alt/indie rock

Stabbing Westward – Chasing Ghosts

21 ans! 21 ans se sont écoulés entre le précédent album de Stabbing Westward et ce nouvel album, Chasing Ghosts, paru il y a quelques jours.
Et écouter cet album du groupe de Christopher Hall (dont le visage sur les photos promo fait redouter qu’il ait eu l’idée saugrenue de recourir à la chirurgie esthétique, mais cela ne nous… regarde pas), c’est pour le coup vraiment faire un saut dans le passé tant rien ne semble avoir changé dans le style du groupe et tant ce nouvel album aurait pu sans problème sortir 3 ans après Darkest Days, album [...]

Mary Cream – Pulse

Pulse est la première offrande de Mary Cream, projet solo d’un certain Gabriel Apostolidis (grec vu son nom ou franco-grec puisque basé à Paris) qui entend faire cohabiter des influences plutôt variées entre metal, post-punk ou encore electro. Présenté ainsi, le mélange peut sembler un peu casse-gueule mais il apparaît totalement maîtrisé par sa tête pensante.

Bleed – Somebody’s Closer

Fin des 90’s, début des années 2000, explosion du néo metal et autres variantes du rock « dur » (aussi appelé alternatif), lecture assidue de Rock Sound (parce qu’on a pas encore l’adsl), ça vous rappelle quelque chose ? Si vous vous reconnaissez là, Bleed apparaît comme l’une des nouvelles sensations qui n’aurait pas dépareillé à l’époque en tête de gondole du magazine de Thomas VDB (oui, il était rédac chef à l’époque). *Soupir nostalgique*

Downward – The Brass Tax

Repéré il y a cinq ans avec un premier long-format éponyme, Downward est un quartet de l’Oklahoma fan de Hum, tirant d’ailleurs son patronyme de lyrics du groupe de shoegaze étant revenu il y a quasiment deux ans avec Inlet. Et si Hum est pour Downward une influence évidente, on ne doit pas les restreindre à une simple copie.

Modern Error – Victim Of A Modern Age

Modern Error, c’est le projet de Zak et Kel Pinchin, duo de vrais frères jumeaux fusionnels dans leur vie perso comme en musique. Victim Of A Modern Age, leur premier album, repose sur une écriture très riche, entre inspirations philosophiques et cinématographiques, tout en ayant une fiche promo un brin pompeuse décrivant leur concept à la manière du commentaire composé que tu écrivais au lycée (« C’est une vérité universellement reconnue: la vie est une question d’équilibre. La dualité de la lumière et de l’ombre; l’intérieur et l’extérieur; le social et le personnel. Thèse, antithèse et éventuellement synthèse », heu okay…).

Rolo Tomassi – Where Myth Becomes Memory

Le retour des anglais de Rolo Tomassi en ce début d’année montre à quel point le groupe a décidé de capitaliser sur la réussite de son excellent précédent album, le très acclamé Time Will Die and Love Will Bury It et on ne pourrait pas s’en réjouir davantage, puisque ce dernier était un de nos albums de l’année 2018. En effet, si la rupture entre Time Will Die and Love Will Bury It et son prédécesseur (le très chaotique Grievances) était nette, ce nouvel album, Where Myth Becomes Memory s’inscrit cette fois au contraire dans la parfaite continuité de [...]

Indigo Birds – The Influence Of Loneliness

The Influence Of Loneliness est le premier album des parisiens Indigo Birds, des oiseaux colorés qui le présentent ainsi « cinquante minutes d’une escapade sonore, un ambitieux premier opus. Une collection d’expériences capables de se nicher dans les oreilles du plus grand nombre ». Une description intrigante donnant déjà fortement envie de laisser éclore leurs œufs dans nos conduits auditifs…

Sea Fever – Folding Lines

Projet monté par le duo de vocalistes Iwan Gronow (Haven) et Beth Cassidy (Section 25), Sea Fever aurait pu être un groupe de pop rock (à tendance synthético-futuriste) lambda auquel on n’aurait pas vraiment prêté attention. Mais quelques arguments de poids complètent le line-up: le batteur Elliot Barlow (Shadowparty, groupe composés de membres de Devo et New Order) puis Tom Chapman (basse) et Phil Cunningham (guitare), tous deux provenant de New Order, autant dire que le line-up de Sea Fever en impose pas mal et incite à être écouté !

2021, quelques mini-chroniques d’albums que vous avez (peut-être) manqués

Et voilà, le temps de cligner des yeux et 2022 est arrivé, c’est fou comme le temps passe vite (bonne année au fait !) ! Si bien qu’on a pas eu le temps de vous parler de nombreux albums de 2021 tant cette année a été prolifique. Petite séance de rattrapage avec quelques courtes chroniques dans des genres plutôt variés…
Wayside – Shine Onto Me (shoegaze/grunge – autoproduction)

Premier album pour Wayside, jeune groupe australien qui aurait bien voulu naître dans les années 90 (encore un !). Shine Onto Me est un ravissement pour les oreilles pour [...]

Failure – Wild Type Droid

Après Quicksand dont le nouvel album paru cet été figurera en bonne place dans le top annuel de tout être doté d’un minimum de bon goût, ce sont d’autres vétérans américains sous forme de trio qui font une fois encore un retour remarquable (avec cette fois une pochette fort jolie!). D’autant plus remarquable d’ailleurs que comme Quicksand, Failure prend son temps et ne propose ici que son 6ème album (en 30 ans de carrière). Failure s’éloigne encore du grunge et des comparaisons avec Nirvana qu’on pouvait ponctuellement lire à son sujet (il est vrai qu’on a parfois pensé à [...]