Latest Content

OvO – Abisso

Duo italien composé de Bruno Dorella (batterie) et de Stefania Pedretti (à priori rien à voir avec Benoit le footballeur) à la guitare et au chant, OvO officie dans un noise rock expérimental et singulier depuis maintenant treize ans, ce qui lui a valu de nombreux albums (dont des splits avec Nadja et KK Null). Pour ma part je découvre le groupe avec ce Abisso, plus précisément avec le clip de leur « single » Tolokoshi.

Volcano Choir – Repave

Connu pour ses participations à Gayngs (avec entre autres le rappeur P.O.S), The Shouting Matches (blues) mais surtout Bon Iver (dont la renommée internationale a grimpé en flèche ces dernières années), Justin Vernon est un sacré touche-à-tout. Avec Volcano Choir, l’un de ses autres projets, le gaillard réalise une fois de plus une invitation à un joli voyage sensoriel.

Aeris – Temple

Originaire de Nantes, Aeris est un groupe instrumental composé de membres de Sydony Box, Le Dead Project, A Prison Called Earth et un ancien Lemurya, des groupes plus ou moins confidentiels et de genres très différents. A ce mélange s’ajoute l’illustratrice Clémence Bourdaud (Le Chakipu), faisant partie intégrante du groupe et responsable de la jolie pochette esprit BD de Temple, premier album très singulier.

Semantik Punk – abcdefghijklmnoprstuwxyz

Alors que l’ensemble de la presse metal s’extasiait ou se lamentait sur la très hypothétique collaboration de Ross Robinson au prochain album de Behemoth, peu d’entre eux se sont penchés sur le travail qu’il effectuait au même moment avec semantik punk, illustres inconnus venus, eux aussi, de Pologne.

Igorrr – Hallelujah

Quand on doit parler d’un artiste aussi novateur et unique qu’Igorrr, le plus facile est d’être dithyrambique. Il y a des phrases et des tournures de phrases qui, aussi ampoulées soient-elles, fonctionnent toujours à merveille : « encore une fois, Gautier Serre nous invite, de gré autant que de force, dans son univers poético-bizarre, un monde de beauté et de fureur dans lequel l’humour absurde côtoie l’âpreté glauque de mélodies étudiées au millimètre près » ; « breakcore, metal, musique classique, glitchs en tout genre, étranges sonorités d’accordéon et instrumentations en tout genre se fondent en un maelstrom d’une créativité inégalée dans [...]

The Residents – Mark of the Mole

Comment avoir pu écouter de la musique sans avoir commencé par celle des Residents? Question que l’on se pose après avoir accédé à leur incomparable univers, grâce aux heureux hasards ou un ami qui a décidé de prendre soin de vous. En effet, rapidement vous vous demanderez pourquoi, lors des cours de musique au collège, votre enseignant ne vous avait pas amené à étudier leur œuvre au même titre que celle de Bach. On l’ignore trop souvent mais les Residents sont à l’avant-garde et l’expérimentation ce que les Pink Floyd ont été au rock progressif, en popularisant un style [...]

Pyramids – Pyramids With Nadja

Si la pochette vous donne une impression de calme reposant, propice à l’isolement, alors vous savez à quoi vous attendre en achetant ce disque. Plus qu’une collaboration entre les membres mystérieux de Pyramids, dont on ne connait encore que le contour vaporeux des photos promotionnelles, et le duo Nadja, ce disque est une fusion entre deux entités dont l’interprétation des préceptes du shoegaze a été applaudi pour son originalité.
L’écoute de ces quatre titres (pour plus de 55 minutes de musique) devra cependant se faire dans l’isolement et le calme le plus complet pour en apprécier les nappes vaporeuses [...]

Forward Now – Smileremover

Smileremover est le seul disque que Forward now aura produit durant son existence. Comparable aujourd’hui à Genghis Tron, ils n’avaient pas de voisins aussi proches quand le groupe sorti cet album en 1995. Beaucoup plus rugueux que les débuts bariolés de Genghis Tron, Smileremover est le pur produit de la ville d’origine de ce duo, Rochester, d’où sont originaires Sulaco et Lethargy. Aventureux, extrême et prêt à suivre tout les chemins quitte à prendre des déviations inattendues. La boite à rythme, les samples, les cris rauques et les quelque lignes mélodiques, les riffs rapide ou lent, les blast et [...]

Ehnahre – The Man Closing Up

Depuis certaines lucarnes on a une vue totalement différente sur le monde.
Il suffirait d’une mise au point pour argumenter sur la profondeur de champs qu’on se retrouverait tous à hypothétiquement se foutre sur la gueule pour une vue de l’esprit mal appréciée.
Retors et plein de contradictions voilà The Man Closing Up qui se meut comme un chameau à trois bosses dans un mirage digne des plus belles hallucinations de 2008.
Le spectre à l’ossature malingre qui s’agite à l’horizon a tout de la sensation nauséeuse prête à l’emploi, une de ces bourrasques mal venues qui mettent à [...]