye Larsen occupé chez Volbeat). Un retour aux fondamentaux du mélodeath ou une révolution sonore sur ce Meet Your Maker ?

Dearth – To Crown All Befoulment

Trois ans après l’EP Of Martyrdom And Polluted Earth, voici un premier album pour les californiens de Dearth. Signé chez le prolifique Sentient Ruin Laboratories, on était alors en droit de s’attendre à quelque chose de lourd et méchant… c’est bien ce que délivre ce To Crown All Befoulment, nouveau conglomérat terrifiant nihilisto-destructo-misanthropique de black metal vicieux et de death metal putride. Bref, on ne change pas une équipe qui gagne pour le label !
Dearth crée un vortex cataclysmique à la densité tout de suite étouffante, mais captivante. Les vocaux (de Connor Allen d’Abstracter) alternent growls caverneux et [...]