Latest Content

Look Mum No Computer – These Songs Are Obsolete

Basé dans le Kent (UK), Look Mum No Computer est le projet d’un certain Sam Battle. Débuté sous la forme d’un zine, le gaillard s’est surtout fait connaître par sa chaîne youtube où il créée des machines musicales complètement folles comme un orgue constitué de Furbys (vous savez les jouets un peu creepy ressemblant à des mogwais sous crack), des synthétiseurs avec de vieilles consoles de jeux ou encore le MEGADRONE OSCILLATOR (oui), et encore beaucoup d’autres. Et à côté de ce passe-temps original et quelque peu déjanté, ce savant fou nouvelle génération produit aussi des albums. Sorti en [...]

Jason Bieler and the Baron Von Bielski Orchestra – Songs for the Apocalypse

Saigon Kick ça vous parle ? Vous connaissez peut-être d’ailleurs sans le savoir le tube « Love is on the Way », mais sachez qu’il s’agissait surtout d’un groupe de hard rock américain qui officiait dans les années 90 dans un style proche de celui d’Extreme, avant une séparation en 2000, et un retour (uniquement pour des concerts) en 2012. Et évidemment si je vous parle de ce groupe c’est pour faire le lien entre l’album dont il est ici question et son géniteur principal, Jason Bieler, qui n’est autre que le guitariste historique de Saigon Kick.
Le sieur Bieler nous [...]

Baical – Funeral Party

La nouvelle génération du post-punk semble bien active Outre-Rhin. Après le sympathique premier jet de Rope Sect, voici celui de Baical quelques mois plus tard (sorti en novembre dernier dans l’indifférence générale), trio de Leipzig qui nous entraîne dans une mélancolie communicative mais un peu plus sucrée que leurs compatriotes. En effet, ce Funeral Party possède une vraie touche new wave popisante enrobant idéalement l’optique goth/années 80 so dark pour un mélange nostalgique plutôt irrésistible.

Daniel Tompkins – Ruins

Si le nom de Daniel Tompkins ne vous évoque rien, vous n’êtes peut-être pas amateur du djent pratiqué par le groupe anglais Tesseract dont il est le vocaliste la majorité de son temps. Ce n’est d’ailleurs pas moi qui vous jetterais la pierre, n’étant pas moi-même un grand fan de l’univers de ce groupe. Par contre j’ai souvent eu l’occasion d’apprécier le timbre de Tompkins, c’est pourquoi la réception de cet album en promo a suscité chez moi une certaine curiosité.
Même si Ruins, qui sort aujourd’hui même, est présenté un peu abusivement comme son nouvel album, il s’agit [...]

Hundredth – Somewhere Nowhere

Si on m’avait dit il y a cinq ans qu’un groupe comme Hundredth sortirait un jour un tel album, je ne l’aurais jamais cru. Les papas des énervés Let Go (2011) et Free (2015) se sont aujourd’hui totalement apaisés. Le virage shoegaze avait été amorcé par le surprenant mais accrocheur Rare (2017) et la transition se poursuit avec ce Somewhere Nowhere où le groupe (désormais trio) apparaît encore plus méconnaissable. Aujourd’hui libre de toute maison de disque, c’est donc en autoproduction que le groupe de Myrtle Beach (Caroline du Sud, pays des casquettes) délivre un nouvel opus tellement loin [...]

LANE – Pictures of a Century

Les angevins de LANE (Love And Noise Experiment) sont de retour avec un deuxième album sous le bras. Je dis « de retour » mais j’avoue être complètement passé à côté de leur premier album A Shiny Day sorti l’année passée.  Profitant apparemment d’une inspiration débordante les ex Thugs et Daria (deux frères Sourice pour le premier, accompagnés du fils de l’un d’eux, et les deux frères Belin côté Daria) n’ont pas perdu de temps pour nous présenter leurs nouvelles compos, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on est très contents qu’ils l’aient fait.
Les rythmiques et l’urgence punk [...]

KennyHoopla – how will i rest in peace if i’m buried by a highway?//

Débarqué de son Wisconsin natal, KennyHoopla est un très jeune chanteur/multi-instrumentiste dont le nom devrait grossir avec le temps. La raison à cela ? Son premier EP how will i rest in peace if i’m buried by a highway?// qui est un mélange de styles assez osé démontrant un fort potentiel créatif assez unique. Ainsi l’electro côtoie l’indie et la pop dans un esprit nostalgique marquant l’univers si particulier du gaillard, et tout ça fonctionne totalement !

Dance Gavin Dance – Afterburner

Cette année 2020 sera malheureusement évidemment marquée pour toute l’humanité par cette saloperie de COVID 19 et tout le bordel autour.  Sur un plan beaucoup plus léger et personnel, musicalement cette année 2020, peu importe ce qu’elle nous réserve d’autre jusqu’à son terme, sera pour moi l’année de la découverte de Dance Gavin Dance. Un groupe au patronyme ridicule que j’ai assimilé aux horribles Panic at the Disco, et que j’ai donc pris soin d’éviter au maximum depuis 15 ans (le groupe s’est monté en 2005). Et voilà que Dance Gavin Dance est depuis quelques mois devenu de loin [...]

The Guru Guru – Point Fingers

Ouh le bel OVNI que voilà… La pochette immonde au possible ne donne pas envie de s’attarder sur cet album mais c’est pourtant à un petit bijou de rock indé aux multiples influences que l’on a ici affaire. Penchant parfois vers la pop mais aussi vers la noise ponctuellement, Point Fingers est surtout un album assez barré, insaisissable et pas simple à décrire en réalité tant les belges semblent s’appliquer à brouiller les pistes et à mélanger les genres et les influences pour mieux jouer avec leurs auditeurs.
On pense parfois à Future of the Left (« Chramer ») mais en [...]

Grimes – Miss Anthropocene

Dernier (?) épisode de la cuvée pop de rentrée 2020 (après Poppy et Twin Atlantic) et place cette fois à Grimes, Madame Elun Musk à la ville, qui nous revient toujours aussi décidée à imposer sa vision très artistique d’une certaine idée de la pop électronique et moderne. Clairement ces deux-là dans leur domaine respectif semblent partager une envie commune de briser les conventions et de dépasser les limites.
J’avais eu l’occasion d’expliquer déjà le bien que je pensais de Grimes lors de la sortie de son précédent album en 2015 (Art Angels, chroniqué ici). Annoncé en mars 2019, [...]