Latest Content

Miss Goulash – Karaoke Karate Club

Miss Goulash est une petite coquine. Une de ces femmes iconoclastes et sauvageonnes, femme fatale à ses heures, souvent charmeuse, toujours capricieuse, qui vous joue des tours, s’amuse avec vos nerfs pour finalement toujours vous séduire dans un grand éclat de rire. Miss Goulash est lyonnaise. Elle est née en 1998, et surgit de temps à autre dans le paysage musical, armée d’une production discographique aussi jouissive qu’irrévérencieuse. Du moins lorsqu’elle n’arpente pas les scènes de l’Europe entière comme on arpente la vie.
Miss Goulash est le fruit d’une rencontre avant d’être un groupe. La rencontre de personnalités, la [...]

Le Singe Blanc – Strak

L’œil hagard, la gueule en vrac, les traits tirés… Encore un de ces matins blafards où je récupère ma mémoire au cœur de ses limbes brumeuses… Une chose est sûre. Si je choppe cette salope de dealer, son compte est bon. Pourtant dans la pénombre de la boîte, la créature m’avait prévenu en me lâchant sa bombe entre les mains : « J’te préviens bonhomme, c’est du costaud ! » Déjà bien défoncé, j’avais pris son paquet empoisonné et j’avais tracé vers la sortie. Le bout de la rue, un fond de cours à l’ombre des regards, me voilà [...]

Kayo Dot – Dowsing Anemone With Copper Tongue

Quelques notes de guitares. Un silence. Puis un peu de violon, qui s’élance, s’accorde aux notes électriques, s’emballe sous l’impulsion de la batterie et enfin, avec un cri énergique, devient un des plus fantastiques débuts d’album que j’ai pu entendre. Jusqu’à la suite. Le cri devient chuchotement à moitié chanté. Les instruments suivent lentement et avec difficulté, produisant des sons par soubresauts et jouant chacun dans un registre assez minimaliste pour ne pas envahir l’espace sonore mais toujours assez présent pour ne pas laisser se reposer l’ambiance ainsi crée. D’un débordement d’énergie et de joie, le chuchotement se transforme [...]

Xiu Xiu – The Air Force

Xiu Xiu (dire « chô chô ») ne connaît pas le repos. A peine remis de la Forêt sortie l’année dernière, voilà que le projet californien nous ressert un nouvel album.
Leur concert parisien m’a particulièrement remué et transformé alors en grand admirateur de Jamie et de sa bande, bien qu’ils étaient là en duo comme c’est le cas ici sur The Air Force. Peut-être est-ce dûe à la présence féminine plus prégnante de Caralee Mc Elroy mais jamais Xiu Xiu n’a été aussi doux et apaisé. Bien du chemin a été parcouru depuis les premiers albums claustrophobes et hantés. Les [...]

Unexpect – In a Flesh Aquarium

Bien à vous mesdames et messieurs, je serai votre clown de séant pour ce tumultueux périple où mes innombrables sautes d’humeur ne vous laisseront pas indifférents, payez juste attention à ma pointilleuse narration car bien qu’oscillant au taux de sérotonine contenu dans mon bien fragile cerveau, je m’apprête à vous transporter littéralement, tant physiquement que mentalement, vers des contrées dont il vous sera bien difficile de revenir indemnes!
Voyez donc cette chimère chromatique qui ouvre le bal, dont l’instrumentation endiablée, rythmée aux voix enchanteresses et aux lignes absolument géniales, vient soutenir une structure de puzzle diabolique… Votre boite crânienne [...]

Anthurus D’archer – Plastofilene

Comment Oublier Maintes Progressions Littéralement Exquises, Toutes Ennivrantes, Machiaveliquement Et Naturellement Tordues? Forcément, Royale Alchimie Pourtant Particulièrement Esotérique…
Comment ca pas de short? Oublier Que tu n’as pas de short? Maintes fois je t’ai dit de prendre… « Progressions dans les discussions parlementaires ce soir, nous sommes… ». « Littéralement hors de contrôle, le gamin s’est fait renverser… ». Exquises ces quiches, quels fromages avez-vous utilisé? Toutes aussi belles les unes que les autres ces paires de fesses, diantre! Ennivrantes ces senteurs… c’est de l’encens indien? Machiaveliquement votre, ô César. Et merde, j’ai oublié mon short! Naturellement, faut que je retourne à la [...]

Mats & Morgan – Live

Ma maman ne joue pas d’instrument. Je dois admettre qu’elle fait sonner mon oud de manière assez…inattendue, mais je ne saurais vraiment pas dire comment elle fait, étant donné qu’elle même ne sait pas comment elle fait… Par contre elle sait chanter. Et même qu’elle chante bien, ma maman. Mais elle ne joue pas d’instrument. Elle arrive même à slapper sur une basse, ma maman. Mais elle ne joue pas d’instrument. Ce jour là je me reposais dans ma chambre pendant de douces vacances au Maroc (c’est un pays, si si), elle frappe à la porte, entre, et me [...]

Xiu Xiu – La Foret

Xiu Xiu a été l’une de mes découvertes les plus fabuleuses de l’année dernière et ce n’est qu’avec le recul que je l’ai compris. Pour l’écrire en une phrase, Xiu Xiu est un groupe unique, avec son univers propre, mené par un leader à la sensibilité aussi énigmatique que touchante. Dépaysement garanti. Lisez la brochure.
James Stewart, tête pensante du groupe californien (!), reprend les choses là où il les avait laissé sur Fabulous Muscles. Il continue d’habiller son noise-quasi-drone de boîte à rythmes bancals, d’instruments effleurés, de sons impromptus et surtout de son chant tant murmuré que habité. [...]

Hymies Basement – Hymies Basement

Hymie’s Basement est une oeuvre peu commune, riche, foisonnante. On baigne dans l’expérimentale, qu’elle soit pop, hip pop ou électro. Le packaging de l’album lui-même est troublant et amusant. Les traits rouges qui parcourent la pochette m’ont laissé perplexe pendant longtemps… Si vous le trouvez en rayon, vous verrez.
Hymie’s Basement est l’oeuvre de deux cerveaux: Jonathan Wolf et Andrew Broder. Ceux à qui cela parle auront retenu le nom d’Andrew Broder, le géniteur de génie du hip Pop expérimental de Fog (dont le dernier album est sorti tout cette année).
Les photos qui illustrent le cd nous [...]

Frantic Bleep – The Sense Apparatus

Le métal est décidément en ébullition, le flot des groupe de qualité ne semble pas se tarir et en voici un dont vous entendrez sûrement parler ailleurs.
Premier album, premier coup de maître pour Frantic Bleep. Pour vous situer, ce The Sense Apparatus m’a mis une claque équivalente à celle fournie par Back to the Times of Splendor de Disillusion en 2004, surtout que les 2 groupes se retrouvent dans un style globalement rapprochable, Frantic Bleep étant globalement plus avant-gardiste.
On a donc à faire à un métal complexe, la technicité des musiciens égalant leur idées créatives pour une [...]