Latest Content

Ovtrenoir – Fields of Fire

Le post machin n’aura clairement pas été mon genre de prédilection en 2020 ni avant d’ailleurs… Et peu de chances que ça change en 2021 mais ça ne m’empêchera pas ponctuellement de jeter une oreille aux sorties de qualité dans ce genre comme dans les autres, et de pouvoir apprécier et recommander quelques albums du genre.
Dernier en date (et unique album du genre que j’ai écouté en 2020 sauf erreur) le Fields of Fire d’Ovtrenoir, formation parisienne dans laquelle on retrouve le touche-à-tout ultraproductif Dehn Sora, venu en 2019 apporter son expertise à un projet qui était essentiellement [...]

Oldd Wvrms – Ignobilis

Oldd Wvrms ne chôme pas ! Découvert en fin d’année dernière avec NØT, intéressant EP mêlant doom et sludge au sein d’une atmosphère au fort goût d’occulte. Le groupe belge a depuis sorti Ritae en avril dernier, une compilation regroupant toutes leurs premières démos et titres bonus (le tout réenregistré avec leur nouveau chanteur), puis voici Ignobilis, nouvel EP (de quarante minutes) à la cover confirmant que le groupe est toujours dans la même ligne directrice: ésotérisme, occulte et histoires de sorcières sont encore au menu.

Arms Of Ra – Cure

Après de très bons débuts (une démo éponyme et un EP, Unnamed), les parisiens d’Arms Of Ra ont pris une pause de quasiment quatre ans, la faute notamment à l’exil de l’autre côté de la Manche de son chanteur (qu’on connait bien par ici puisqu’il s’agit de Mathieu aka Hororo, ancien chroniqueur chez nous, officiant d’ailleurs aussi chez Nekkral). Un silence peut-être salutaire pour un retour des plus fracassants !

Wake – Sowing The Seeds Of A Worthless Tomorrow

Cela faisait déjà cinq ans qu’on attendait des nouvelles de Wake en long-format. En effet, depuis 2011 et son Leeches, le groupe canadien (originaire de Calgary) n’a sorti que des splits, mais attention, des splits avec des groupes dignes d’intérêt: Dephosphorus, False, Rehashed et enfin Theories pour le dernier en date (2014). Des groupes aux styles oscillant principalement entre grind, powerviolence et black metal qui conviennent parfaitement à Wake, groupe œuvrant lui aussi à la croisée de ces genres.

Cult Of Luna / The Old Wind – Råångest EP

Mine de rien, ce sont deux monuments du postcore made in Sweden qui se rencontrent ici le temps de ce split intitulé Råångest. Si l’on ne présente plus Cult Of Luna, l’un des fers de lance du mouvement, The Old Wind est un peu moins exposé médiatiquement mais mérite qu’on se penche sur lui grâce à la présence de membres de Breach et de The Ocean.

Valve – Apnée

Pour appeler son album Apnée, il faut au moins officier dans un style qui s’y prête. C’est bien le cas pour Valve dont le dernier album comprend une atmosphère lourde et suffocante, entre sludge, doom et post-hardcore, soit un cran au-dessus de ce qu’on avait pu entendre sur la première démo du groupe sortie en 2012.

Absolutist – Traverse

Menant avec Drainland la nouvelle scène crustcore irlandaise, Absolutist n’avait pas donné de nouvelle depuis ses splits avec Abest et Link, tous deux sortis en 2013. Une absence des radars désormais comblée par Traverse, nouveau trois-titres sortant sur neuf (!) labels en même temps.