Latest Content

Rival sons – Head down

Le magazine Classic rock fait sa « Une » avec ces jeunes Américains pour la rétrospective 2012. Et moi, vieux blaireau que je suis, qui pestais encore la semaine dernière sur le niveau plutôt faiblard de cette année en la matière ! J’étais donc scandaleusement passé à côté du groupe rock de l’année ? J’ai failli mal le prendre. Je n’aurais pas flairé, dès la sortie du précédant album Pressure and time (2011) – que j’avais pourtant écouté, le potentiel des Rival sons ? J’aurais failli à mon devoir d’éclaireur ? Je ne mériterais plus ce salaire mirobolant pour mes fonctions [...]

Europe – Bag Of Bones

Europe, voilà un nom qui évoque à la majeure partie des gens une mélodie sur un clavier eighties ainsi qu’un quintet de permanentés. Pourtant, certains savent aussi, notamment depuis le dantesque concert du Hellfest 2009, où le groupe avait mis quasiment tout le festival dans sa poche, que c’est également un redoutable groupe de hard rock mélodique. Secret Society avait déjà bien tourné sur ma platine en 2006, j’avais zappé son successeur, Last Look At Eden et jeté une oreille très discrète sur le live acoustique sorti dans l’intervalle.

The Night Flight Orchestra – Internal Affairs

Petite devinette : quel style musical peuvent bien pratiquer des membres de Soilwork (Björn Strid) et Arch Enemy (Sharlee D’Angelo) lorsqu’ils décident de monter un side-project ? Du death suédois ? vous n’y êtes pas du tout, le style pratiqué par The Night Flight Orchestra est à mille lieues de la froideur scandinave, c’est bien de la chaleur d’un bon vieux hard rock auquel on a affaire ici avec ce groupe, formé depuis 2007, mais qui livre seulement cette année son premier album : Internal Affairs
Internal Affairs entre tout de suite dans le vif du sujet avec un “Siberian [...]

Zodiac – A bit of devil

J’ai beau ne pas apprécier l’expression « une fois n’est pas coutume », je suis bien obligé d’admettre que je ne vois pas meilleure introduction à cette chronique que : une fois n’est pas coutume, cette année, le salut du hard blues rock a probablement pour origine l’Allemagne.
Notez tout de suite qu’entre « hard » et « rock » il y a « blues ». Ne vous attendez donc pas, malgré le pedigree qui renvoie à la patrie de Goethe, à du hard tendance heavy-metal-cuir-qui-colle-au-scrotum.
Le doute n’aurait de toute façon pas pu passer le stade de la 3ème plage puisque Zodiac s’offre un petit plaisir en [...]

Electric Mary – III

La révélation sur la scène hard rock que fut la sortie en 2008 de Down to the bone n’avait pas fait beaucoup de malheureux. On peut même dire que les Australiens d’Electric Mary avaient fait sensation chez les oreilles affûtées (dont je faisais partie, vous vous doutez bien).
Trois ans plus tard, on remet le couvert. Et, autant être clair, la vague de suicide chez les fans de heavy rock musclé connoté 70’s n’est pas encore pour cette année.
Je n’attendais bien sûr pas le successeur en me rasant tous les matins mais il faut tout de même avouer [...]

Andrew W.K. – I Get Wet

D’abord il y a cette pochette mythique qui intrigue et amène à se demander quel est cet énergumène au visage explosé, et ce qui nous attend à l’écoute de cet album?
On est très vite fixé puisqu’on est mis immédiatement dans le bain avec « It’s Time To Party ». Faite d’hymnes rock tapant entre pop et Hard FM, la musique de l’américain est directe, déboule à 100 à l’heure la plupart du temps et donne une furieuse envie de sauter partout.
Typiquement la musique bête et basique, mais en même temps tellement jouissive qu’il est difficile, voire impossible, de rester [...]

Supagroup – Hail ! Hail !

Vous conviendrez avec moi, après avoir jeté un regard sur la pochette de Hail ! Hail !, qu’il aurait été dommage de ne pas jeter une lumière, aussi modeste soit-elle, sur ce nouvel album de Supagroup.
Ceux qui n’ont jamais entendu parler de ces derniers vont probablement se dire qu’il n’y a pas que l’artwork qui mérite quelques commentaires sarcastiques. Qu’est-ce que c’est que ce nom à la con ?
Eh bien c’est le nom d’un groupe américain au sein duquel officient, ô suprême originalité en la matière, 2 frangins fous de hard rock AC/DC-Danko Jonesien. Eh oui encore.
Mais attention [...]

’77 – High decibels

Faisons fi de la fausse modestie qui pollue la faculté de raisonner : si ce site avait l’audience qu’il mérite, cette chronique serait lue par 260 000 personnes. Et que croyez qu’il se serait passé si vous aviez été autant à commenter ? Eh bien d’après une équipe de sociologues américains, nous aurions eu droit à : 75% de liens vers des sites pour adultes, 15% de « kikoololeries » et 10% de commentaires liés directement à la chronique. 50% de ces 10% auraient chié sur le chroniqueur, les autres auraient chié sur l’album ou l’auraient au contraire encensé. Et c’est [...]

The Brought Low – Third record

Ces saligots de Dirty Sweet ayant décidé d’offrir à leur superbe premier album une suite mollassonne, j’ai encore dû partir à la recherche de groupes susceptibles de me fournir ma dose de hard classic blues rock américain fort connoté 70’s.
Mais cette fois pas la peine de sortir le détecteur de bijoux, il aura suffit de suivre l’actualité d’un groupe qui avait déjà trouvé sa place dans ma discothèque : The Brought Low.
Après un très bon The Brought Low en 2002 et un non moins très bon Right on time en 2006, la bande de plus très jeunes [...]

Graveyard – Hisingen Blues

Dis moi, Rock’n’roll, où est passé ton mojo, ta pulsation qui a foutu à poil des générations de tiffus dans les années 60/70 ? Ton rock qui fait parler la poudre sous le grain chaud de ton soleil endiablé, celui qui a baigné de ses rayons les bars à putes de tous les pays de ce monde, de tous les festivals et les fêtes depuis plus d’une cinquantaine d’années ? Toi aussi tu cotises pour ta retraite? Rien d’obséquieux mon vieil ami, on en est tous là… Allez tape un carton juste pour te rappeler à ton souvenir, même [...]