Latest Content

Human Failure – Crown On The Head Of A King Of Mud

Jeune projet solo fondé par un certain « D. » en début d’année dernière, Human Failure s’est illustré peu après (en été) en participant à la compilation Overgrow To Overthrow aux côtés de groupes comme Thou, Chat Pile, Panopticon, Krallice ou encore Obsequiae. Quelques mois plus tard, c’est armé d’un premier EP particulièrement destructeur que le gaillard fait son retour…

Hundred Headless Horsemen – Apokalepsia

En voilà du bestiau pas simple à apprivoiser ! Hundred Headless Horsement (qu’on va dorénavant appeler HHH) est un quartet finlandais anonyme qui ne veut pas faire les choses comme n’importe quel groupe lambda. Etiquetant son style comme du « psychedelic death metal », le groupe d’Helsinki incorpore pourtant à sa musique bien plus d’informations et de nombreuses surprises parsemant Apokalepsia, leur premier long-format au mastering signé Magnus Lindberg (Cult Of Luna).

Tardus Mortem – Engulfed In Pestilent Darkness

Issu des tréfonds de l’underground danois, voici Tardus Mortem, un trio qui a d’abord officié sous le nom de Blacklist en jouant du thrash metal avant de changer de patronyme et de style. Après avoir sorti plusieurs démos et singles, le groupe a sorti ce premier album en K7 en 2019 (et déjà repris en 2020) avant de se faire repérer par Emanzipation Productions pour la réédition que voilà.

Sickrecy – First World Anxiety

Monté par la fine fleur du grindcore, death et crust suédois (General Surgery, Birdflesh, World In Ruins, Damned To Downfall), Sickrecy débarque dans le game avec un premier EP armé d’un un son pas révolutionnaire pour un sou malgré des thématiques lui faisant écho (à la révolution). Death, grind mais aussi crust/d-beat se voient donc fusionnés dans un blender, pour un plat bien consistant servi bien chaud après avoir été saupoudré de rage.

Tideless – Adrift In Grief

Tideless vient de San Diego et a débuté ses activités en 2015 en réunissant quelques membres de la scène metal locale (Xantam, Necrochamber parmi d’autres…). Le groupe californien aura attendu quatre ans après son dernier EP (Eclipsed Blood Horizon) pour sortir son premier long-format, ce Adrift In Grief. Et si ce groupe méconnu est digne d’intérêt, c’est surtout par la double étiquette qui lui a été collée: Tideless jouerait donc du death metal mélangé à du… shoegaze (!). Derrière ce mélange improbable qui m’a invité à jeter une oreille (et finalement les deux puisque je suis là à vous [...]

Jarhead Fertilizer – Product Of My Environment

Ceci est un side-project de Full Of Hell sans son chanteur Dylan Walker. Voilà ce qui aurait dû être ma phrase d’accroche pour vous inciter à écouter Jarhead Fertilizer (nom emprunté à Dystopia). Sauf que ce n’est plus tout à fait vrai puisque Brandon Brown (basse/chant) a quitté le prolifique gang de noise/grind/powerviolence en 2015. Pas de quoi se fâcher avec ses camarades de jeu pour autant puisqu’on retrouve ici son remplaçant (Sam DiGristine) ainsi que le batteur David Bland. Fortement occupé avec Full Of Hell et leur frénétique rythme de sortie, Jarhead Fertilizer a donc pris son temps, [...]

Knoll – Interstice

Entre la photo-promo du Bandcamp et la liste de noms ayant figurant en bas de cette même page, on peut dire que la sensation est déconcertante ! Certains des six gars de Memphis donnent en effet l’impression d’à peine sortir du lycée, et quand on voit que Interstice, leur premier album, a été enregistré par Andy Nelson (autrefois guitariste chez Weekend Nachos), mixé par Kurt Ballou (Converge), masterisé par Brad Boatright (quasiment tout ce qui se fait aujourd’hui en matière de hardcore méchant) et « embelli » par un artwork bien opaque d’Evan McCarthy (Primitive Man, Vermin Womb), on peut se [...]

Fange – Pantocrator

Infatigable Fange ! Après un album et un EP l’an dernier, voici le trio breton de retour avec ce Pantocrator. Seulement deux titres cette fois ? Oui mais du haut de leur quart d’heure chacun, ceux-ci développent ces atmosphères dont ils possèdent le copyright, nauséeuses et si particulières avec leur aspect industriel déshumanisé débarquant sans crier gare entre deux déflagrations à coups de clous rouillés.

Sleep Terror – Above Snakes

L’amateur de death technique éclairé doit sûrement se rappeler de Probing Tranquility, premier album de Sleep Terror sorti en 2006. Totalement instrumental, cet album montrait déjà que Luke Jaeger (seul aux commandes) fourmillait déjà d’idées dans une étourdissante ode au shred. Pourtant, le projet a longtemps semblé un one-shot puisque zéro nouvelle pendant neuf ans. En 2015 Unihemispheria, second volet lui aussi bien secoué, est venu briser le silence. Ensuite rejoint par le batteur Marco Pitruzzella (Six Feet Under, ex-The Faceless, ex-Brain Drill entre autres), Sleep Terror a vu son rendement fortement relevé à la hausse (Above Snakes est [...]

Plague Weaver – Ascendant Blasphemy

Premier long format pour Plague Weaver, duo canadien ayant débuté ses activités en 2018 du côté de l’Ontario. Ascendant Blasphemy propose une mixture personnelle de black, de death et de doom sur fond de thématiques forcément evil vu son titre.