Latest Content

Edenic Past – Red Amarcord

Et hop ! Encore un nouveau projet à mettre à l’actif du stakhanoviste Colin Marston, pourtant très occupé chez Krallice, Indricothere (dont un nouvel album est prévu très prochainement), Behold…The Arctopus et une foultitude d’autres groupes. Rejoint par son pote de Krallice (mais aussi Nightmarer) Nicholas McMaster qui s’occupe de la basse et de la batterie (programmée, détail qui a son importance), le line-up s’est complété par le vocaliste Paulo Paguntalan (Encenathrakh). Seulement à cause de la pandémie, ce dernier n’a pas rencontré ses nouveaux comparses et a enregistré ses parties à la maison. Les protagonistes sont présentés, on [...]

Nefariym – Morbid Delusions

Malgré son jeune âge (le groupe s’est formé il y a deux ans à peine), Nefaryim compte en ses rangs des musiciens très expérimentés. Le duo australien est en effet composé de Mark Kelson (chant, guitare, basse) qui est passé notamment chez Virgin Black,et de son comparse guitariste chez The Eternal, Richie Poate (qui officie aussi chez Dreadnaught). Et bien loin de ce background plutôt large, allant du power au gothic metal, on se retrouve chez Nefaryim dans un death metal bien bourru qui gratte un peu sur ce Morbid Delusions.

Disimperium – Malefic Obliteration

Nouveau venu du côté de Portland comprenant des membres de Misrule, VoidCeremony et Ascended Dead, Disimperium déboule avec un premier EP qui devrait plaire aux amateurs de boucherie. Effectivement, Malefic Obliteration ne fait pas dans la demi-mesure et annihile toute âme qui vive en l’espace de douze minutes.

Argesh – Excommunica

Originaire de Varese (Italie), Argesh livre avec ce Excommunica son tout premier album dont la conception aura pris cinq ans. Jouant ce qu’il nomme du « apostate black metal », on ne sera donc pas trop surpris quant au contenu des lyrics de ce premier jet à la cover animalière on ne peut plus claire (bêêêh oui, la chèvre c’est Satan !). Les italiens officient dans un black metal moderne et mélodique appuyé par une production bien maousse.

Deformatory – Inversion Of The Unseen Horizon

Duo canadien (basé à Ottawa) composé de Charlie Leduc (chant/guitare) et de Neil Grandy (batterie), Deformatory est actif depuis 2010 et a déjà sorti deux albums (In The Wake Of Pestilence en 2013 et Malediction en 2016) avant celui-ci. Inversion Of The Unseen Horizon en impose déjà visuellement parlant – la cover ayant été signée par Paul Gerrard, concepteur graphique ayant bossé au cinéma pour des films comme Hellboy ou Hellraiser:Origins – mais aussi au niveau sonore puisque l’enregistrement a été géré par Topon Das (Fuck The Facts). Au niveau du concept de l’album, les deux canadiens poursuivent la [...]

Concilium – Desecration

Quand tu aperçois au détour des noms des autres projets des membres de Concilium des noms fleuris tels que Scum Liquor, Göatfukk, Spitgrave ou encore Cunnilingus, tu es en droit de s’interroger sur la teneur (et le sérieux !) de ce jeune projet (actif depuis deux ans seulement). Puis tu te lances dans l’écoute de ce Desecration, premier long-format comparable à une plongée dans des eaux putréfiées peuplées de créatures horrifiques hantant les alentours…

Daemonicus – Eschaton

Originaire d’Umeå (Suède), Daemonicus est un groupe de swedish death metal old school qui célèbre ses quinze ans avec Eschaton, leur troisième album. Inspiré par d’illustres compatriotes tels Entombed ou Dismember sur leurs deux premiers albums aux covers « discutables » (Host Of Rotting Flesh en 2009, Deadwork en 2012), le groupe sort Eschaton sous le signe du renouveau, leur chanteur historique ayant décidé de quitter le navire, laissant le poste vacant à l’un des guitaristes, à la voix un poil plus rauque que son prédécesseur.

Nefastes – Scumanity

En attendant un nouvel album avec Benighted dont vient de sortir une mise en bouche intitulée « A Personified Evil », le chanteur Julien Truchan s’offre une parenthèse toute aussi brutale en compagnie de deux anciens collègues. Liem N’Guyen (guitare) et Olivier Gabriel (basse) ont en effet fait partie de Benighted mais ont ensuite quitté le navire. En bons termes puisque sort le premier album de Nefastes, inattendue bombe de violence haineuse.

Bloodbeat – Process Of Extinction

Groupe berlinois actif depuis 2014, Bloodbeat aura mis cinq ans pour sortir une suite à leur Murderous Art, premier album ayant posé les fondations de leur death/thrash. Process of Extinction est la première sortie sous son nouveau line-up (un nouveau bassiste et batteur étant arrivés en 2017), l’occasion de vérifier que leurs qualités « riffiques » n’ont pas été altérées suite à ce changement de personnel.

Blindfolded And Led To The Woods – Nightmare Withdrawals

Actif depuis une dizaine d’années, Blindfolded And Led To The Woods est un quintet néozélandais déjà auteur de deux albums (et un EP) autoproduits avant ce Nightmare Withdrawals. Adepte d’un metal protéiforme puisant des influences dans différents courants du death metal, ce nouvel album est une énorme déferlante de violence complexe. Attachez bien vos ceintures !